Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu
Lokale

Cette année, on prépare un repas de fêtes équilibré


Rédigé le Mercredi 8 Décembre 2021 à 10:33 | Lu 187 fois modifié le Jeudi 6 Juillet 2023

Jeudi 6 Juillet 2023

Véritable festival de douceurs et de mets variés, Noël est la période rêvée des gourmets ! Mais ces agapes finissent parfois par peser lourd sur l’estomac et la balance… Suivez nos suggestions pour préparer un festin plus diététique.



Relevez le défi

Les fêtes de fi n d’année invitent à se retrouver en famille ou entre amis autour de grandes tablées toujours très bien garnies. Sauf qu’on se remet parfois difficilement de ces festins gargantuesques. Car il faut bien l’avouer : à Noël et au jour de l’An, on mange et on boit en général plus que de raison, au risque de subir certains désagréments intestinaux… Vous avez décidé de rompre la tradition en mariant bonne chère et équilibre alimentaire ? On vous aide à relever le défi.

​LA FARANDOLE DE LA MER

Pour démarrer la soirée dans la convivialité, rien ne vaut une kyrielle d’amuse-bouches. Or, bonne nouvelle pour notre ligne, les chips, snacks frits et autres cacahuètes sont le plus souvent délaissés au profit d’apéritifs plus raffinés. Plutôt que d’opter pour une farandole de feuilletés quelque peu gras et secs, misez sur des verrines et des hors-d’oeuvre fi ns et frais faisant la part belle aux légumes et aux produits de la mer. Crevette ou saumon et concombre, tartare de daurade, mousse d’avocat, roulé de courgettes au saumon fumé, mini-wraps au thon et aux légumes et autres petits champignons farcis sont autant d’associations qui régaleront à coup sûr vos invités sans leur couper l’appétit.

DES ENTRÉES AVEC MODÉRATION

Rois des fêtes de fi n d’année, les crustacés et coquillages permettent également de composer des entrées sophistiquées et diététiques. On mettra à l’honneur les huîtres, qui peuvent se déguster sans crainte de plomber votre bilan calorique, ou encore les langoustines. Et pour rester cohérent, on privilégie bien entendu le citron à la mayonnaise ! Pour les amateurs de mets plus riches, tout est une question de sélection et de dosage. Mieux vaut ainsi opter pour du saumon fumé sauvage, certes plus cher mais bien meilleur et moins gras que son homologue d’élevage dont 10 à 20 % du poids est constitué de graisses. Quant au foie gras, préférez-le de qualité et savourez- le avec modération.

​UN PLAT SANS CULPABILITÉ

Les plats de Noël sont relativement peu caloriques puisqu’ils se composent en général de volaille, une viande maigre. Reine entre toutes, la dinde a tout bon ! Vous préférez le chapon ou la poularde ? Même si ces viandes sont un peu plus grasses, vous pouvez ici aussi vous faire plaisir, quitte à délaisser la peau pour limiter les calories. Si vous êtes plutôt tenté par un poisson, optez autrement pour une espèce que vous mangez peu comme un fl étan, une lotte, un omble chevalier ou un saumon sauvage. Du côté accompagnements, faites mieux que des simples pommes de terre en proposant des purées originales.

​LES DESSERTS, LE POINT SENSIBLE

Après pareil festin, vous reconnaîtrez sans peine que le grand plateau de fromages est inutile ! Passons donc directement à la question délicate du dessert… La bûche est en eff et souvent incontournable et là, pas de miracle : sa crème au beurre est particulièrement calorique. Qu’elle soit pâtissière ou glacée, le résultat sur la balance est d’ailleurs à peu près le même. À vous de choisir d’y céder en connaissance de cause.

​UN COCKTAIL DE CALORIES

Les agapes de fi n d’année s’accompagnent bien souvent de cocktails, de vin et de champagne. Sans vous gâcher le plaisir, sachez donc qu’un verre standard équivaut à environ 10 grammes d’alcool, ce qui représente également 10 grammes de graisse. Mieux vaut donc en profi ter avec modération, ce qui vous épargnera au passage la désagréable sensation d’avoir un casque de plomb le lendemain matin. Pensez aussi à boire beaucoup d’eau dans la soirée pour lutter contre l’eff et déshydratant de l’alcool.



Beauté | Nutrition | Déco | Bien-être


Publicité