Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu

Ce qui change au 1er septembre.


Rédigé le Lundi 5 Septembre 2022 à 16:51 | Lu 163 fois modifié le Lundi 3 Juillet 2023

La France n’avait pas connu une telle inflation (6,1%) depuis plus de 30 ans. Pour renforcer le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement multiplie les aides en faveur des plus défavorisés.



La rentrée est souvent synonyme de changements pour le porte-feuille des Français...

Dans un contexte de crise inflationniste (6,1% sur un an au mois de juillet), le gouvernement a mis en place plusieurs coups de pouce en faveur du pouvoir d’achat. Quelles mesures vont être maintenues, supprimées ou modifiées ? On fait le point.

REMISE SUR LE CARBURANT
La remise sur le prix du carburant mise en place en avril dernier va évoluer au 1er septembre. Actuellement d’un montant de 18 centimes par litre, elle sera portée à 30 centimes par litre. Cette aide gouvernementale sera maintenue jusqu’à la fin du mois d’octobre avant d’être ramenée à 10 centimes en novembre et en décembre. Sur le plan national, Total a également annoncé un coup de pouce dans ses stations-service de 20 centimes à partir du 1er septembre et jusqu’au 1er novembre. Cette aide sera revue à la baisse, 10 centimes par litre du 1er novembre au 31 décembre 2022.

TICKETS-RESTAURANT
A la rentrée le ticket-restaurant évolue. Le plafond d’utilisation va passer de 19 euros à 25 euros. Outre la réévalution du plafond, vous pourrez utiliser vos titres restaurant pour acheter tout type de produits alimentaires, même s’ils ne sont pas directement consommables (jusqu’au 31 décembre 2023).

Primes et allocations revalorisées...

PRIME EXCEPTIONNELLE DE RENTRÉE
A ne pas confondre avec la Prime de rentrée scolaire, la prime exceptionnelle de rentrée fait partie des mesures prises par le gouvernement en faveur du pouvoir d’achat. D’un montant de 100 €, auxquels s’ajoutent 50 € par enfant à charge, elle sera versée à partir du 15 septembre. Elle s’adresse aux bénéficiaires des minima sociaux comme le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), aux allocataires des aides au logement (APL, ALF, ALS) mais également aux personnes percevant la prime d’activité. Cette prime exceptionnelle de rentrée sera versée automatiquement par la CAF ou Pôle Emploi, si vous êtes demandeur d’emploi.

RETRAITES, MINIMA SOCIAUX ET ALLOCATIONS
En raison de l’inflation record, le calcul de plusieurs prestations va être rééavalué à partir du 1er septembre. Ainsi, il est prévu une revalorisation de 4% avec effet rétroactif au 1er juillet 2022 des pensions de retraites, des bourses étudiantes, des allocations familliales, du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et de la prime d’activité. L’aide personnalisée au logement (APL) sera aussi revalorisée de 3,5% pour compenser la hausse des loyers.


Environnement | Mobilité | Lokale | Vie pratique



Publicité