Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu
Décoration


Bureau et maison les espaces se floutent


Après la libération de l’espace professionnel dans les années 90 avec l’arrivée de l’Open Space nos lieux de travail connaissent un nouveau chamboulement. Fini les pièces figées place au nomadisme et aux objets modulaires.


Rédigé le Vendredi 18 Décembre 2020 à 15:09 | Lu 99 fois

Fer de lance du salon maison et objet l’espace de travail est une thématique à laquelle s’intéresse de plus en plus de designer. Il faut dire qu’avec l’évo- lution des professions et l’ère du tout internet, nos bureaux deviennent mo- biles, connecter et moins personnali- sé. Oubliez les frontières entre sphère privée et professionnelle, l’espace de travail est dorénavant un lieu à part. Son aménagement doit donc s’adap- ter à cette tendance nomade tout en prenant en compte les impératifs liés à l’exercice de son métier.

LE BUREAU DEVIENT MOBILE
La démocratisation du télétravail, c’est-à-dire du travail à domicile, à flouter les frontières entre maison et vie professionnelle. Le temps où l’on séparait ces 2 espaces est désormais révolu ! Fini le bureau sédentaire avec l’unité centrale et toute la panoplie. Il est aujourd’hui mobile et modulable. Face à cette nouvelle donne, les pro- duits hybrides ont le vent en poupe. Les sièges sont ergonomiques, le mobilier est modulaire et les appa- reils sont plus que jamais connectés pour pouvoir accéder à ses mails et à ses dossiers aussi bien chez soi qu’en déplacement. Les assises s’adaptent à ces nouveaux usages et se règlent pour épouser au maximum les mor- phologies des différents utilisateurs. Inutile d’organiser un vrai espace bu- reau à la maison. La tendance est à l’épuré : une table suffit pour y poser son ordinateur portable où on investit
dans une table transformable ou une balle ergonomique qui permet de tra- vailler confortablement au salon, di- rectement sur le mobilier à proximité. Bref le bureau se dématérialise com- plètement pour être à la fois partout et nulle part.

LUMIÈRE ET COULEURS, DES ÉLÉMENTS À NE PAS NÉGLIGER
Mais si l’espace de travail se méta- morphose franchement, Il n’empêche que certains éléments sont impor- tants et ne doivent pas être négligés. Les couleurs, matières et la lumière affectent sensiblement notre bien-être et notre capacité de travail. Contrai- rement à ce que l’on peut penser, le blanc n’est pas un ton adapté car il augmenterait les risques de burn-out. A l’inverse le vert apaise et stimule, le jaune encourage la créativité, le bleu booste la concentration et le rouge décuple l’énergie. Que ce soit sur le
mobilier ou sur les murs, les couleurs permettent de créer une atmosphère adaptée à son activité et ses besoins. L’éclairage est également une don- née primordiale qu’il faut prendre en compte. La lumière naturelle doit au- tant que possible rythmer les journées de travail et inondé l’espace bureau. C’est grâce à elle en effet que notre rythme circadien se régule. Interdiction donc d’organiser son bureau dans la pénombre, où trop loin d›une fenêtre. Sachez qu’un bon éclairage permet d’accroître de 20 % sa productivité. Enfin, les matériaux aussi ont leur rôle à jouer. Certains sont de très bons iso- lants phoniques, ce qui peut être inté- ressant pour monter une petite cloison séparative. D’autres, comme le bois naturel, ont des vertus antistress, tan- dis que les nouveaux textiles high-tech permettent de créer du mobilier inno- vant et toujours plus connecté.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Février 2021 - 10:10 Je veux du soleil dans ma maison

Vendredi 23 Octobre 2020 - 14:00 PETITS PRIX ET GRANDS CHANGEMENTS