Menu
A La UNE


Charlotte Lauret : Miss Saint-Denis casse les codes


Charlotte Lauret a été élue récemment Miss Saint-Denis et a endossé l’écharpe et la couronne pour représenter la capitale pendant une année. Télémag+ l’a rencontrée et elle nous raconte comment elle compte bien se démarquer des Miss Saint-Denis précédentes et casser les codes !


Rédigé le Lundi 15 Novembre 2021 à 09:31 | Lu 1087 fois

​PRÉSENTEZ-VOUS…

Je suis Charlotte Lauret, j’ai 20 ans et je suis originaire de Saint Denis, plus précisément du quartier de La Bretagne. Je suis actuellement Conseillère Vendeuse en soins et cosmétiques, mais j’ai pour but d’intégrer une formation d’Aide Soignante car c’est un métier d’avenir et qui m’intéresse énormément depuis quelques années.

POUR QUELLES RAISONS VOUS ÊTESVOUS PRÉSENTÉE À CETTE ÉLECTION ?

Je me suis présentée à l’élection Miss Saint-Denis 2021 tout simplement car j’ai toujours été attirée par le monde de la mode. Mais, du fait d’avoir un certain manque de confiance en moi, je n’ai jamais osé le tenter réellement. Alors ma participation à ce concours était pour moi un moyen d’y remédier et je me devais de relever ce défi . Je suis heureuse d’y être parvenue et d’avoir pu faire abstraction de mon physique. C’est un rêve de petite fille qui se réalise.

​COMMENT S’EST PASSÉE LA PRÉPARATION À L’ÉLECTION ?

L’élection s’est préparée sur moins de 2 mois, ce furent des semaines intensives entre les entrainements, les séances photo et les événements, ainsi que des moments fabuleux, par nos sorties organisées et nos activités. Des semaines également riches en émotions et qui ont étés préparées à la perfection grâce au comité mais surtout grâce à notre présidente Logan Payet.

​AVIEZ-VOUS DÉJÀ DE L’EXPÉRIENCE DANS CE DOMAINE ?

Le domaine des concours de beauté ne m’était pas inconnu, effectivement j’avais déjà participé à une précédente élection qui avait eu lieu en 2018 et dont j’étais également ressortie titrée. C’est cette expérience qui a confirmé mon envie de poursuivre dans ce monde qui me passionne de plus en plus et surtout qui m’inspire à ce jour.

​VOUS AVEZ EU UN DISCOURS ENGAGÉ LORS DE VOTRE PRÉSENTATION LE SOIR DE L’ÉLECTION, POUVEZ-VOUS NOUS EN PARLER ? POURQUOI L’AVOIR FAIT ?

La soirée de l’élection est passée tellement vite et au moment d’arriver au discours le stress était bien présent. Mon discours était très important à mes yeux car il reflète ce que j’ai vécu et ce que je vis encore à l’heure actuelle. Alors pour moi, me livrer était une nécessité absolue. C’est pour cela que ce soir là c’est mon coeur qui as pris les devants et il s’est ouvert.

ON A L’HABITUDE DE VOIR DES PROFILS TYPE « 90-60-90 », LE FAIT QUE VOUS AYEZ DÉCROCHÉ LA COURONNE « CASSE LES CODES » HABITUELS… COMMENT ALLEZ-VOUS VOUS DÉMARQUER LORS DE VOTRE ANNÉE DE RÈGNE ?

Lors de cette année de règne, en effet, je compte bien me démarquer mais comme on l’a dit « Saint-Denis casse les codes et moi également ». De cette phrase, je pense déjà m’être démarquée grâce à mon physique qui n’est pas habituel dans les concours de Miss. Un physique aussi qui me suit depuis quelques années car je n’ai pas toujours fait cette fameuse taille 34, il est vrai que depuis l’adolescence mes formes étaient déjà assez présentes. Aujourd’hui je suis fière de les porter et pour rien au monde je ne les changerai.

​QUELLE VA ÊTRE VOTRE MISSION CETTE ANNÉE EN TANT QUE REPRÉSENTANTE DE LA VILLE DE SAINT-DENIS ?

Cette année, ma mission en tant que représentante de notre ville de Saint-Denis est de mettre en place mes projets comme il se doit. Car être Miss ce n’est pas que du paraître, qui se résumerait à une écharpe et une couronne. Non, être Miss ce sont un engagement et des responsabilités. Le fait de devenir la nouvelle Ambassadrice représente pour moi l’opportunité de faire des actions nouvelles et surtout la possibilité de faire mieux qu’hier. Mes projets se répartissent sur deux causes très importantes qui m’ont particulièrement touchée, qui résument ce par quoi je suis passée pour en arriver là et ce pour quoi je suis là. Tout d’abord, j’aimerais renforcer la lutte contre le harcèlement scolaire, car cela persiste de plus en plus. Ayant moi-même été victime, je sais que c’est un acte qui peut avoir de grosses répercussions sur le mental d’une personne, sur son estime de soi, et surtout qui peux être nocif pour sa santé. Alors je ferai mon possible pour y remédier. Mon second projet se porte sur la raison de mon harcèlement et il me tient énormément à coeur d’en parler. Celui-ci est donc de favoriser et de normaliser l’insertion de la femme ronde dans le monde de la mode. Nous sommes souvent mises à l’écart et surtout sous-estimées et, comme je l’ai toujours dit, la beauté ne s’arrête pas à la taille 34 et elle est encore moins définie par un simple tour de taille. Nous méritons toutes de briller, peu importe notre poids alors je compte me donner corps et âme pour ce combat.

​QUEL MESSAGE SOUHAITERIEZ-VOUS PASSER AUX JEUNES FILLES AFIN QU’ELLES S’ASSUMENT ?

Aujourd’hui, je souhaite faire passer un message à chaque jeune fille, ou femme. Que vous soyez mince ou ronde, ne doutez jamais de vous ! Soyez fière des belles créatures que vous êtes. Restez vous-même et n’essayez de changer pour personne, car la beauté extérieure est minime par rapport à la beauté intérieure. Vous êtes unique en votre genre. Et puis nous, nous sommes rondes et alors ? Il serait temps de faire évoluer les mentalités non ? Donc nous allons incarner fièrement la diversité féminine. Peu importe ce que le monde pourra dire à notre sujet, nous connaissons nos valeurs alors vivons la vie comme bon nous semble. Personne n’a le droit de vous faire douter des perles que vous êtes. Assumez-vous. Car la femme parfaite n’est pas celle qui a un corps parfait, mais c’est celle qui assume pleinement ses défauts, qui garde bon coeur, qui garde la tête haute et le sourire malgré les nombreux obstacles. Nous ne sommes pas grosses, nous sommes enrobées, enrobées de tendresse, de douceur, de joie de vivre et surtout d’amour. Ca prend un peu de place c’est vrai, mais ça réchauffe le coeur et ça rend heureux. Retenez bien ceci : la beauté du corps est inférieure à la beauté de l’âme et s’assumer c’est s’accepter telle que l’on est. Alors mesdames, ne laissez personne décider si vous êtes belle ou non, et encore moins la société, et puis dommage pour eux, je suis arrivée pour tout casser ! Remerciements aux partenaires de l'élection : Robe : Teka Mode - Maillot de Bain : Very good kaf - Chaussures : Monday - Maquillage : Les portes du Bien-être - Coiffure : Salon perle d'or - Photos : Daisy



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Décembre 2021 - 10:34 Jeu concours Les comptoirs SAPMER


Nouveau commentaire :







Recevoir notre newsletter