Menu
Hi Tech


Allo! T'a pas de smartphone...mais allo quoi!


Déjà (seulement) une quinzaine d'années que les smartphone ont littéralement envahi nos vies...quelle évolution!


Rédigé le Mercredi 19 Octobre 2022 à 14:57 | Lu 128 fois

IBM Simon, premier smartphone tactile (1992)
IBM Simon, premier smartphone tactile (1992)
90% d'entre vous lisent cet article depuis leur smartphone. Véritable emblème de la révolution numérique, le descendant des premiers GSM est en fait un téléphone doublé d'un ordinateur intégré...un ordiphone en somme. Créé en 1992 par IBM pour être commercialisé en 1994, l'ancêtre nommé Simon a longtemps été le seul à surfer sur la vague de la navigation avec un débit initial de 9,6kb/s. Le début des années 2000 voit la technologie Edge introduite et permet une navigation à débit de 177kb/s, le top de ce début de millénaire! Dès lors Samsung, LG et Blackberry se lancent dans la danse en introduisant de nouveaux modèles profitant à plein d'une demande croissante. 
Mitsubishi et Sagem sont les premiers à combiner téléphone portable et PDA et utilisent alors la norme GPRS. Dès lors, les innovations se multiplient avec notamment Sony qui introduit le stylet sur ses écrans permettant une interaction encore plus poussée avec ces objets encore réservés à une élite.
2007 est l'année de référence pour les smartphone. Apple lance son I Phone et est le premier à utiliser à plein l'interface tactile pilotée par l'utilisateur avec ses doigts. Posant les bases de l'ère moderne des smartphone, le constructeur à la pomme utilise un système d'exploitation spécifique et l'I Phone reste le premier véritable smartphone tel qu'on le connait aujourd'hui. 
Du fait d'un marché en pleine expansion, nombreux sont les constructeurs à se lancer dans l'arène avec moult nouveautés. Samsung développe ses premiers modèles en 2009 avec  le Galaxy i7500.
Au gré des nouveautés en terme de systèmes d'exploitation et des demandes d'utilisateurs de plus en plus accro à leur "portable", Sony Ericsson innove avec un modèle tactile intégrant un appareil photo embarqué d'une résolution énorme pour 2009 avec un capteur de 12,1Mp embarqué dans son Satio.
Dès lors un des arguments les plus déployés par tous les constructeurs sera les qualités de l'appareil photo: résolution, nombre de pixels, gestion de la lumière et évidemment son corollaire vidéo. Dans le même temps, le nombre de couleurs de l'écran ne connaitra plus de limites non plus pour atteindre la HD.

Samsung Galaxy Fold Z4, l'avenir des smartphone
Samsung Galaxy Fold Z4, l'avenir des smartphone
Dans le même temps, les FAI (fournisseurs d'accès internet) déploient des trésors d'ingénierie pour développer, solidifier, augmenter les capacités de leurs réseaux. Alors qu'initialement il était question de transporter de la voix dans les meilleures conditions possibles, il s'agit aujourd'hui de transporter une multitude de data (données) le plus rapidement possible. 
Avec l'arrivée programmée de la norme 5G, l'heure est déjà à l'étape suivante avec l'introduction de l'internet directement par voie satellitaire. Un des opérateurs les plus actifs dans ce secteur d'activité est bien Elon Musk dont les sociétés déploient une multitude de micro satellites constituant une véritable ceinture autour de la planète à environ 500km d'altitude.
Toujours plus, toujours plus vite, toujours plus compact, l'avenir est à la sécurisation des données transférées par ces bijoux de la technologie. Aujourd'hui l'essentiel des produits premium smartphone présentent des caractéristiques quasi identiques. Néanmoins, il faut relever la nouvelle vague initiée par Samsung en 2019 avec son Galaxy Fold qui proposait un écran pliable grand public. Malgré quelques soucis de fiabilité encore à corriger, il semblerait bien que l'ère des "phablettes" (néologisme mariant tablettes et smartphone) soit révolu et que l'on revienne à une compacité encore plus éprouvée: un format tablette toujours plus puissant qui tient dans la poche...Samsung en est déjà sa quatrième génération avec le Z4... 
Permettant la géolocalisation en temps réel, les smartphone ont contribué à sauver de nombreuses vies. Néanmoins, le recentrage égocentrique de l'être humain facilité par ces outils ne doivent JAMAIS faire oublier l'essentiel: les smartphones sont des outils de communication et pour communiquer, il faut être plusieurs et idéalement échanger...



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Janvier 2022 - 08:41 Lumière bleue, démêler le vrai du faux