Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ces nouvelles thérapies qui nous veulent du bien !


C’est un fait, c’est important de se faire du bien, et dans ce domaine, de nouveaux courants apparaissent régulièrement ou sont remis au goût du jour. Nous faisons le point sur ces tendances, parfois insolites, en matière de bien-être, qui s’axent autant sur le plan moral que physique.


THÉRAPIES MADE IN RÉSEAUX SOCIAUX
La Yes Therapy
Depuis quelques mois déjà, le mouvement #Yeschallenge de la « Yes Therapy » (ou la thérapie du Oui) est sur toutes les lèvres, notamment après la publication du livre ‘’Year of Yes’’ de la célèbre productrice américaine de séries à succès Shonda Rhimes. Cette dernière est ainsi devenue un emblème du développement personnel et explique dans son best-seller qu’elle passait à côté de ce qui était réellement essentiel dans sa vie à cause de sa surcharge de travail et du « non » que celle-ci entrainait. Le fait de refuser des sorties, des vacances, de faire de nouvelles rencontres contribuerait selon elle à une perte de soi et à un cumul du stress. Elle a donc invité ses lecteurs à dire, comme elle, oui à tout pendant une année. Ce défi est idéal pour toutes les personnes qui aimeraient apporter un bon coup de pep’s à leur routine quotidienne surtout celles qui ont peur de l’inconnu. Certes, vous risqueriez de vous trouver dans des situations quelque peu improbables ou qui pourraient vous sembler inconfortables mais cela peut faire du bien de sortir de votre zone de confort et peut même apporter du bon, tout en gardant en tête de ne pas vous forcer non plus. L’idée ici est d’oser pour votre bien.

#cleaningtime
Toujours dans la catégorie buzz et réseaux sociaux, nous avons le temps du nettoyage ou « cleaning time », qui invite à rafraichir votre intérieur pour lutter contre l’anxiété. Ce mouvement connaît un fort succès, notamment grâce à la fameuse émission Marie Kondo, qui, en quelques techniques de pliages et d’optimisation, transforme les intérieurs les plus encombrés en véritable lieux aérés. Le but étant d’apporter un sentiment de bien-être à toute la famille. En commençant par un bon tri, l’objectif premier est de désencombrer afin de ne garder que l’utile et l’essentiel. Après avoir dégagé vos pièces de vie, l’idée est de ranger vos affaires de façon optimale et ordonnée, de sorte à ce que le tout soit agréable à regarder, un vrai coup de fraîcheur ! Cette forme de reprise de contrôle sur son quotidien serait une bouffée de bienfait positif pour ceux qui se sentent un peu dépassés dans ce monde où tout semble aller de travers. Il suffit cependant de faire attention à ce que cette thérapie ne vire à l’obsession.

AU CONTACT DE LA NATURE
La marche méditative
Aussi simple et accessible qu’elle soit, la marche méditative c’est tendance. Il suffit de suivre quelques directives pour profiter au mieux de cette forme de thérapie, pratiquée déjà depuis des siècles. L’idée est de faire une balade dans la nature en pleine conscience, et pour se faire, rien de plus facile ; pieds nus, vous devez vous concentrer sur l’environnement qui vous entoure, tout en marchant lentement. Profitez du paysage, et éveillez vos sens, en écoutant chaque petit son, en ressentant la texture du sol sous vos pieds. Cette thérapie, qui peut se pratiquer à tout moment, est idéale pour les personnes qui ont tendance à être un peu trop actives, qui ont tendance à trop réfléchir ou qui ont du mal à prendre du temps pour elle- même car elle permet d’apprendre à ralentir son rythme, de vivre l’instant présent tout en se vidant l’esprit. Avec un peu de pratique, vous pourrez appliquer cette technique dans vos actions au quotidien, ce qui apportera un réel bienfait sur vos habitudes de vie de personne surbookée.La Forest Therapy
Dans le même esprit, mais un peu plus spécifique, nous avons la « sylvothérapie ou shinrin-yoku », qui nous vient tout droit du Japon. Ce type de thérapie reconnue comme médecine préventive depuis le début des années 80, prescrit des balades en forêt - ou bain de forêt - avec au programme éveil des sens et prise de conscience avec son moi profond. Le pays du soleil levant possède plus d’une cinquantaine de sites où il est possible de pratiquer, mais vous pouvez bien sûr profiter de ces bienfaits dans toutes les forêts. Pour commencer, il suffit de se balader, de marcher sans aucun but pendant une à deux heures, en laissant le corps vous guider. Puis il faut choisir un arbre avec lequel vous allez faire corps, le saluer, l’enlacer, écouter ses sons, le respirer et le goûter. Même si cette pratique peut paraître étrange pour certains, elle aurait de nombreux bienfaits reconnus, car elle permet de faire le plein de molécules rejetées par les arbres, appelées phytoncides, d’améliorer le système cardio-vasculaire, la mémoire et la concentration et de participer à la baisse de la pression artérielle et du taux de glycémie.

LES NOUVELLES FORMES DE YOGA
Le Rage Yoga
Certes cela n’a rien à voir avec les techniques ancestrales de yoga traditionnel, mais le Yoga de la rage, semble bel et bien trouver ses adeptes. La créatrice de ce concept plutôt insolite, Lindsay Istace a eu l’idée de ce concept suite à une rupture. Pour extérioriser son mal-être, cette dernière s’est mise à crier, jurer et laisser sortir ses émotions alors qu’elle faisait son yoga. Après avoir raconté son expérience sur les réseaux sociaux, un internaute lui aurait donné l’idée de donner des cours et c’est ce qu’elle a fait. Au programme de ces ateliers, parfaits pour ceux qui auraient besoin de se défouler un bon coup, enchainement de postures de Yoga sur un air de heavy metal, séance de cris, de rire le tout accompagné d’une petite bière.
Le principe ? On connaissait le yoga doux (Hatha), le yoga du rire, le yoga dans un sauna (Bikram), le yoga dynamique (Ashtanga)... Voici maintenant le « rage yoga ». « L’idée a germé après une rupture. J’étais en colère, j’avais beaucoup de chagrin, et ces émotions ont commencé à s’extérioriser tout naturellement, par des cris et des jurons, pendant que je faisais du yoga. Pour rigoler, j’ai raconté ça sur ma page Facebook, et quelqu’un m’a répondu qu’il me voyait bien enseigner le yoga de la rage. Ça m’a donné l’envie d’offrir un atelier », explique la Canadienne, inventrice de ce concept, au journal Metro. Halte à l’ambiance parfois très sérieuse d’un studio de gym : le cours se passe dans un pub. L’objectif est de se faire ses enchaînements sur du heavy metal, de rire, de crier, si nécessaire, tout en sirotant, entre deux poses, une pinte de bière.

Yoga et vin
Grande tendance venue tout droit de la Californie, terre de vignobles des Etats-Unis, le concept Yoga et Vin, n’a pas besoin de longues descriptions car l’appellation décrit parfaitement la pratique. Très appréciée, sûrement parce qu’elle combine deux des activités préférées de nombreuses personnes, elle apporterait un vrai bien-être à ses pratiquants. Il ne faut cependant pas uniquement se fier à son aspect fun car cette discipline, encadrée par des professionnels ayant acquis un savoir dans les deux domaines aux nombreuses similitudes, permet également d’acquérir des connaissances, et de travailler le développement des sens ; la dégustation de vin, tout comme la pratique du yoga permet d’affiner les sensations gustatives et olfactives, d’éveiller ses sens et de se relaxer.
 
Émilie GRONDIN

Rédigé le Mardi 3 Septembre 2019 à 07:00 | Lu 225 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 02:51 Comment financer son permis de conduire ?


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter