Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ces anecdotes que vous ne connaissiez pas sur le nom des grandes marques high-tech


Les géants des nouvelles technologies sont entrés dans notre vie quotidienne sans crier
gare et se sont, depuis, rendus indispensables. Or, beaucoup doivent une partie de leur
succès commercial au nom que leurs créateurs leur ont donné. Mais, au fait pourquoi
s’appellent-ils comme cela ? Retour sur leur histoire…


Ces anecdotes que vous ne connaissiez pas sur le nom des grandes marques high-tech
   Apple, Microsoft, Nintendo… Ces marques nous sont aujourd’hui
devenues tellement familières qu’on a parfois l’impression
de les avoir toujours connues. Certaines, comme
Google, ont même donné naissance à des verbes comme
« googliser » ou « googler » qui ont récemment fait leur entrée
dans le dictionnaire. Mais au fait, de quoi sont inspirés tous
ces grands noms de l’univers high-tech ? Gros plan sur quatre
icônes des temps modernes.

APPLE : LʼÉNIGME DE LA POMME
   L’histoire d’Apple restera dans les livres comme un cas d’étude
aux innombrables enseignements. L’entreprise, fondée en
1976 par Steve Jobs et Steve Wozniak, a connu de shauts,
beaucoup de hauts et des bas, très bas, avant de devenir, ces
dernières années, la première capitalisation boursière mondiale.
Sous le feu des projecteurs depuis quatre décennies,
Apple conserve toujours un mystère de taille : son nom. C’est
Steve Jobs qui a retenu la pomme comme symbole de sa
création alors que des appellations comme Matrix Electronics
ou Executex avaient été évoquées. L’autre père fondateur,
Steve Wozniak, a sa petite idée sur ce choix mystérieux :
chaque année, Jobs quittait la Californie pendant quelques
semaines pour aller travailler dans une ferme appartenant à
des amis. La légende raconte qu’il aurait été chargé de la
taille des pommiers… Autre piste, Jobs était un fan absolu des
Beatles, qui avaient créé la société Apple Corps. En 1989,
celle-ci porta d’ailleurs plainte contre son homonyme pour
violation de propriété intellectuelle. Steve Jobs n’était alors
plus aux commandes d’Apple, qu’il a quitté de 1985 à 1977.
Plus prosaïquement, il s’agissait aussi, pour les jeunes patrons
d’Apple d’apparaître en premiers dans l’annuaire… devant la
compagnie aérienne pionnière de l’époque, Atari.

MICROSOFT : PREMIER DE CORDÉE
   L’histoire de Microsoft remonte également au milieu des années
70. À l’époque, l’ordinateur star était l’Altair 8800. Or
cette machine était totalement dénuée de système d’exploitation
et d’interface logicielle. Bill Gates et Paul Allen ont alors
eu l’idée géniale de coder un programme (soft) capable de
faire le lien entre le microprocesseur et l’utilisateur. De manière
très terre à terre, les deux informaticiens retinrent alors
Microsoft, qui s’écrivait, à l’origine, en deux parties. Leur coup
de génie aura été d’utiliser cette d’entrée pour comprendre
comment fonctionnait concrètement un ordinateur afin, par la
suite, de proposer le système d’exploitation qui allait révolutionner
le monde.

GOOGLE : CHERCHEUR DʼOR
   La mythologie de la Silicon Valley regorge d’histoires de
jeunes étudiants en informatique qui, au fond de leur cave
ou de leur garage, ont mis au point un programme ou une
machine révolutionnaire. Si, souvent, la réalité est un peu plus
prosaïque que la fiction, l’origine de Google correspond bien
aux légendes californiennes. C’est dans leur petite chambre
universitaire que Larry Page et Sergey Brin codent leur moteur
de recherche. Nous sommes en 1995 et le nom du projet
s’appelle alors Backrub, littéralement « massage de dos », en
référence aux Backlinks et autres hyperliens qui structurent la
Toile. Quelques années plus tard, le terme Google est finalement
retenu. Il vient de « googol » qui désigne le nombre 10
à la puissance 100soit « 1 » suivi de 100 zéros, pour résumer
sobrement la mission que s’est donnée le moteur : indexer les
milliards d’informations que récèle internet. Google renvoie
également au mot anglaus « goggle » qui signifie jumelle.
Efficace.

NINTENDO : LʼEMPIRE DES CARTES
   L’origine de la marque Nintendo est, elle aussi, obscure. L’entreprise
est créée à la fin du XIXe siècle par un certain Fusajiro
Yamauchi. À l’époque, ce petit atelier fabriquait des Hanafuda,
des cartes à jouer traditionnelles japonaises. L’appellation
exacte de la société était Nintendo Koppai qui prociendrait de
‘expression nippone « un o ten ni makaseru » signifiant littéralement
« laissons la chance au ciel ». Pour un jeu de cartes,
l’image est poétique. Le suffixe « d’ » était souvent ajouté aux
noms des entreprises pour leur donner une dimension plus
prestigieuse. Une autre explication voudrait que le préfixe
« nin » vienne de « ninkyo » qui signifie « galanterie », une
valeur cardinale des Yakuza, les mafieux japonais… autrefois
très friands de jeu de cartes. En 1963, le futur géant du jeu
vidéo tranche pour Nintendo CO. Ltd, sans réellement lever
le voile sur les origines du terme.

Ces anecdotes que vous ne connaissiez pas sur le nom des grandes marques high-tech

Rédigé le Mercredi 18 Mars 2020 à 12:00 | Lu 21 fois


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter