Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

AUDI A1 Sportback 30TFSi Sport 116ch


Moins bourgeoise, plus masculine


AUDI A1 Sportback 30TFSi Sport 116ch
   A sa sortie en 2010, l’Audi A1 avait une mission claire, venir titiller la Mini Hatch de retour en 2001, grâce à BMW, et qui était la seule citadine compacte premium du marché. Face au côté néo-rétro de sa rivale, l’A1 affichait un style moderne, une finition au top, et un dynamisme certain à la conduite. Bref, sa ligne compacte et rondouillarde, et ses arches de pavillon type alu, ont séduit immédiatement la clientèle bourgeoise des beaux quartiers. C’est en Juin 2018 qu’Audi présentait la seconde génération de sa citadine premium, qui évolue dans les grandes largeurs. Pas mal de surprises donc en faisant le tour du propriétaire. Cette dernière ne sera par contre disponible qu’en version 5 portes, comme la plupart des citadines actuelles.

   Ce sont déjà les proportions du véhicule qui sont à la hausse. Elle reprend bien sûr la plate-forme MQB A0 de la Volkswagen Polo et Seat Ibiza, et mesure 8cm de plus en longueur par rapport à la première mouture, et son empattement, près de 9cm. Fini les rondeurs au niveau du style, elle propose une face avant plus expressive, plus anguleuse, avec en prime des petites ouïes au niveau du capot avant, qui rappellent une certaine Audi Sport Quattro des années 80. Bref, l’élégance laisse place à l’agressivité, et cela devrait plaire à la gente masculine. Le client pourra opter pour un toit noir selon le degré de finition. La partie arrière joue également la carte de la sportivité, avec une signature lumineuse complexe et torturée.

   L’agencement de la planche de bord est asymétrique dans son dessin, l’instrumentation est collée aux aérateurs, la console centrale et l’écran tactile sont légèrement tournés vers le conducteur, et on peut décider de mettre un peu de couleur sur certains éléments intérieurs. C’est plus fun, mais pas forcément plus valorisant. L’aspect cocooning de la première génération a disparu. On a plus d’espace, mais la qualité des matériaux n’est plus aussi flatteuse, notamment sur les contre-portes, dures comme du bois. Audi a choisi les aspects pratiques et les technologies embarquées pour ce nouveau modèle. Instrumentation numérique, écran tactile allant de 8.8 à 10.1 pouces, une connectivité au top, une navigation Google Earth, un espace aux jambes plus généreux à l’arrière et un coffre qui a gagné près de 65 litres, les différences sont évidentes par rapport à la bourgeoise de 2010.

   Nous retrouvons immédiatement les qualités de la Polo et l’Ibiza sur cette A1 Sportback. La caisse est plutôt légère, les mouvements de caisse sont contrôlés, le châssis est précis, et le confort d’un bon niveau, avec notre finition Sport et ses jantes en 17 pouces. La direction paraît à première vue précise, même si il y a un retour d’informations assez moyen. On craignait le pire sous la pluie, mais la bonne monte pneumatique Goodyear nous a fait mentir. Effectivement, même sur le mouillé, le niveau de grip est excellent et le feeling à la conduite, plutôt bon. Le petit trois cylindres est vaillant, mais la longueur des rapports de boîte, enlève une bonne partie du caractère sportif de cette A1. Dommage, puisque cette boîte mécanique à 6 rapports, est aussi douce que précise. Vous pourrez de toute façon, choisir la boîte automatique à double embrayage et 7 rapports en option. A noter, l’efficacité de système de maintien dans la voie actif, qui agit en toute discrétion sur route nationale. Après avoir longtemps arpenté les chemins montagneux, l’Audi A1 s’est finalement montrée assez sobre à l’usage.

AUDI A1 Sportback 30TFSi Sport 116ch
FICHE TECHNIQUE ET TARIFS :
•Moteur 1.0TSi de 116ch et 200nm de couple
•Mesures : 4.03mX1.74mX1.41m
•Poids : 1105kg
•0 à 100km/h : 9.5s
•Vitesse max : 203km/h
•Conso mixte : 4.9L au 100km
•(7.2L lors de notre essai)
•Rejets de CO2 : 104g/km

LES PLUS :
•Habitabilité en progrès
•Technologie disponible
•Châssis rigoureux
•Ergonomie
•Confort correcte
•Consommation
•Moteur vaillant….

LES MOINS :
•….malgré une boîte trop longue
•Finition perfectible
•Uniquement disponible en version Sportback (5 portes)

Rédigé le Mercredi 11 Mars 2020 à 11:00 | Lu 38 fois


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Mars 2020 - 14:00 Cadillac Escalade

Samedi 21 Mars 2020 - 14:00 Kia Sonet Concept