Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

14 juillet : jour de fête nationale


Chaque année, la date du 14 juillet marque la Fête nationale française. Si les réjouissances organisées un peu partout en France apparaissent aujourd’hui comme une évidence, leur origine et leur histoire sont souvent méconnues.


Un peu d’histoire
La prise de la Bastille en 1789 est restée l’emblème fort de la Révolution Française, le premier soulèvement populaire de large ampleur, la 1ère reddition d’un monument représentant la monarchie. Le combat sera toutefois très sanglant, et l’on préfèrera se souvenir du 14 juillet de l’année suivante. En 1790, La Fayette, alors commandant de la garde parisienne, incite à organiser, dans un élan national, pour le premier anniversaire de la prise de la Bastille une fête nationale célébrant cette fédération. Proposition acceptée par l’Assemblée qui voit en cette commémoration une fête de l’unité de tous les Français. Par le 14 juillet 1789 la Révolution crée l’événement, par le 14 juillet 1790 elle crée l’expérience festive.

Mais ce n’est qu’en 1880, après moult péripéties, débats et jeux de pouvoirs, que le 14 juillet devient “jour de Fête Nationale”. Le 14 juillet remplissant nombre de critères imposés par les parlementaires de l’époque : il s’agit bien d’une journée d’intervention du peuple français, en l’occurrence parisien dans le cadre de son émancipation, de la conquête de la liberté. Le jour de la fête est déclaré chômé, comme le sont certaines fêtes religieuses, mais aussi pour en faire une journée identique sur l’ensemble du territoire national. La journée s’organise alors historiquement autour de deux éléments principaux, le défilé militaire et l’ensemble des festivités populaires.

Aujourd’hui encore, le 14 juillet connaît toujours un grand succès. À Paris, le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées fait l’objet d’une préparation minutieuse. Et partout en France se déroulent bals, illuminations ou feux d’artifice. Il en est de même à La Réunion où la ferveur reste intacte. Dominique Sorain, ancien préfet de l’île, le soulignait dans l’un de ses discours : “Cette journée marque l’attachement d’un territoire, La Réunion, à une communauté de destin, celle de la nation française. Elle est aussi l’expression d’une fierté, celle d’être Français”.
 
Quelques temps forts dans l’île :
À Saint-Paul :

Du 06 au 16 juillet : Plateaux artistiques avec en invité vedette Toofan, et soirées à thèmes au parc Expobat
13 juillet
10h à 17h : Bal de la 3ème jeunesse sur le parking de l’Hotel Laçay.
14 juillet
20h : Feu d’artifice au niveau du débarcadère.
21h à minuit : Bal populaire sur l’esplanade du débarcadère.
 
À l’Étang-Salé, le 14 juillet :
10h30 : Dépôt de gerbes au monument aux morts
18h30 : Plateau artistique (Stéphanie Thazar et Ousanousava) au Stade du Centenaire
21h : Feu d’artifice au Stade du Centenaire
 
À Saint-Denis, le 14 juillet :
10h : Traditionnel défilé sur le Barachois
17h à 22h : Concerts (Max Lauret, Ségael, Gérald De Palmas…) au Square Labourdonnais
18h30 à 1h du matin : Plateau Jeunes au Kiosque Jules Arlanda
20h à 20h30 : Spectacle pyrotechnique sur le thème du “Voyage Musicale” au Barachois

Rédigé le Mardi 11 Juillet 2017 à 07:00 | Lu 497 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Novembre 2017 - 14:30 50 places à gagner chaque semaine avec le réseau ICC


Nouveau commentaire :

Recevoir notre newsletter