Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Hi Tech

Un écran étirable pour un futur Galaxy



Un écran étirable pour un futur Galaxy
Lors du salon Society for Information Display, Samsung a créé la sensation en dévoilant une technologie bluffante : l’écran de téléphone qui s’étire. Sur des modèles comme le Galaxy S6 ou S7 Edge, l’affichage pourra ainsi, localement, être déformé jusqu’à 12 millimètres avant de reprendre sa forme initiale et sans perdre sa résolution 4K. Ce tour de passe-passe est rendu possible grâce à la texture de l’écran de 9,1 pouces, proche de celle d’un ballon gonflable en caoutchouc. Encore au stade de prototype, cet écran confirme que le futur des écrans passera immanquablement par la technologie d’affichage lumineux OLED, plus adaptée aux supports flexibles que les cristaux liquides ou le plasma.

Un écran étirable pour un futur Galaxy
ZenBook Flip S, deux en un ultrafin
Lors de la dernière conférence Computex à Taïwan (Chine), Asus a fait le pari de concurrencer Apple sur le terrain de l’ultra plat en dégainant ZenBook Flip S, le portable convertible en tablette le plus fin du marché : 1, 09 cm d’épaisseur (contre 1,31 pour un MacBook) pour un poids de 1,1 kilo. Pour faire tourner la bécane, au choix : un Intel Core i5 (2,5 GHz et 3,1 GHz en mode turbo) ou un Core i7 (2,7 GHz et 3,5 GHz en mode turbo) et jusqu’à 16 Go de mémoire vive. L’écran tactile de 13,3 pouces est en Full HD et possède une protection Gorilla Glass. Le ZenBook fonctionne sous Windows 10 S. La batterie autorise une autonomie maximum de 11 heures et demie.

Un écran étirable pour un futur Galaxy
PH1, smartphone épuré
Andy Rubin, le co-créateur d’Android, vient de présenter son tout premier smartphone, l’Essential PH1. Le téléphone, épuré, sans logo, possède un boîtier en céramique et un châssis en titane pour renforcer la résistance aux chutes et aux chocs. Son écran intégral de 5,71 pouces présente une résolution de 2560 x 1312 pixels. Il est équipé d’un capteur arrière d’images de 13 Mégapixels, d’un processeur Qualcomm Snapdragon 835 comprenant 8 cœurs cadencés à 2,45 Giga Hertz et dispose de 4 Giga octets de mémoire vive et de 128 Go d’espace de stockage. Comme on pouvait le deviner, le PH1 fonctionne sous Android, plus précisément une version baptisée Ambient OS, qui permet l’open source et sera donc compatible avec des assistants virtuels comme Siri ou Cortana. Pour le moment, il n’est disponible qu’aux États-Unis.

Rédigé le Mercredi 14 Juin 2017 à 17:00 | Lu 144 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Juillet 2017 - 12:00 Alienware 13 R3, joujou pour gamers

Vendredi 14 Juillet 2017 - 06:00 Google, en mode Wifi