Menu
A La UNE


Claudine Nugent, une maman solaire


Ces enfants ont participé à notre jeu « Fête des mères » afin de lui montrer combien ils l’aiment, nous sommes donc allés à la rencontre de Claudine Nugent pour qu’elle nous parle d’elle en tant que maman.


Rédigé le Mardi 25 Mai 2021 à 14:34 | Lu 189 fois

​Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis née le 07 avril 1968 à Sainte-Marie, je suis âgée de 53 ans et je suis Secrétaire dans un garage automobiles.

​À quel âge avez-vous été maman pour la première fois ? Racontez- nous vos débuts de jeune maman...

J’ai été mère à l’âge de 19 ans. Je ne m’y attendais pas mais en même temps j’étais contente car j’allais débuter ma vie d’adulte et de couple et être femme au foyer pour m’occuper de mon enfant était ce à quoi j’aspirais, à l’image de ma mère. J’ai eu mon deuxième enfant à l’âge de 25 ans. Je leur racontais des histoires le soir avant de dormir. C’était des moments merveilleux pendant lesquels on rigolaient. Le matin je les déposais à l’école (parfois c’était leur grand-mère qui le faisait) et étant femme au foyer j’étais toujours disponible pour les récupérer et les assister pour leurs devoirs.

​Parlez-nous de votre famille...

Mes 2 enfants Sophie (34 ans) et David (28 ans) sont désormais indépendants et grâce à eux je suis devenue mémé... eh oui ! C’est comme ça que mes 3 petits enfants (Yann 18 ans, Jimmy 8 ans et Naomy 2 ans) m’appellent. J’ai été grand-mère à l’âge de 36 ans. Et j’avoue que je suis fière d’être une jeune mémé. J’ai le bonheur de voir mes petits-enfants grandir, partager des moments avec eux et être un peu dans leurs délires de jeunes.

​Quel type de maman êtes-vous ?


​Comment les avez-vous éduqué ?

En tant que maman j’essaie au maximum de leur faire comprendre que dans la vie rien n’est acquis, qu’il faut qu’ils soient tolérants envers les autres, qu’ils ne s’arrêtent pas sur les défaites, qu’ils restent positifs et gardent le sourire malgré tout et surtout qu’ils profitent de la vie dans le respect.

​En tant que maman, quelles valeurs leur avez-vous transmis, de quoi êtes-vous fière ?

Ce qui me rend fière c’est de constater que malgré les difficultés de la vie mes enfants ne baissent pas les bras, ils gardent la joie de vivre et restent proches de la famille et de ses valeurs.

Que pensez-vous de l’éducation actuelle, quelle différence avec le temps longtemps ?

Dans le monde actuel beaucoup d’enfants tombent dans la délinquance et dans la facilité. Ils veulent des vêtements de marque ou autres appareils dernier cri et ne participent pas ou peu aux travaux ménagers. Dans le temps longtemps dès leur plus jeune âge, sous les conseils ou exigence des parents, les enfants participaient aux travaux ménagers et cela les rendait plus autonomes et responsables. Du coup, ils savaient que pour avoir quelque chose il fallait le mériter.

​Quels conseils donnez-vous à vos enfants maintenant qu’ils sont parents à leur tour ?

Le conseil que je donne à mes enfants, c’est d’être à l’écoute, d’être tolérant, de communiquer, de ne pas passer sur tous les caprices de leurs enfants, de leur apprendre à être autonomes dès leur plus jeune âge et surtout de les aimer comme ils sont.

​Vous êtes une maman, une mémé, mais aussi et avant tout une femme alors quelles sont vos passions, activités en dehors de votre vie de famille ?

En tant que maman, en dehors de ma vie de famille je fais du dessin et de la peinture. Cette nouvelle passion me permet de trouver une certaine sérénité et un bien-être personnel. Je fais également un peu de théâtre. D’ailleurs, pour le 08 mars dernier, à l’occasion de la Journée de la Femme, j’ai fait une lecture scénique de 50 minutes devant un public, sur le thème des violences faites aux femmes dont le titre était : « zistoir fanm ou le recit de la dignité ».

​Quel plat typique de La Réunion est symbole de vos repas en famille ?

Un plat typique symbole de nos re- pas de famille... : soupe de légumes avec le « zo » bœuf que papa nous préparait. Un vrai régal en temps d’hiver.

​Quel est votre meilleur souvenir de Fête des Mères ?

Un de mes meilleurs souvenirs de la Fête des Mères, c’est quand ma mère et mon père étaient encore de ce monde et qu’on se retrouvait, mes 8 sœurs et frères, mes belles-sœurs et beaux-freres ansi que tous les petits-enfants dans la maison fami- liale pour partager un bon repas... et j’avais offert à ma mère une carte sur laquelle j’avais collé une photo d’elle et de moi et écrit quelques mots qui l’ont émue... j’avais 35 ans, j’allais bientôt être mémé.

​Avez-vous un message à faire passer à toutes les mamans qui vont vous lire ?

Un message pour les autres ma- mans : aimez vos enfants, acceptez- les comme ils sont, apprenez leur à être autonomes, restez quand même discrète dans leur vie quand ils de- viennent adultes et apprenez leur à respecter les autres.

​Si il y avait un mot pour vous qualifier en tant que mère ce serait lequel ? et pourquoi ?

Je pense que le mot pour me qualifier en tant que mère serait « solaire » Parceque je reste positive, souriante et ne dramatise pas les situations car pour moi tout problème a une solution. Ce que je dis souvent c’est « nous tienbo, nous largue pas » !



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Septembre 2021 - 14:50 Quelle carte bancaire choisir ?

Jeudi 9 Septembre 2021 - 14:41 Déshydratation, le mal qui sèche


Nouveau commentaire :






Recevoir notre newsletter