Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

Développement durable


Le CHIFFRE de la SEMAINE : 18 000
Le nombre de nouvelles espèces animales que l’on découvre en moyenne par an, soit près de 50 par jour. Ce sont essentiellement des invertébrés. Ça ne change rien pour les ours blancs qui disparaissent avec la banquise, MAIS c’est une bonne nouvelle !


Source : Institut International pour l’Exploration des Espèces (IISE)


Développement durable

 
La mer d'Aral, asséchée par l'homme, renaît

 
 
 
 

Au beau milieu de l’Asie centrale, la mer d’Aral était autrefois la quatrième plus grande surface d’eau intérieure au monde. Entre 1960 et 2005, elle a perdu jusqu’à 90% de sa superficie, littéralement tuée - avec ses abondantes ressources - par un système gouvernemental mis en place pour détourner l’eau des rivières au profit de la culture intensive du coton. Le sol asséché sera couvert non seulement de sel, mais aussi de résidus de pesticides, dont le DDT, utilisé massivement dans ladite culture du coton. Catastrophe écologique, sanitaire, économique. 67 millions de personnes vivent dans cette partie du Kazakhstan. Les mesures intelligentes prises depuis 2005 et notamment la construction, avec l’appui de la Banque Mondiale, d’un barrage de 13km ont permis d’éviter non seulement l’assèchement total programmé, mais une “petite mer” renaît, dont le niveau monte. Il a fallu quasi éradiquer avant de penser à inverser la donne, MAIS c’est une bonne nouvelle !
 
 
 
 
 

©Carolyn Drake

 


Développement durable

La France a battu les prévisions de réduction des gaz à effet de serre
 

Avec 10% de baisse des émissions de gaz à effet de serre (GES) entre 1990 et 2015, Paris a dépassé l’objectif du Protocole de Kyoto. Par rapport à son PIB, notre pays se situe même parmi les meilleurs élèves de l’OCDE. Bon, c’est un résultat qu’on doit en grande partie à l’importance du parc nucléaire, qui n’émet effectivement aucun GES… C’est un autre débat, MAIS c’est une bonne nouvelle !




 


Développement durable



L’Équateur a établi un record mondial de reforestation

En mai, l’Équateur a établi un record mondial en matière de reforestation en plantant 647 250 arbres de plus de 200 espèces différentes et tout cela, en un seul jour avec plus de 44 000 bénévoles.
 
 

Le gouvernement équatorien a dépensé depuis 2008, près de 74 millions de dollars de reboisement, dans le cadre d’une politique permanente de reforestation, en espérant atteindre un niveau de déforestation zéro. Le pays souffrait d’une immense déforestation annuelle, allant de 92 000 hectares entre 1990 et 2000. Depuis l’arrivée au pouvoir du chef de l’État, Rafael Correa, en 2007, celle-ci a pratiquement diminué de moitié avec la préservation de plus d’un million d’hectares de forêt.
 
 
 
 

Et là, y’a pas de MAIS… c’est une bonne nouvelle !


Rédigé le Vendredi 23 Décembre 2016 à 06:16 | Lu 16 fois


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 4 Août 2018 - 13:00 Au cœur du traitement des déchets