Menu
A La UNE


Derrière la caméra de la série OPJ Une équipe très locale, une fierté pour tous !


En tournage du 18 mai au 9 août dernier dans l’île, l’équipe d’OPJ a accueilli Télémag+ sur son plateau de la Saline- Les-Bains. L’occasion pour les producteurs Muriel Alorend, Stéphane Meunier et Bertrand Cohen de nous montrer l’envers du décor de cette quatrième saison et surtout de nous présenter l’équipe 100% réunionnaise au travail ce jour-là, à commencer par la réalisatrice Marine Hervé issue du pôle audiovisuel réunionnais.


Rédigé le Jeudi 25 Août 2022 à 09:08 | Lu 113 fois

Plus de 500 figurants

Triste nouvelle ! A l’heure où nous imprimons ces pages, nous apprenons la tragique disparition de Marion Campan, comédienne dans la série OPJ. Nous publions notre rubrique « Une journée avec…» comme un hommage à cette jeune femme belle, pétillante et talentueuse ! Nous présentons nos plus sincères condoléances à tous ses proches et particulièrement à sa famille, ses amis et toute l’équipe d’OPJ.
Triste nouvelle ! A l’heure où nous imprimons ces pages, nous apprenons la tragique disparition de Marion Campan, comédienne dans la série OPJ. Nous publions notre rubrique « Une journée avec…» comme un hommage à cette jeune femme belle, pétillante et talentueuse ! Nous présentons nos plus sincères condoléances à tous ses proches et particulièrement à sa famille, ses amis et toute l’équipe d’OPJ.
« Marine est montée en compétence auprès de la production ces dernières années, c’est une véritable victoire pour tout le plateau ! Mais ce n’est pas tout, son 1er assistant Victor Euphrasie a commencé comme stagiaire sur Cut. « Il a enfilé de nombreuses casquettes avant de se retrouver 1er assistant réalisateur grâce à son travail et ses différentes qualités et ça c’est aussi une grande fierté pour le collectif de tournage », insiste Stéphane Meunier, l’un des producteurs de la série. En effet, il règne au sein du tournage d’OPJ une véritable ambition de transmission et de formation. D’ailleurs des stagiaires sont présents sur tous les postes. « Pas moins de 25 sont embauchés sur le tournage de cette saison. Cela leur permet d’apprendre un métier tout en restant sur leur territoire. De notre côté, on a tout intérêt à former les jeunes pour nourrir le travail sur le plateau », ajoute-t-il. « OPJ répond à l'ambition de France Télévisions d'ancrer sa politique de création partout, dans l'hexagone comme en Outre-mer. Pour cette saison 4, en plus de l’équipe technique réunionnaise, nous avons aussi de nombreux rôles secondaires locaux et plus de 500 figurants et silhouettes castés sur place. Les rôles principaux sont aussi tenus par des comédiens qui viennent des trois océans et France Télévisions continue à participer à la découverte de talents. Mais notre héroïne reste la commandante de police Clarissa Hoarau, interprétée par Yaëlle Trulès, que vous connaissez bien ici, qui tourne justement plusieurs séquences aujourd’hui », conclut la productrice, Muriel Alorend. Texte : Laetitia Parsi Photos : Julien Bourbon

La première séquence de la journée se prépare

Cette journée de tournage débute à la Saline dans les décors réalisés spécialement pour la série OPJ : un commissariat, le bureau avec vue sur mer de la commandante, un bar, des bureaux… et l’Institut médicolégal où la première séquence de la journée se prépare.

La pétillante Marion Campan

Joséphine Fleury, la médecin légiste jouée par la pétillante Marion Campan découvre avec enthousiasme la scie que lui a amené l’accessoiriste. Cet outil et son bruit une fois branché déclenchera plusieurs fous rires chez la comédienne.

le traditionnel « Moteur ! »

Après une petite répétition de la scène à jouer et quelques discussions entre la comédienne, Marion Campan et le producteur, Stéphane Meunier ainsi qu’entre la réalisatrice Marine Hervé et le 1er assistant Victor Euphrasie, le traditionnel « Moteur ! » ne tarde pas à se faire entendre !

Clap de début de scène

Marine Hervé, donne ses derniers conseils aux comédiennes pour que la mise en scène soit respectée : « Les filles, soyez dures, vous voulez l’impressionner ce gars-là ! ». Puis Anthony Bupto, stagiaire à la machinerie réalise le clap de début de scène.

Pas de soucis au montage

De son côté, la scripte Manon Rossi, vérifie la continuité et les raccords pour ne pas qu’il y ait de soucis au montage, qui sera réalisé à Paris.

De beaux costumes

C’est le moment du changement de costumes entre deux séquences. La chef costumière Paula Demarco se charge d’habiller tous les acteurs. Elle fait partie de l’équipe depuis le début de la série Cut il y a 6 ans.

Du maquillage pour Yaëlle

Yaëlle Trulès, personnage principal de la série profite de 5 minutes de pause pour se reposer un peu. Il faut dire qu’elle est levée depuis l’aube ! Mais la maquilleuse n’est pas loin pour une petite retouche !

Côté production

De leur côté, les producteurs se penchent sur le plan de travail qui répertorie l’ensemble des informations nécessaires à toute l’équipe pour chaque journée de tournage.

​Retouche maquillage

Retouche maquillage également pour la médecin légiste, Joséphine Fleury ! En attendant, l’équipe technique prépare la scène de tournage pour la séquence suivante. Trois à cinq séquences par jour ont été tournées pour ces dix-huit épisodes de 52 minutes qui seront diffusés en 2023 sur France 3, l’ensemble du Réseau des 1ère et La1ere.fr.

SYNOPSIS DE LA SAISON 4 :

« Urbaine, volontaire, charismatique… Tahia Etheve a l’énergie de ses 22 ans et son arrivée dans la brigade agit comme un détonateur. Choc des générations avec le capitaine Gaspard Watson, choc émotionnel pour Joséphine Fleury la légiste, choc pour la commandante Clarissa Hoarau lorsque la nouvelle recrue disparait… De son côté, le lieutenant Jackson Bellerose, qui doit gérer une vie personnelle compliquée avec son ex enceinte et sa fiancée partie à l’autre bout du monde, semble moins perturbé par cette arrivée fracassante.Les affaires emmèneront notre groupe d’OPJ de la scène musicale réunionnaise aux quais sombres des ports industriels, du business des startups environnementales tournées vers le lagon aux arnaques dans le secteur du tourisme. Entre l’exploration urbaine au coeur d’un hôtel abandonné, l’infiltration d’un collectif d’habitants et l’ascension de la forêt primaire des Hauts, nos OPJ nous feront découvrir les univers inédits et singuliers de La Réunion. » Avec : Yaëlle Trulès (Clarissa Hoarau), Antoine Stip (Gaspard Watson), Nathan Dellemme (Jackson Bellerose), Lisa Do Couto Teixeira (Tahia Etheve), Marion Campan (Joséphine Fleury), Marielle Karabeu (Kelly Kwaté)…

Toutes nos photos de cette journée




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Septembre 2022 - 15:25 Culture: Hofesh Shechter Contemporary Dance 2.0


Nouveau commentaire :