Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Hi Tech

DRAGON BALL Z KAKAROT



DRAGON BALL Z KAKAROT
Voilà qui devrait ravir les fans d’authenticité quand il s’agit d’adaptation entre animé et jeu vidéo. Dragon Ball Z Kakarot, le prochain jeu de Namco Bandai qui sortira le 17 Janvier 2020, devrait respecter la difficulté des combats que Sangoku vit dans l’anime culte. Il commencera faible, et devra se frayer un chemin et s’améliorer pour tenir tête à ses adversaires.

Un nouveau jeu centré sur l’histoire de Sangoku
Dragon Ball Z Kakarot a été une annonce étonnante après le succès de Dragon Ball Fighter Z. Personne ne s’attendait à une nouvelle adaptation du célèbre manga de sitôt. CyberConnect2, bien connu pour ses travaux sur les Naruto : Ninja Storm souhaite proposer quelque chose de nouveau avec ce titre, un Action-RPG dans l’univers Dragon Ball Z. S’adressant à un public différent de la récente création d’Arc System Works, Kakarot sera aussi plus accessible. Retraçant uniquement les événements de Dragon Ball Z, le jeu proposera d’incarner les différents protagonistes pendant les combats devenus légendaires.

De vrais combats puissants à la Dragon Ball Z
Ce qui frappe, c’est la richesse des commandes qui s’offre à nous d’un coup. En effet, afin d’intégrer au mieux toutes les mécaniques de combat pour créer des bastons aussi variées et dynamiques que dans l’oeuvre originale, on retrouve les coups au corps à corps et spéciaux, accessibles via des raccourcis personnalisables en récoltant des nouvelles attaques spéciales au cours de l’aventure par la progression ou en récupérant des «Z Orbs» disséminées sur la carte. En tout, 4 raccourcis peuvent être utilisés en même temps, consommant plus ou moins de Ki. Le Ki est lui-même rechargeable en combat en maintenant triangle sur Playstation 4. En combattant, il est également possible d’augmenter une jauge qui, lorsque remplie en même temps que celle de Ki, permet de passer dans un état de «surtension». Des raccourcis de transformations propres aux différents personnages, eux aussi personnalisables, sont à débloquer et disponibles tout au long de l’aventure. Dès le début, il est également possible de non seulement parer les attaques, mais aussi de se téléporter directement dans le dos des ennemis, ce qui consommera une bonne partie de la barre de Ki mais donnera un avantage certain.

Tout comme dans l’animé !
Dragon Ball Z Kakarot n’est pas un open world, mais découpé en plusieurs grandes zones librement explorables. Ce qui est plutôt logique, puisque l’histoire suit une certaine linéarité qui garde une cohérence certaine. Les déplacements dans ces environnements peuvent se faire à pied, les protagonistes pouvant courir à des vitesses impressionnantes et faire des sauts qui sont vraiment jouissifs. Il est également évidemment possible de le faire en volant et bien sûr de faire appel à des véhicules. Sur le point des personnages, la modélisation et les animations respirent le savoir-faire des équipes de Cyberconnect2. Les attaques spéciales et les expressions faciales, en particulier lors des moments importants, sont réellement impressionnantes et n’ont rien à envier à l’anime. Lorsque l’on sait en plus que les musiques originales réorchestrées et les doubleurs des versions japonaise et anglaise sont au travail sur le titre, on est assuré que le studio n’a pas fait les choses à moitié et souhaite faire plaisir aux connaisseurs. Le studio souhaitait adapter toute la partie Dragon Ball Z dans son entièreté. Côté histoire, même si le studio a annoncé l’ajout inédit de Bonyu, pas d’autres grosses surprises à l’horizon, le titre reprend les scènes clés de l’anime mais la narration, elle, a été intelligemment pensée. En effet, si les dialogues et la mise en scène se veulent identiques, durant les phases d’exploration, les discussions permettent aux néophytes de découvrir le passé des protagonistes, les liens qui les unissent et tout ce qui a pu se passer dans Dragon Ball.
 
Plus dʼinédit sur la chaîne youtube Geek Me All

Rédigé le Vendredi 3 Janvier 2020 à 20:51 | Lu 81 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Janvier 2020 - 07:00 Birds of Prey...

Jeudi 16 Janvier 2020 - 00:31 LES GOLDEN GLOBES 2020, 77Éme CEREMONIE