Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

Développement durable



Développement durable

Il fait de la bière avec du vieux pain…

Tristram Stuart est un Anglais qui milite activement contre le gaspillage alimentaire. Il a constaté que 44% du pain produit en Grande-Bretagne termine à la poubelle, alors il a créé l’année dernière “Toast Ale” : une bière faire avec du pain rassis. C’est très sérieux ! Il a fait une étude de marché, contacté des brasseurs bruxellois qui ont pu tester sa recette, où un tiers de l’orge normalement utilisé est remplacé par du pain sec. Au final, ça donne une tranche de pain pour 33 centilitres de bière… Il a ainsi convaincu plusieurs autres professionnels, le produit se fabrique et se vend bien. Évidemment les revenus générés sont entièrement versés à une association qui redistribue les denrées tout juste périmées. Adieu le pain perdu !


Développement durable

317 KILOS PAR SECONDE     source : Planetoscope


La pêche en eaux profondes interdite en Europe

Depuis le 12 janvier dernier, c’est officiel, il est interdit de pêcher au-delà de 800 mètres de pro-fondeur, et 400 mètres pour les zones déclarées les plus vulnérables en Europe. Il ne s’agit pas seulement de protéger les espèces qui vivent dans ces fonds marins. Mais aussi les autres qui se prennent dans les filets quand on les remonte. Le chalutage en eau profonde n’est pas sélectif. Ce sont des prises que l’on appelle accessoires. Elles sont rejetées à la mer. Mais leur taux de survie est faible après le traumatisme du filet où elles ont été comprimées comme des sardines en boite. La méthode nuit également aux fonds marins. Les filets raclent les fonds et laissent des traces indélébiles. Il aura fallu 4 ans de bataille pour interdire ce type de pêche. Et pourtant, elle ne représente que 1% des poissons débarqués dans les ports… C’est une bonne nouvelle. C’est loin, mais c’est bien !

 


Développement durable

Choisissez l’arbre de l’année !
 
 

Vous aimez le banian centenaire dans la cour du gramoune à côté de chez vous ? Le pied de letchis sur la route de l’école ? Prenez-le en photo et envoyez les clichés (il en faut 3) à l’ONF ! En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l’histoire même de l’arbre et de son importance - culturelle, affective, sociale, symbolique, historique... - pour le groupe qui le présente. Le concours est ouvert à toutes les régions de France. L’année dernière c’est un platane normand qui a remporté le prix de jury… mais les internautes votent et c’est le “zamana” martiniquais (photo) que les internautes ont plébiscité. Cultiver l’amour et le respect des arbres, on est pour. Alors pourquoi pas nous ? Met’ La Rényion en lèr !

 


Rédigé le Mercredi 25 Janvier 2017 à 16:09 | Lu 13 fois


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 4 Août 2018 - 13:00 Au cœur du traitement des déchets