Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

DUCATI SCRAMBLER CLASSIC

Look rétro ok, mais techniquement moderne



DUCATI SCRAMBLER CLASSIC
S’il y a bien une marque qui tente l’originalité dans la conception de ses modèles, c’est bien Ducati. Rien n’effraie ce petit constructeur, même pas la conception de ce modèle improbable qui nous vient du passé, produit entre 1962 et 1976. Ducati fait renaître le mythe en 2015, dans le plus pur style Café Racer. Pour la petite explication, le mouvement Café Racer est né au début des années 50, avec ces motards qui passaient de café en café, fans de rocka-billy, et qui prenaient un malin plaisir d’alléger une moto et de l’équiper d’un guidon bas pour plus de sportivité. Le modèle que nous vous présentons aujourd’hui n’est peut-être plus aussi radical que par le passé, mais son style typiquement néo-rétro parle encore à de nombreux passionnés de deux roues. Différentes finitions pour ce Scrambler dans la gamme Ducati (Icon, Classic, Full Throttle, Mack 2.0, Café Racer ou Desert Sled), notre modèle Classic est très certainement moins sportif qu’un pur Café Racer, et son look est une sorte de mix entre un trail et un roadster. Une partie-cycle avec treillis tubulaire en acier, une selle vintage ultra-confortable, un long réservoir, un guidon placé assez haut, des pneus mixtes et de belles tubulures d’échappement, cette Ducati Scrambler est définitivement très fun. Pas question de se sentir sur une moto des années 60, Ducati a particulièrement soigné la fiche technique. Un gros bicylindre en L de 800cm3 à refroissement par air, une injection électronique, une fourche inversée et un amortissement arrière Kayaba, l’ABS de série, de gros disques de freins, une instrumentation TFT et un poids d’à peu près 190kg en ordre de marche, le Scrambler est véritablement rigoureux à l’usage. La prise en main est immédiate, la position de conduite naturelle, le confort appréciable, et le twin en L pousse tout le temps. Il manque peut-être d’un peu de punch à hauts régimes et se montre trop linéaire à l’accélération, mais les performances sont tout à fait d’actualité. La moto reste bien stable, ça freine fort, et les pneus typés trail, malgré le fait de ne pas être forcément adaptés au circuit, devraient apporter un bon feeling sur les routes sinieuses. Il faut dire qu’avec sa protection minimum, on n’a pas forcément envie de s’attader sur les grands axes avec le Scrambler. Son truc, c’est les petites routes de campagne, et même les chemins de terre, si vous avez la présence d’esprit de déconnecter l’ABS dans ces conditions.

TECHNIQUE :
•Moteur bi-cylindre en L de 803cm3
•Refroidissement par air
•2 soupapes par cylindres
•Injection électronique
•Silencieux en aluminium avec catalyseur
•Puissance de 73ch à 8250tr/mn
•67nm de couple à 5750tr/ mn
•Fourche inversée Kayaba
•Amortisseur arrière Kayaba réglable
•Jante 18 pouces à l’avant et 17 pouces à l’arrière
•Monte pneumatique Pirelli MT60 RS
•Disques de 330mm (av) et 245mm (ar)
•Hauteur de selle 790mm
•Poids de 192.5kg en ordre de marche

TARIFS GAMME SCRAMBLER :
•Icon à 11 700€ TTC
•Throttle/Classic à 13 400€ TTC
•Flat Track Pro à 14 200€ TTC
•Café Racer à 14 700€ TTC
 

Rédigé le Jeudi 19 Juillet 2018 à 18:00 | Lu 53 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Octobre 2018 - 20:32 KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"

Jeudi 27 Septembre 2018 - 21:34 MITSUBISHI SPACE-STAR 1.2 MIVEC