Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

Innover pour les emballages



Innover pour les emballages
Le ministère de la Transition écologique et solidaire s’est associé à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et à l’entreprise privée en charge du recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques Citeo pour lancer un appel à manifestations d’intérêt dans le but de mettre en place des solutions de collectes d’emballages et de papier innovantes.
Dans le cadre de son plan “100% de plastiques recyclés d’ici à 2025”, le Gouvernement souhaite tester de nouveaux dispositifs pour faciliter le quotidien des Français, surtout ceux qui présentent des niveaux de performances faibles de recyclage (centres urbains denses, habitats collectifs, collectivités touristiques, territoires ultra marins) et aider techniquement et financièrement les porteurs de projets (Collectivités, entreprises, associations, bailleurs sociaux, …) souhaitant amplifier leur dynamique de collecte. L’action prend aussi une dimension sociale puisque l’instigatrice du projet, Brune Poirson, secrétaire d’Etat, souhaite que les tonnages supplémentaires récoltés dans ce cadre solidaire soient convertis en dons reversés à des associations locales ou nationales. Le projets labellisés “collecte innovante” seront connus en milieu d’année.

Nuisances lumineuses

Innover pour les emballages
La réglementation concernant les nuisances lumineuses a été renforcée. Désormais, les lumières éclairant le patrimoine et les parcs et jardins accessibles au public devront être éteintes au plus tard à 1 h du matin ou 1 h après la fermeture du site. De même, les parkings desservant un lieu ou une zone d’activité devront être éteints 2 h après la fin de l’activité, contre 1 h pour les éclairages de chantiers en extérieur. L’objectif est de réduire l’intensité lumineuse des luminaires en alliant sécurité et visibilité des personnes et limitation des impacts sur la biodiversité. L’arrêté interdit également l’éclairage vers le ciel. Ces mesures seront pleinement effectives pour 2021.

Du glyphosate en flacon

Innover pour les emballages
Le pays de Redon, en Bretagne, propose à des volontaires une opération qui a de quoi surprendre. Venir à jeun pour faire analyser son urine sous contrôle d’huissier. En jeu, la détection de la présence de glyphosate, l’herbicide classé comme probablement cancérigène. L’opération risque de prendre du temps à se mettre en place, il n’empêche, le conseil de développement du pays de Redon compte sur elle pour sensibiliser le public à la pollution liée aux pesticides.

Le vrai du faux du cuir

Innover pour les emballages
Fabriquer un cuir artificel, écologique et végan, tel est le défi que se sont lancés les deux entrepreneurs néerlandais de Fruitleather. Comme le nom de l’entreprise l’indique, il s’agira de vendre du “cuir” à partir de fruits à des designers et des entreprises notamment. A base de feuilles d’ananas, de chanvre, de lin, de liège ou encore d’eucalyptus, ce produit reste du simili-cuir. Rappelons qu’en France, le terme “cuir” est protégé par un décret datant de 2010 le réservant aux produits obtenus à partir de la peau animale.

Rédigé le Vendredi 8 Février 2019 à 07:00 | Lu 59 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2019 - 09:04 Le bilan des Nuits sans lumières

Vendredi 12 Juillet 2019 - 22:13 Lutte anti-Gaspi à Mont Roquefeuil