Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Alimentation Comment gérer l’entre-deux fêtes


Entre Noël et le Premier de l’an, l’organisme n’a qu’une petite semaine pour récupérer et
éviter la crise de foie ou la grosse fatigue. Pendant ces quelques jours, une pause après le cocktail alcool-foie gras-bûche est donc nécessaire. Contactée par 20minutes.fr, la diététicienne Marie-Laure André prodigue ses conseils.


MANGER SIMPLEMENT
C’est le mot d’ordre de Marie-Laure André. Il s’agit tout simplement de faire preuve de bon sens, en mangeant un peu plus «light» et «varié» : «Du poisson et des viandes blanches grillées, des légumes crus ou cuits, peu assaisonnés, des laitages 0% et des féculents (pain, riz, pâtes) bons pour la santé et la satiété.» Entre deux réveillons, rien ne sert de s’affamer. Privilégiez les fibres contenues dans les légumes verts. A éviter, le fromage, les fritures et les desserts riches (crèmes dessert, glaces...)

EVITER LʼALCOOL ET PRIVILÉGIEZ LʼEAU
Avec le 1er de l’an en ligne de mire, autant éviter de continuer sur la lancée de Noël en termes d’alcool. «Il faut bien boire de l’eau», souligne évidemment la diététicienne, conseillant également des tisanes drainantes au fenouil ou aux queues de cerises ou du thé vert, «pour se réchauffer aussi».

UN PEU DʼACTIVITÉ
Dur d’aller faire un footing, mais si vous avez l’habitude d’aller faire du sport en salle, ne vous arrêtez pas. Marie-Laure André préconise surtout une activité physique régulière, comme la marche, 20 à 30 minutes par jour dans l’idéal. Et de privilégier les escaliers à chaque fois que c’est possible. Pour réveiller les endorphines, stimuler le système cardio-vasculaire et brûler les calories, on peut pratiquer la marche ou le vélo, en particulier si l’on rejoint son lieu de travail. Si vous êtes en vacances, profitez-en pour pratiquer un peu plus votre sport favori.

SIESTER SANS CULPABILISER
L’organisme a besoin de davantage d’énergie pour digérer les pantagruéliques repas de fête. Il est donc bon de lui accorder du repos. La sieste est le remède imparable pour tenir le coup. Même au bureau, on peut trouver 20 minutes pour s’accorder une pause.

GÉRER SON STRESS
Pour bien oxygéner son organisme et éviter d’avoir la mine chiffonnée, pensez à la respiration ventrale. En mettant en place cet exercice, vous récupérerez de l’énergie tout en massant vos intestins : inspirez par le nez en gonflant le ventre. Thorax neutre. Expirez en laissant revenir le ventre. Répétez 4 fois. Faites une pause. Inspirez en gonflant le ventre sur 3 temps, expirez par la bouche en comptant 6 temps. Sur l’expiration, concentrez-vous sur le mouvement du ventre qui va chercher la colonne vertébrale. Répétez 4 fois.

ET APRÈS ?
Autant ne pas s’arrêter en si bon chemin et poursuivre ces efforts après la Saint-Sylvestre, pour attaquer la nouvelle année en forme. Donc, la galette des rois, on évite d’en manger trop. «Si on a vraiment abusé, on peut faire une cure pendant un jour ou deux, pas plus, avec un régime protéiné ou détox», indique la diététicienne. Après, il suffit là encore de faire preuve de bon sens, en mangeant varié et équilibré : «Un peu de protéines à chaque repas, et deux portions de légume et deux à trois fruits par jour», conseille Marie-Laure André.

Rédigé le Mercredi 25 Décembre 2019 à 23:24 | Lu 281 fois


Nouveau commentaire :