Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

8 Mars, Journée Internationale des Femmes

Elles cesseront de travailler à 15h40 !


Cette journée est marquée à travers le monde par des débats, des colloques, des expositions ou des manifestations. Le 8 mars 2017 sera une fois encore l’occasion de célébrer la femme. Mais d’où vient cette tradition?



C’est Clara Zetkin, une journaliste allemande qui en est l’initiatrice. Elle a réuni à Copenhague, en 1910, une confédération internationale de femmes socialistes venues de 17 pays pour créer une “Journée internationale des femmes” afin d’obtenir, en premier lieu, le droit de vote. La première Journée internationale des femmes, fêtée en 1911, a connu un grand succès. 30 000 femmes ont défilé dans les rues de Vienne pour l’occasion. La France a dû attendre un certain temps avant de suivre le mouvement. Ce n’est qu’à partir de 1914 avec l’aide de Louise Saumoneau, une institutrice, que la démarche des Françaises se fait entendre. Elles sont 6 000 femmes à se rassembler au pied de la statue de Condorcet à Paris pour réclamer le droit de vote et l’égalité politique. La Journée de la Femme est officiellement célébrée en France depuis le 8 mars 1982, à l’initiative du président de l’époque François Mitterrand.
 
Un thème choisi par l’ONU
Depuis 1977, la “Journée internationale des femmes” est officielle. Les Nations Unies invitent chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. D’ailleurs, l’ONU Femmes définit chaque année une thématique différente. Le thème choisi pour 2017 est : “Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50-50 d’ici 2030”. Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des événements partout dans le monde pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications mais aussi améliorer la situation des femmes. C’est aussi l’occasion de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique.
 
En France, les femmes sont payées 26% de moins
En cette journée internationale des droits des femmes, le collectif Les effronté-e-s propose aux Françaises de quitter leur travail à 15h40. Pourquoi 15h40 ? Parce que, l’écart salarial annuel net entre les sexes est de 25,7% en moyenne, selon les données de la Dares de 2012. Ramené à une échelle horaire, cet écart équivaut au tiers d’une journée de travail. Comme si les femmes étaient payées jusqu’à 15h40. “À la veille de l’élection présidentielle, il est temps de faire entendre les exigences des femmes qui représentent 52% de la population. Le 8 mars 15h40, toutes et tous en grève !”, scandent Les effronté-e-s. 

Rédigé le Mercredi 8 Mars 2017 à 07:00 | Lu 163 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter