Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

50ème Tour de l’île auto de la Réunion


Une victoire à deux secondes près pour Damien Dorseuil


50ème Tour de l’île auto de la Réunion
Evènement marquant pour tous les passionnés de Rallye à la Réunion, avec un tour Auto qui s’annonce exceptionnelle et plein de suspenses. Normal, puisqu’en catégorie reine R5, nous retrouvons pas moins de 10 engagés. Parmi eux, des champions qui visent le titre, comme Damien Dorseuil sur Ford Fiesta ou Thierry Law-Long sur Skoda Fabia. On peut toujours s’attendre à des surprises, avec un Olivier Payet sur Peugeot 208, ou le Métropolitain Eddie Lemaitre sur Fabia, venu chercher de gros points pour le championnat de France de deuxième division. Nous n’oublions pas les autres catégories qui nous réservent à coup sûr, une bataille serrée (R4, R3, N, F2000 etc…).

Dès la première étape, c’est le tenant du titre, Thierry Law-Long qui donne le tempo avec deux temps scratch dans la Montagne et Bois de nèfles. La troisième spéciale Lon-Mon-Poy voyait le réveil surprise d’un certain Maxime Dupuy, qui signe le meilleur temps, tout en prenant la tête du rallye à la fin de cette première journée. Dorseuil et Payet restent tranquillement en embuscade en ce début de week-end. Lemaitre paraît lui, totalement décroché, et accuse un retard de 2 minutes à la fin de la journée. Les pilotes se retrouvent le samedi matin, sous un ciel pluvieux, pour la mythique spéciale des Radiers, dans l’est de l’île. Et c’est le leader du Championnat de la Réunion, Damien Dorseuil, qui va faire parler la poudre.

C’est sur chaussée humide que l’on peut faire la différence au niveau du chrono, mais tous les pilotes sont bien réveillés et les écarts assez minimes dans cette ES4. Seul Thierry Law-Long part à la faute, avec un tête à queue qui va lui faire perdre une dizaine de secondes. Dupuy est toujours en tête du rallye, mais la cinquième spéciale de ce Tour Auto signera la fin de son parcours. Premier passage dans notre dame de la Paix, et la direction assistée de sa Fiesta ne répond plus. Meddy Gerville sur sa Hyundai i20 frappe un grand coup en remportant la spéciale, pendant que Dorseuil prend tranquillement la tête du Rallye. Le reste de la journée, avec encore un passage dans notre Dame de la Paix, et deux passages dans les Canots, se résume à une magnifique bagarre entre les quatre premiers du Rallye (Dorseuil, Payet, Law-Long et Gerville). Olivier Payet remporte le premier passage dans les Canots. Frayeur pour Dorseuil dans la dernière spéciale de la journée avec un crevaison qui lui coûte 10 secondes. Il conclut néanmoins la journée avec près de 20 secondes d’avance sur Olivier Payet, et 25 secondes sur Thierry Law-Long.

Troisième étape le dimanche, avec 6 spéciales. Thierry Law-Long retrouve des couleurs, et signe temps scratch sur temps scratch.
Il comble petit à petit son écart avec le leader, et reprend même la deuxième place à Olivier Payet, qui se plaint de ses pneus. Plus de questions à se poser, pour l’après-midi, avec un Damien Dorseuil qui tente désespérément de maintenir l’écart face à Law-Long. On répète les trois spéciales du matin, et ça passe pour Damien Dorseuil et sa Fiesta R3, qui remporte la victoire, avec seulement deux secondes d’avance. Cela lui permet à présent de caracoler en tête du Championnat. C’est sa première victoire sur le Tour Auto. Félicitations à Meddy Gerville qui signe une belle quatrième place, devant Nazim Bangui.

CLASSEMENT FINAL :
• Damien Dorseuil, Fiesta R5
• Thierry Law-Long, Fabia R5
• Olivier Payet, 208 R5
• Meddy Gerville, i20 R5
• Nazin Bangui, DS 3 R5
• Jean Delaunay, C3 R5
• Alexandre Goderon, 207 A7S
• OlivierBardeur, Fabia A7S
• Patrice Delaunay, 207 R3
• Giani Barret, Fabia A7S

 

Rédigé le Mercredi 7 Août 2019 à 07:00 | Lu 66 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Août 2019 - 07:00 DS 3 CROSSBACK 1.2 PureTech 155ch EAT8 GRAND CHIC

Mercredi 24 Juillet 2019 - 11:00 JAGUAR I-PACE EV400 AWD SE