Menu
A La UNE


2018 : ce qui change !


Comme à chaque premier jour d’une nouvelle année, un grand nombre de textes législatifs, mesures administratives et décrets entrent en vigueur. Passé le réveillon, le 1er janvier 2018 n’y fera pas exception. Bonnes ou mauvaises nouvelles... petit récapitulatif des modifications qui vont changer la donne concernant le budget des familles.


Rédigé le Mardi 26 Décembre 2017 à 13:03 | Lu 337 fois

Le prix du diesel en hausse
Le prix du diesel sera aligné sur la fiscalité de l’essence. Il va donc subir une forte hausse puisque les taxes vont augmenter de 10%. Le litre coûtera donc environ 8 centimes de plus qu’actuellement.
 
Coup de pouce pour les emplois à domicile
Le gouvernement a décidé de dépenser un milliard d’euros de plus pour étendre la réduction fiscale en cas d’emploi à domicile, notamment pour en faire bénéficier ceux qui ne paient pas d’impôts sur le revenu. Celle-ci se transformera en crédit d’impôt.
L’allocation versée pour la garde d’enfant pour les familles monoparentales et modestes va augmenter de 30%.
 
Hausse de la CSG...
À partir du 1er janvier, la CSG sur l’ensemble des revenus des personnes résidant en France augmentera de 1,7 point.
 
...mais baisse des cotisations sociales
En parallèle de la mesure précédente, le gouvernement a prévu, pour les salariés, de supprimer en deux temps les cotisations sociales salariales, soit 3,15% du salaire brut. Une première baisse de 2 points aura lieu en janvier 2018, une autre d’un peu plus de 1 point en octobre. À la fin, les salariés auront un gain net de 1,45% de salaire brut. Un smicard percevra donc 257 euros de plus par an. Un salarié qui gagne 5 000 euros bruts par mois sur 13 mois, gagnera lui 942 euros de plus par an.
De leur côté, les trois quarts des travailleurs indépendants, ceux qui gagnent moins de 4 000 euros par mois, seront progressivement touchés par le transfert du financement de la protection sociale vers la CSG. Pour ceux qui gagnent plus que 4 000 euros, il y aura “une compensation sans gain de pouvoir d’achat”, a précisé Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des comptes publics, au micro d’Europe 1.
 
Indépendants
Le régime social des indépendants (RSI) sera progressivement supprimé pour être confié au régime général à partir du 1er janvier 2018, “avec une phase transitoire de l’ordre de deux ans”.
 
Vaccins
Onze vaccins, contre trois actuellement, seront obligatoires pour les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018. À la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, vont s’ajouter coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole (ROR), hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C.
 
Forfait hospitalier
Inchangé depuis 2010, le forfait hospitalier augmentera de deux euros par jour pour passer à 20 euros (15 euros pour les séjours en psychiatrie). Cette dépense sera prise en charge par les complémentaires santé pour les patients qui en disposent.
 
Tarification des hôpitaux
Des expérimentations seront menées pour changer le financement des hôpitaux, aujourd’hui payés à l’activité, avec la mise en place de forfaits qui prendront en compte le parcours du patient…
 
 
… Retrouvez la suite de l’article dans votre Télémag+ de cette semaine
 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Septembre 2022 - 07:41 Le pouvoir des plantes adaptogènes.


Nouveau commentaire :