Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Comment garder la forme en période de confinement ?


Rester chez soi ne veut pas dire ne plus prendre soin de sa personne… Bouger carrément, manger sainement, faire ses courses intelligemment, nos petits conseils pour cocooner finement.


FAIRE DE L’EXERCICE
 
Étant donné que l’on va nécessairement moins se dépenser en restant chez soi, on va sérieusement songer à se mettre au cardio à la maison. Un excellent moyen de se défouler et se déstresser par la même occasion. Le principe ? Effectuer des exercices qui feront monter le rythme cardiaque et ainsi améliorer notre condition physique.
 
Parmi les activités les plus cardio, on retient la plus ludique : la danse ! C’est l’occasion de découvrir le hip hop, la zumba ou même le modern jazz.
 
 
Un conseil pour les plus motivées et accro à la salle : se lancer dans un des nombreux programmes sportifs de coach en ligne.
Mais selon les habitudes de chacun(e), il est possible de se créer son propre programme maison. En pratique, on conseille au moins 30 minutes d’activité physique par jour. Pour optimiser sa semaine, on peut donc commencer chaque journée par une séance de cardio matinale afin d’éveiller le corps, puis terminer par une séance de yoga ou Pilates afin de bien étirer les muscles et de mieux dormir.
 
PRENDRE SOIN DE SOI
 
On peut même profiter de ces journées à la maison pour se lancer dans du renforcement musculaire qui possède plusieurs avantages. En plus de galber la silhouette, il permet d’augmenter son métabolisme et de dépenser, naturellement, plus de calories. Pour cela, on choisit des exercices de gainage (concrètement : rester en position statique, les muscles tendus).
 
Certaines activités, comme le Pilates, favorisent également le renforcement musculaire tout en faisant du bien à son mental. On fait ainsi d’une pierre deux coups.
 
De même, on profite de ce repli sur soi pour tester l’un des multiples yogas qui existent. Que ce soit le yoga dynamique ou vinyasa pour celles qui aiment bouger, le yoga contre le mal de dos ou encore le yoga pour se détendre... Cette pratique ancestrale apporte bien-être et sérénité. De quoi aménager sa bulle avec une touche de zenitude.
 
REMPLIR INTELLIGEMMENT SES PLACARDS
 
Voici les aliments vers lesquels se diriger pour respecter au mieux l’équilibre alimentaire et avoir une organisation dans la gestion de ses stocks.
 
Les aliments indispensables
 
Des produits frais – fruits et légumes – riches en fibres, vitamines, et antioxydants. On n’oublie pas de les mettre au réfrigérateur pour prolonger leur durée de vie, et on garde en mémoire de consommer prioritairement les aliments qui périment vite, quand d’autres fruits et légumes comme les courges, les agrumes et les légumes racines se conservent beaucoup plus longtemps.
Il ne faut pas hésiter à utiliser des produits surgelés bruts (non cuisinés) parce qu’ils ont été cueillis à maturité, et contiennent souvent plus de vitamines que certains produits sur les étals. De plus, cela permet d’avoir du choix.
 
Des glucides : pâtes, riz, légumineuses, qui sont le carburant de notre organisme. En effet, notre corps a besoin de ce sucre pour fonctionner, c’est notre principale source d’énergie. Si les pâtes ont d’ores et déjà été dévalisées dans le supermarché d’à côté, pas d’inquiétude, de nombreux autres aliments existent, et il serait dommage de s’en priver à l’image des légumineuses, très nombreuses, qui contiennent aussi des glucides, mais aussi des protéines végétales. Lentilles vertes, corail, fèves, haricots blancs, flageolets, pois chiches, pois cassés, sont autant de produits à glisser dans son panier, et qui se conservent très longtemps.
 
Des protéines animales ou végétales : viandes, poissons, œufs, tofu, qu’on peut stocker ou congeler (en dehors des œufs, dont on choisit une date de péremption la plus éloignée possible).
 
Des aliments pour le petit-déjeuner : Attention aux produits très sucrés si on a tendance à prendre du poids facilement, ou que la tentation est trop forte !
 
Du pain : on n’hésite pas à acheter du pain complet, tranché, qu’on va congeler.
 
Des produits laitiers, sources de calcium : fromages frais ou affinés, yaourts et laits végétaux ou à base de lait animal (vache, brebis, chèvre). Mais si on ne peut pas résister à un bout de fromage, il est préférable de ne pas en acheter en trop grande quantité, sinon attention aux excès.
 
Des produits de base : farine si possible complète, sucre, miel, beurre, lait, huile, épices, herbes qu’on peut acheter congelées, etc. En somme, tout ce qui peut servir à l’élaboration de pain, de gâteaux, de pancakes, de cakes, de yaourts maison, ou autres.
 
Et on n’oublie pas les aliments plaisir comme le chocolat noir, mais on évite les aliments trop tentants comme les biscuits industriels si on a du mal à ne pas grignoter.
 
Surtout, surtout, pas d’inquiétude, il n’a pas de pénurie alimentaire. Il est donc inutile d’avoir peur de ce côté-là, ou de dévaliser les rayons, au risque de voir de nombreuses denrées se périmer à la maison. Il est préférable d’acheter un peu de tout pour garder une alimentation équilibrée et d’utiliser tous les moyens mis à notre disposition – placards, réfrigérateur, congélateur – pour gérer ses stocks en bonne intelligence. Aussi, on n'oublie pas que la clé de la conservation se trouve souvent aussi dans un réfrigérateur bien rangé et organisé pour éviter la prolifération des bactéries.
 
FAIRE DE JOLIES ASSIETTES
 
Pas d’inquiétude avec les fruits et les légumes, qui peuvent être consommés à volonté, qu’on accompagne d’une protéine végétale ou animale, et de glucides. Mais attention aux quantités, comme on aura moins d’activité physique, il ne faut pas que les glucides (pâtes et autres) soient la base de notre alimentation. Là où il va falloir faire attention pendant cette période de confinement, ce sont nos apports énergétiques. En effet, on ne va que peu marcher ou se dépenser, il faut donc adapter le contenu de notre assiette, à nos dépenses physiques, qui vont fortement diminuer.
 
L’assiette idéale doit donc respecter la règle des tiers : 1/3 de fruits et légumes pour les fibres et les vitamines ; 1/3 de protéines ; et 1/3 de glucides en essayant de varier les sortes au maximum. On n’oublie pas d’agrémenter son plat avec un peu d’huile (indispensable). Enfin, un morceau de fromage, un laitage si on le souhaite, et un fruit complèteront parfaitement le menu.
Et comme on va moins se dépenser, le soir on peut se passer de féculents.
 
BANNIR LA FRINGALE
 
Si on a tendance à grignoter – et cela va être un vrai problème pour certaines personnes en période de confinement – dans ce cas on privilégie les fruits qu’on peut consommer bruts, en compote, ou encore rôtis. La plus grande difficulté sera de respecter les trois repas quotidiens sans débordement, ni grignotage. Et quand l’envie devient trop pressante, peut-être est-il temps de remettre une vidéo de Zumba !

Rédigé le Jeudi 2 Avril 2020 à 16:52 | Lu 223 fois


Nouveau commentaire :