Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

DUCATI MONSTER 821 : Douce évolution



DUCATI MONSTER 821 : Douce évolution
La Sogecore organisait une belle journée pour les amateurs de moto, avec le Ducati Day. La possibilité pour le grand public armé de leur permis B, de pouvoir essayer une grande partie de la gamme. Un créneau matinal pour les journalistes, nous a permis de tester un des roadsters les plus réputés de la planète, la célèbre Monster. La troisième génération de Monster se destine aux motards pur jus. Sortie en 1992 sous le patronyme de Mostro notamment, elle s'équipait d’un châssis sportif, d’un moteur de caractère, d’une conception simplifiée par rapport à la Superbike dont elle dérivait, et d'une position de conduite naturelle. Après 26 ans, rien n’a vraiment changé, et cette Ducati Monster 821 le démontre par sa facilité de prise en main. Côté style, on remarque uniquement les nouveaux pots d’échappement, un peu moins sportifs que sur le millésime 2014, mais assez bien intégrés. Pour la position de conduite, Ducati a installé des nouveaux repose-pieds pour plus de confort et la selle est toujours réglable en hauteur (785 à 810mm). L’écran TFT couleur est très lisible et dispose de plus d’informations. Après quelques années sans pratique de la moto, je décide gentiment de tester un engin improbable de la gamme, un modèle néo-rétro que les esthètes affectionnent, le Scrambler 800. Ce mixte entre un trail et un Café Racer est tellement simple à prendre en main, que la confiance est revenue assez rapidement, même si la monte pneumatique typée tout chemin ne procurait pas un excellent feeling sur la piste de la Jamaïque. Mais il est temps de passer la vitesse supérieure avec cette Monster 821, qui se montre bien plus précise. Une partie-cycle rigide, un rayon de braquage un peu trop grand, ce roadster aime apparemment les grands espaces, afin de profiter des atouts de son châssis. Cette moto est assez légère, et le bicylindre en L pète toujours autant la santé. Il s’agit bel et bien d’une Ducati, avec un moteur qui tire fort dans les bras dès 4000tr/mn. Celui qui raconte que cette Monster est à présent un engin aseptysée, ne dit pas forcément la vérité. Je suis bien content de disposer de certaines aides à la conduite comme le Traction Control ou les différents modes de conduite (Urban, Road et Sport). Effectivement, une Ducati est toujours aussi inconfortable à la remise des gaz, avec parfois, ce petit coup de piston un peu traitre, qui n’est pas toujours agréable. Vous pouvez donc assagir ce caractère, à la carte, pour les plus sages d’entres nous. Les plus expérimentés pesteront peut-être contre cette fourche avant non réglable, ou le Quickshift up and down en option. Il faut dire que la marque italienne positionne toujours cette Monster un bon cran au-dessus de la concurrence en terme de tarif. Pas forcément la plus équipée, pas forcément la plus sportive, la Ducati Monster 821 n’a rien perdu en charme pour ce millésime 2018. Un moteur plein de caractère, une sonorité toujours agréable malgré les normes euro 4, une moto ma- niable, précise et néanmoins confortable, elle se destine assurément à des passionnés, qui préfère surtout voyager seul.

TECHNIQUE ET TARIF :
•Moteur bi-cylindre en L de 821cm3
•Puissance de 109ch à 9250tr/mn
•Couple de 86nm à 7750tr/ mn
•Cadre treillis tubulaire acier
•Pneu avant de 120/70ZR17
•Pneu arrière de 180/55ZR17
•Poids de 180.5kg à sec
•Freins Brembo (2 disques de 320mm à l’avant)
•Tarif de plus de 14 000€ TTC à La Réunion

Rédigé le Jeudi 28 Juin 2018 à 15:00 | Lu 37 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Octobre 2018 - 20:32 KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"

Jeudi 27 Septembre 2018 - 21:34 MITSUBISHI SPACE-STAR 1.2 MIVEC