Menu
A La UNE


Comment attirer les voyageurs chez soi


De plus en plus de particuliers sont tentés d’accueillir des touristes chez eux pour arrondir leurs fins de mois. Face à une offre croissante, la prestation doit être irréprochable. Suivez nos conseils.


Rédigé le Lundi 2 Août 2021 à 13:59 | Lu 136 fois

Une promesse alléchante

Gagner quelques 341 € en moyenne par semaine, c’est la promesse alléchante du site phare Airbnb.fr pour la mise en location d’une chambre privée. De quoi tenter plus d’un propriétaire ! 

Convaincre les voyageurs

Pour atteindre pareils montants, encore faut-il parvenir à convaincre les voyageurs de poser leurs valises sous votre toit, ce qui n’est pas toujours simple lorsqu’on n’a pas le savoir-faire d’un agent immobilier. On vous aide à vous lancer !

Comme chez soi

La majorité des particuliers passent aujourd’hui par des plateformes collaboratives dédiées pour louer tout ou partie de leur habitation de façon occasionnelle. Ce faisant, ils disposent de différentes garanties essentielles (assurance, paiement sécurisé, vérification des coordonnées du voyageur...) ainsi que de conseils pour que cette prestation se passe au mieux. En top liste des recommandations : accueillez les voyageurs de la façon dont vous voudriez être reçu. Et cela commence par un ménage des lieux musclé ! Il n’y a rien de pire que de ne pas oser marcher pieds nus devant la propreté douteuse d’un sol. Cela va de soi, la literie complète et les serviettes de bain doivent être changées entre chaque location. Pensez aussi à laisser à disposition ce qu’on appelle communément les produits de salle de bains « de base » (savon, shampoing, serviettes...) ainsi qu’un minimum d’ustensiles pour cuisiner et pour passer un coup de balai. Ce sont autant de petits détails qui ajoutent au confort d’un hébergement de vacances et qui, en tant que tels, doivent bien entendu figurer dans votre descriptif de présentation.

Savoir donner envie

L’annonce de location représente la vitrine de votre loge- ment. C’est donc sur elle qu’il faut mettre le paquet. Mais attention à ne pas trop enjoliver le tableau, sans quoi les re- tours déçus de vos occupants vous ôteront toute chance de réitérer l’expérience !

Toutes les convenances

Comment attirer les voyageurs chez soi
Outre le prix et les modalités de la location, vous devez pro- poser un descriptif complet de votre habitation. Appartement ou maison, surface disponible, nombre de pièces, d’étages, présence d’un ascenseur, niveau d’équipement de la cuisine, chambre séparée ou non, vrai lit ou canapé convertible, télévision et connexion internet font partie des impératifs nécessaires dans votre présentation des lieux. N’oubliez pas non plus les aménagements extérieurs, avant de passer à l’environnement proche. Un balcon, une terrasse ou un jardin sont toujours un plus dans une lo- cation même temporaire. De même, votre logement est-il près des commerces, d’une ligne de bus ? Y a-t-il de potentielles nuisances sonores ? Au moment de vous pencher sur cette rédaction, tenez aussi compte du fait que les priorités des voyageurs ne sont pas les mêmes en fonction du type de séjour. Un touriste logeant sur le littoral pour quelques jours seulement sera davantage intéressé par les accès aux transports et la proximité des monuments à visiter, que par votre magnifique jardin ombragé. À l’inverse, une famille louant une villa dans les hauts de l'île pour une semaine placera le confort de la demeure en tête de ses critères de choix. À vous de présenter les atouts de votre bien en conséquence. Il va sans dire que la sélection de photos de qualité va de pair avec une annonce bien rédigée. Deux ou trois clichés peuvent suffire à se faire une idée plus précise de votre chez vous, dès l’instant où ils sont lumineux et montrent les pièces dans leur ensemble. À noter : n’oubliez pas de préciser votre règlement intérieur, en particulier si vous refusez les fumeurs et les animaux.

La légalité avant tout

  • Le contrat : lorsque vous passez par une plateforme collaborative connue, le descriptif du logement et le règlement intérieur font office de contrat.
  • L’assurance : la plupart des couvertures multirisques habitation ne jouent pas à l’égard de locataires temporaires, une assurance est proposée par Airbnb.fr
  • La caution : elle est indispensable à la remise des clés, sauf si le paiement est consigné par l’intermédiaire.
  • Être dans son droit : si vous êtes vous-même locataire, vous devez obtenir l’accord écrit de votre propriétaire pour sous-louer votre logement.
  • La fiscalité : depuis juillet 2016, les plateformes collaboratives doivent fournir un récapitulatif annuel des paiements reçus par leurs utilisateurs de façon à ce qu’ils les déclarent aux impôts.
  • Le conseil : privilégiez les plateformes internet connues qui, malgré les frais prélevés, offrent des garanties de sécurité non négligeables.



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :







Recevoir notre newsletter