Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

INSTALLATION DE L’OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L’ENFANCE



​C’est dans le cadre de la réunion constitutive de l’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance (ODPE), que Cyrille Melchior, Président du Conseil Départemental, accompagné d’Augustine Romano, Vice-présidente du Département déléguée à la Petite Enfance, a accueilli Isabelle Rebattu, Sous-préfète chargée à la cohésion sociale et jeunesse, Bruno Karl, Président du Tribunal judiciaire de Saint-Denis, Caroline Gaussen Calbo, Procureur de la République de Saint-Pierre, Eric Tuffery, Procureur de la République de Saint-Denis ainsi que les Bâtonniers de Saint-Denis et Saint-Pierre ainsi que les présidents et représentants d’institutions et d’associations partenaires, concourant à la Protection de l’enfance. « Cette réunion constitutive de l’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance, regroupant, aujourd’hui les différents acteurs, est un moment important pour la Collectivité. Elle pose les bases d’une mobilisation collective pour apporter des réponses concrètes fortes et ambitieuses en matière de protection de l’enfance » a indiqué Cyrille Melchior. La création de cet observatoire s’inscrit dans la continuité d’une démarche partenariale : l’élaboration du schéma Enfance - Famille, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et bientôt la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance. Cette initiative répond à un besoin d’échange, d’articulation renforcée et de coordination entre les différents acteurs de la protection de l’enfance. Elle répond aussi à un besoin de disposer de données objectivées afin d’ajuster la politique départementale de protection de l’enfance et d’apporter des réponses innovantes aux besoins des publics concernés et aux spécificités du territoire.

Rédigé le Jeudi 24 Septembre 2020 à 15:00 | Lu 28 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Octobre 2020 - 16:00 Le smartphone au volant, fléau de la route


Nouveau commentaire :