Menu
News


Gilbert Montagné raconte comment il a perdu la vue



Rédigé le Vendredi 1 Décembre 2017 à 10:08 | Lu 579 fois

Dans les colonnes de Paris Match, Gilbert Monta­gné livre un touchant témoi­gnage sur le jour de sa nais­sance et l'erreur médi­cale qui a lui a causé la perte de la vue. Né au terme de 5 mois et demi de gros­sesse, dans une famille pauvre du XXème arron­dis­se­ment de Paris, il explique : "Je pesais 950 grammes. Le docteur m'a mis du nitrate d'argent dans les yeux. Devant le désar­roi des mes parents, il leur a dit : 'Ne vous inquié­tez pas, le petit va s'éteindre comme une bougie'". Mais le scénario a été tout autre. Gilbert Montagné survit et on le transporte au service de néona­ta­lité de l'hôpi­tal Port-Royal. C'est là qu'un médecin va faire une erreur. "On m'a donné de l'oxygène, un peu trop car, à l'époque, ils maîtri­saient mal le dosage. Les nerfs optiques ont été brûlés ! Depuis cette minute, je suis non voyant" assure Gilbert Montagné.

Gilbert Monta­gné restera ensuite trois mois et demi en couveuse : "Je me suis battu seul (…) A l'époque, les parents n'avaient pas le droit de rester avec leur bébé."

Plus de six décen­nies plus tard, l'ancien secré­taire natio­nal en charge des handi­caps affirme n'avoir jamais regretté « une seule seconde » de s'être accro­ché à la vie : "Je sais main­te­nant que si je n'avais pas voulu rester, je ne serais pas resté.«  Et d'ensei­gner sa propre philo­so­phie de vie :  "Il est très impor­tant de sourire à la vie, car c'est le seul moyen pour qu'elle vous sourie en retour. "



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Octobre 2022 - 16:10 Fête des diplômés de l'IRTS de la Réunion


Nouveau commentaire :