Menu
News


Genève: des toilettes bouchées par des liasses de billets de 500 euros !



Rédigé le Mardi 19 Septembre 2017 à 10:17 | Lu 1902 fois

Genève: des toilettes bouchées par des liasses de billets de 500 euros !
La justice genevoise enquête sur une drôle de découverte : des liasses de billets de 500 euros, totalisant environ 100.000 euros, ont obstruée les toilettes de la salle des coffres d'une agence de la banque UBS et de trois restaurants des environs.

Les faits remontent à la mi-mai. C'est d'abord dans la salle des coffres de l'agence d'UBS, qui dispose de services de gestion de fortune, que des billets ont été retrouvés, selon la justice. Par la suite, les sanitaires de trois restaurants du quartier ont a leur tour été obstrués par de grosses coupures. Confirmant une information du journal La Tribune de Genève, un porte-parole de la justice genevoise, Vincent Derouand, a expliqué à l'AFP que ces billets de banque, bien authentiques, retrouvés dans des toilettes de la capitale suisse "ont été vraisemblablement découpés aux ciseaux". 

D'après le quotidien genevois, ces fonds appartiendraient à des femmes espagnoles qui avaient déposé le pactole dans un coffre-fort à Genève il y a quelques années. Mais pourquoi, ensuite, se sont-elles débarrassée de l’argent ? Mystère...La police a été saisie de l'affaire après que les restaurants en question se sont plaints de voir leurs toilettes bouchées. 

Rajoutant encore un peu plus au mystère, "un avocat, représentants les personnes qui ont jeté les billets, est passé et les a dédommagés" pour les frais de plomberie, raconte le porte-parole de la police, expliquant que les propriétaires des restaurants ont alors retiré leurs plaintes. Bien que le fait de détruire des billets n'est pas illégal en Suisse, la justice a décidé de poursuivre son enquête "par précaution, pour vérifier la provenance des billets", notamment pour déterminer s'il a une origine douteuse, a précisé le fonctionnaire. 

Cette mésaventure aura au moins fait un heureux. Un client de bistrot a en effet récupéré quelques coupures. Il s'est ensuite présenté à un commissariat de police pour savoir ce qu'il pouvait en faire. Réponse: même dégradés, les billets sont repris par les banques nationales, puis remboursés. L'homme ne devrait par ailleurs pas être inquiété par les autorités.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Octobre 2022 - 16:10 Fête des diplômés de l'IRTS de la Réunion


Nouveau commentaire :