Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Gilberte Libel et Jean-Pierre Grondin : Deux raiders au mental d’acier !


Après avoir tous les deux gagné le Trail de Bourbon l’an dernier, Gilberte Libel et Jean-Pierre Grondin seront cette année sur la ligne de départ du Grand Raid. Et le plus important pour ces deux trentenaires Mafatais de la Team Prudence Créole, c’est d’arriver au bout !


Gilberte Libel et Jean-Pierre Grondin, vainqueurs du Trail de Bourbon 2016
Gilberte Libel et Jean-Pierre Grondin, vainqueurs du Trail de Bourbon 2016
Comment vous êtes-vous lancés dans les courses de montagne ?
- Gilberte Libel : J’ai commencé à courir il y a une quinzaine d’années pour faire du sport juste pour garder la forme. Et puis les assistantes sociales qui viennent régulièrement à Mafate ont souhaité monter un groupe pour participer à des courses de montagne. J’ai hésité un peu car je pensais que je ne serais pas capable et finalement j’ai accepté.
- Jean-Pierre Grondin : Je cours depuis plus de dix ans. J’ai commencé avec mes cousins et mon frère et c’est vite devenu une passion, une drogue même. Mafate, je connais par cœur bien sûr puisque je suis originaire du cirque et grâce aux courses à pied, j’ai découvert de nombreux autres sentiers de l’île.
 
Comment s’est passé le Trail de Bourbon, pour vous, en 2016 ?
- GL : J’ai fait 4 Trails de Bourbon. J’ai remporté ces courses en 2015 et en 2016. L’entraînement a payé. Je ne me sens pas plus forte que les autres. C’est juste que je me suis battue contre moi-même !
- JPG : Mon but avant tout, l’an dernier, était de participer, de voir comment le corps réagit à une telle distance. Et puis j’ai été surpris moi-même, j’ai eu de bonnes sensations, je me suis dit que finalement je pouvais peut-être faire un bon classement et j’ai donc gagné. Je ne m’y attendais pas avec tous les champions, tous les favoris qu’il y avait au départ.
 
Comment vous êtes-vous préparés pour ce Grand Raid ?
- GL : Je participe au Grand Raid pour la première fois. Je veux juste voir de quoi je suis capable. Je ne vise rien car je sais que ce n’est pas facile. Je me suis entraînée comme d’habitude pas plus. De toute façon, à Mafate à part mettre ses chaussures et aller dans le sentier, il n’y a pas d’autre entraînement possible. J’ai un peu peur car il y a beaucoup de kilomètres et beaucoup de dénivelés mais je suis excitée. De toute façon, à chaque course, l’effort est différent. Je verrai bien mais j’ai fait tout comme il fallait c’est-à-dire : je me suis entraînée, je me suis reposée, j’ai mangé des pâtes et des féculents et j’ai vu un podologue aussi !
- JPG : C’est pour moi aussi, mon premier Grand Raid. Ce n’est pas évident de se préparer lorsqu’on travaille, mais j’ai essayé de m’entraîner le week-end. C’était important pour moi de participer cette année car Marcelle Puy, qui fait partie de notre team, a annoncé que c’était son dernier Grand Raid. Je sais que c’est très difficile mais cela ne me fait pas peur. Je vais tester pour la première fois et je pourrais juger après...

...Retrouvez la suite de l'interview dans votre Télémag+ de cette semaine

Rédigé le Mardi 10 Octobre 2017 à 10:00 | Lu 390 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Octobre 2017 - 09:00 Le Créole Réunionnais

Mardi 17 Octobre 2017 - 09:55 Vivre le Dipavali à La Réunion


Nouveau commentaire :

Recevoir notre newsletter