Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Guilhem Guirado : Capitaine de l’équipe de France de rugby

“Partager les valeurs du rugby avec les Réunionnais“


Capitaine de l’équipe de France de rugby depuis janvier 2016, Guilhem Guirado sera à la fin de ce mois de mai à La Réunion avec ses coéquipiers du XV de France. Le Catalan de 30 ans, talonneur au sein du Rugby Club Toulonnais (RCT), aborde avec nous les défis qui attendent la France à l’abord de tests-matchs décisifs contre l’Afrique du Sud.




Le XV de France sort d’un stage à Granville, en Normandie, comment se sent-il ?
Du 8 au 10 mai, nous avons eu un débriefing après le Tournoi des Six Nations ; on en avait bien besoin après des matchs aussi disputés que celui contre le Pays de Galles. L’équipe de France a eu des moments encourageants mais, à mon sens, les résultats ne sont pas encore satisfaisants. Et puis, il s’agit d’un stage de préparation avant la tournée en Afrique du Sud.
 
Parlons-en justement. Comment l’équipe de France aborde-t-elle ces tests-matchs ?
Nous allons nous frotter à une grosse écurie de l’hémisphère sud. En termes d’engagement, il faut s’attendre à une belle confrontation, avec des matchs assez durs physiquement. Il faudra gérer l’effort et tenir sur l’ensemble des trois matchs. Ce qu’il y a d’intéressant, c’est que les deux formations sont en pleine reconfiguration : les Sud-Africains viennent de changer de sélectionneur ; de notre côté, notre sélectionneur, Guy Novès, a pris les rênes de l’équipe depuis un an. Moi-même, j’ai remplacé Thierry Dusautoir, parti en retraite sportive, au poste de capitaine il y a un an.
 
Avant ces tests-matchs, il y aura la parenthèse à La Réunion. Une première pour vous ?
À titre personnel, oui, ce sera ma toute première fois à La Réunion. En tant que joueur, c’est toujours instructif de découvrir ce qui se passe en dehors de la métropole, les structures, les équipes. En tant qu’international, c’est une fierté de représenter le rugby français, y compris dans les régions éloignées. Ce sera l’occasion de partager les valeurs du rugby avec les Réunionnais, les rugbymen locaux, les enfants. Comme en Normandie, les coéquipiers et moi-même, nous serons disponibles, avec plaisir, lors des entraînements publics.
 
D’autant que vous êtes le capitaine…
J’ai un rôle fédérateur. Je me dois d’être le plus exemplaire possible sur le terrain, mais aussi en déplacement !
 
Pour les non-spécialistes, pouvez-vous résumer le rôle du talonneur ?

Le talonneur, c’est celui qui pousse en mêlée et qui lance en touche. C’est aussi ce que je fais à Toulon dans le Tournoi du Top 14. Avec le RCT, nous entamons les phases finales. La saison a été longue et assez éprouvante.
 
Comment voyez-vous les prochains matchs de la Coupe du Monde de rugby au Japon ?
Je n’ai pas pour habitude de me projeter trop loin dans le temps, même si certaines personnes pourraient penser que 2019, c’est déjà demain. Bien difficile d’affirmer avec assurance que je pourrai y jouer. Et je ne vous parle même pas de la Coupe du Monde de 2023, que beaucoup de Français aimeraient bien voir se dérouler sur notre territoire. Je ne serais pas contre, mais là, on aborde des sphères politiques, qui échappent à de simples joueurs.
 
PLANNING DU XV DE FRANCE
 À LA RÉUNION (sous réserves)

 
Lundi 29 mai
10h15 : Arrivée sur le vol Corsair, aéroport de Gillot
15h30–16h30 : Entrainement de récupération en public au Stade du Centenaire, Etang Salé
16h45–17h30 : Séance d’autographe et de photo avec le public au Stade du Centenaire
 
Mardi 30 mai
13h–13h15 : Remise des trophées aux finales des écoles primaires
16h–17h : Entrainement de récupération en public au Stade de La Redoute, Saint-Denis
17h–17h45 : Séance d’autographe et de photo avec le public au Stade de La Redoute
 
Mercredi 31
10h35 : Vol pour Johannesburg sur Air Austral, aéroport de Gillot

Rédigé le Mardi 23 Mai 2017 à 06:00 | Lu 85 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter