Menu
Evénements


Canoë-Kayak : Malgré le cyclone, succès de « Run Slalom 2022 »


De beau monde, il y en avait lors de la compétition de canoë-kayak « Run Slalom » dans le bassin des Eaux Vives Intercommunal de Sainte-Suzanne la semaine dernière. Venant d’Italie, d’Allemagne, de la Tchécoslovaquie, de la Slovaquie et de la France Hexagonale, des champions de la discipline ont offert un beau spectacle sportif.


Rédigé le Mercredi 16 Février 2022 à 14:45 | Lu 171 fois

« Pour apprendre et progresser »

Des représentants de La Réunion se sont mis à l’eau eux aussi, et surtout ils ont profité de ces échanges « pour apprendre et progresser ». Cette organisation porte la signature de la Fédération Française, du Comité Régional Réunionnais de Canoë Kayak et de ses clubs, en partenariat avec la CINOR “Terre de Jeux” et du SEVI, sous label ICF, le comité international. Un joli pied de nez à Batsiraï qui avait menacé ce grand rendez-vous, et contraint les organisateurs à modifier leur programme en fonction des aléas liés au cyclone. Les demifinales ont eu lieu dimanche matin, suivies des finales dans l’après-midi...sous le soleil. De quoi redonner le sourire et l’envie de se jeter dans le grand bain. Céistes et kayakistes ont slalomé toute la journée durant, dans les eaux tumultueuses des bassins, exécutant parfois des gestes acrobatiques pour passer les portes et éviter de trop boire la tasse... le Tchèque Jiri Prskavec en kayak, numéro 1 mondial, le Slovaque Benjamin Savsek en canoë et l’Allemande Ricarda Funk en kayak ont impressionné le public qui avait accès libre à la manifestation.

LABELS TERRE DES JEUX 2024

Avant les JO de 2024, il y aura certainement encore plein de champions qui viendront dans notre île intense devenue en quelque sorte l’épicentre mondial du canoë-kayak. D’autant plus que de nouveaux d’aménagement « dédiés à la signalétique seront menés à terme. Ils portent donc sur la rénovation complète de la signalétique, laquelle intègre désormais la valorisation des labels Terre de Jeux 2024 / Centre de Préparation aux Jeux. Des labels décernés à la Cinor par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024... » Fin 2022, devront être réalisées des installations sportives permettant la pratique du « kayak extrême », une nouvelle discipline spectaculaire programmée aux Jeux de la capitale française dans 2 ans. « Le SEVI est amené ainsi à devenir la première structure de l’hémisphère sud à être dotée de ce type d’installation. C’est un bel enjeu avant les JO de 2024. Car cela nous donne l’assurance d’accueillir là aussi le gratin international de la discipline avec les retombées sportives, touristiques et économiques qui vont avec », exprime Maurice Gironcel, président de la CINOR.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 08:16 Le MEDEF dévoile sa feuille de route 2023


Nouveau commentaire :