Menu
A La UNE


Entretenir son bronzage


Ce n’est pas parce que votre maillot a rejoint le tiroir de votre commode qu’il faut reléguer votre bronzage aux oubliettes. Voilà quelques astuces pour celles qui souhaitent garder leur teint hâlé…


Rédigé le Lundi 31 Janvier 2022 à 13:30 | Lu 79 fois

PRENDRE SOIN DE SA PEAU

Pour garder une peau délicatement satinée et rayonnante de santé, il est capital de bien l’hydrater. L’exposition accrue au soleil entraîne une déshydratation de l’épiderme, accentuée par l’air marin et l’eau salée. À ce titre, si vous comptez prolonger votre joli bronzage jusqu’à l’automne, ne lésinez pas sur les crèmes et les laits pour le visage comme pour le corps. Pensez également à boire régulièrement de l’eau minérale pour régénérer votre épiderme. Le gommage s’impose par ailleurs comme l’un des meilleurs alliés du bronzage. Pour le faire perdurer, il importe en effet de vous débarrasser des peaux et des cellules mortes qui ternissent votre épiderme. Utilisez donc des produits doux et adaptés à votre type de peau, à raison d’un peeling par semaine. Ce geste simple et agréable activera la microcirculation et la régénération cellulaire, indispensable pour oxygéner votre minois.

UNE ALIMENTATION AU TOP

Entretenir son bronzage
Pour garder un teint hâlé, quoi de mieux qu’une alimentation saine et vitaminée ? Misez sur des fruits et des légumes riches en bêta-carotène, favorisant la production de mélanine. Au menu : poivrons rouges, chou-fl eur orange, tomate, mangue, abricot, melon, pêches… Côté salades, les carottes restent nos plus chères alliées, sans compter que, si l’on en croit le célèbre adage, elles rendent également aimable. Et croyez-nous : vous en aurez bien besoin pour garder votre sang-froid, entre les retards de train, les embouteillages et autres joies liées à la reprise du travail… Sprays discrets et poudres magiques Nous devinons d’ores et déjà les cris d’indignation de certaines puristes à l’idée de se badigeonner d’autobronzant pour prolonger son bronzage : « Non, mais, c’est de la triche, ça ! » Que nenni : il s’agit là d’un simple petit coup de pouce, qui vous permettra de conserver cette jolie peau ambrée si durement acquise. Le but ici n’est assurément pas de vous faire ressembler à une carotte (oui, encore elle), ni encore moins à un candidat républicain polémique à la présidence américaine… Pour éviter ce genre de disgrâce, ne tombez surtout pas dans le piège du fond de teint, au risque de vous retrouver avec un teint orange vif, fort peu seyant. À la place, misez sur un soupçon de poudre de soleil, idéale pour accentuer l’eff et bonne mine. Pour rehausser votre bronzage corporel, optez pour un autobronzant en spray, facile à appliquer et parfait pour éviter le décalage entre un visage radieux et des jambes blafardes.

​« LET THE SUNSHINE… »

Ce n’est pas parce que vous avez retrouvé le tumulte de la ville et que les températures ont légèrement baissé que vous devez renoncer à profiter des caresses du soleil ! Certes, les longues séances de farniente sur la plage, bercées par le chant des mouettes, sont peut-être déjà reléguées au rang de souvenirs, mais vous pouvez toujours profiter de l’été indien pour faire de jolies balades à pied ou à vélo, pratiquer un sport de plein air ou bien prendre l’apéritif en terrasse jusqu’à ce que le jour décline.

Le saviez-vous ?

Si nous avons précédemment évoqué les aliments boosters de bronzage, d’autres en revanche possèdent un effet nocif, capable d’entraîner des réactions cutanées des plus déplaisantes. Ces aliments photosensibilisants, en cas d’exposition au soleil, peuvent donner naissance à des allergies, des démangeaisons ou des brûlures. À éviter donc : le céleri, l’artichaut, le citron vert, le persil, le fenouil ou encore, aussi ironique que cela puisse paraître avec sa belle couleur éclatante, la clémentine.



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :







Recevoir notre newsletter