Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Hi Tech

HALLOWEEN : 40 ans d’une saga horrifique


Alors que citrouilles et squelettes ont envahi commerces et jardins, le nouvel opus de la saga d’horreur “Halloween” fait son entrée dans nos salles obscures ce 31 octobre, jour de la célèbre fête éponyme où sorcières, zombies et autres tueurs psychopathes miniatures tambourinent à votre porte en quête de bonbons ou de sorts.


HALLOWEEN : 40 ans d’une saga horrifique
Ce nouveau film réalisé par David Gordon Green (Prince of Texas, Joe) marque le 40ème anniversaire de cette saga horrifique qui a vu le jour en octobre 1978. Ce long- métrage signe le grand retour du cultissime réalisateur et scénariste John Carpenter (The Thing, Vampires) en tant que producteur délégué ainsi que la reprise du rôle de Laurie Strode par Jamie Lee Curtis (Halloween la Nuit des Masques, True Lies). En outre, le film met aussi en vedette Judy Greer (Juras- sic World, Ant-Man) dans le rôle de Karen Strode, la fille de Laurie, et Andi Matichak (Orange is new black) dans celui d’Allyson, la petite fille de Laurie.
Produit par Blumhouse Productions, ce film anniversaire se veut fidèle à l’œuvre original de Carpenter en y intégrant tous les ingré- dients qui ont rendu celui-ci culte. Dans cette version 2018 les scénaristes font le choix d’oublier volontairement toutes les autres suites et dérivés produits jusqu’à maintenant, pour se placer 40 ans après les événements du tout premier “Halloween la nuit des masques” de 1978. Dans le but de proposer une histoire complètement différente des autres films de la série, le lien familial entre Michael Myers et Laurie Strode est aussi vo- lontairement effacé. L’intrigue du film se porte sur l’arrivée d’une équipe de télévision bri- tannique qui se rend aux États-Unis pour réa- liser un reportage sur le massacre perpétré par le psychopathe Michael Myers lors de la nuit d’Halloween 1978. Le reportage prend soudain une tournure macabre lorsque Myers parvient à s’évader de l’asile psychiatrique où il était interné. Sa seule préoccupation est de se venger de Laurie Strode, la seule survivante du massacre. Après le traumatisme
qu’elle a vécu il y a 40 ans, Laurie se prépare au retour de Michael Myers, négligeant ainsi sa fille, Karen, et sa petite fille, Allyson, dans le but d’affronter une ultime fois le désormais célèbre tueur d’Halloween.
Halloween a fait une entrée terrifiante au box-office nord-américain, avec 77,5 millions de dollars pour son 1er week- end d’exploitation. A l’échelle de la saga horrifique, aucun volet ne rivalise avec ce nouveau Halloween. Très loin derrière l’opus 2018, on retrouve le Reboot Halloween de Rob Zombi sorti en 2007, qui avait totalisé 26,3 millions de dollars de recettes pour ses débuts. Notons enfin que ce nouvel Halloween réalise le 2ème meilleur démarrage de l’histoire pour un film d’horreur classé R (film interdit au moins de 17 ans en salle aux USA), devant les 53,8 millions de “La Nonne” et derrière les 123,4 millions de “Ça”.
 
Chefs d’œuvres et échecs, aléas d’une saga culte
Sorti le 26 octobre 1978, Halloween de Carpenter met en vedette Jamie Lee Curtis dans le rôle de Laurie Strode, qu’elle reprendra 4 fois, et Donald Pleasence dans celui du docteur Loomis, ennemi juré de Michael Myers. Lequel attaquera Laurie dans la maison où elle garde cette nuit-là un petit garçon, non sans avoir auparavant fait d’autres victimes, dont les copines Annie et Lynda.
Sorti en 1981, Halloween II de Rick Rosenthal reprend l’action là où le premier film s’est arrêté, c’est-à-dire la même nuit d’Halloween. Cette 1ère suite introduit la révélation que Laurie est en réalité la sœur cadette de Michael. Le film est plus gore et violent.
En 1982 Tommy Lee Wallace, directeur artistique d’Halloween, écrit et réalise Halloween III Le sang du sorcier. Il s’inspire autant de L’invasion des profanateurs que de la mythologie celtique, avec signaux télévisés subliminaux et masques d’Halloween meurtriers. Le film est un échec mais a depuis atteint un statut culte.
La série reprend en 1988 avec Halloween 4 The Return of Michael Myers de Dwight H Little. Après avoir entendu que Laurie, morte dans un accident, a eu une fille, Jamie, Michael sort du coma dans lequel il est plongé depuis que Loomis l’a immolé à la fin d’Halloween II. Le film remporte un succès modeste.
L’année suivante en 1989 avec Halloween 5, on retrouve la petite Jamie aux prises avec le tueur Michael Myers avec qui elle partage un lien télépathique. Le film est un échec cuisant.
En 1998, pour le 20ème anniversaire, Steve Miner réalise Halloween 20 ans après, et scénarisé par Kevin Williamson (Scream), adepte de l’horreur postmoderne référencée. Laurie Strode, qui vit sous une nouvelle iden- tité, est la directrice d’un collège privé où la retrouvera son damné de frère à l’occasion d’un dernier affrontement. Concis, efficace, peuplé de personnages savoureux et ponc- tué de touches d’humour comme le premier film, H20 nous propose une Jamie Lee Curtis incroyable en survivante hantée mais déter- minée à en finir.
Sébastien Briard Plus dʼinédits sur la chaine Youtube Geek Me All.
 

Rédigé le Lundi 5 Novembre 2018 à 12:36 | Lu 625 fois


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 27 Octobre 2018 - 15:12 Red Dead Redemption 2