Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu

Interview - Jacky Revel : “Je me sens en liberté dans mon travail”

Rédigé le Mardi 2 Octobre 2018 à 09:00 | Lu 479 fois

Avec pep’s et naturel, Jacky Revel est connu pour être une des voix phares des ondes de Réunion la 1ère. Depuis cette rentrée, il incarne la nouvelle émission “Sé zot ki koz” diffusée du lundi au vendredi, en radio, sur internet et à la télévision, où il va à la rencontre des Réunionnais qui nous parlent de leurs quartiers. Rencontre avec cet animateur passionné.



Parlez-nous de votre parcours.
J’étais maître d’hôtel à la base et c’est en 2010 que j’ai intégré Réunion 1ère suite au casting “Les nouveaux talents” auquel j’ai participé. J’ai directement démarré à la radio le week-end, et j’ai ensuite eu mes propres émissions en semaine au bout d’un an. Actuellement je suis en radio, avec “Le grin d’sel” un débat entre 8h et 9h, “C’est qui le chef ”une émission de cuisine de 11h à midi, et le dimanche de 18h à 20h avec “La tête dans les étoiles” sur les comptes et la poésie.
 
Qu’est-ce qui a fait la différence pour vous lors de ce casting ?
Je n’écoutais pas beaucoup la radio avant et un jour j’ai entendu un animateur dire qu’être bon n’est pas suffisant quand les autres le sont aussi. Cette phrase m’a marqué à vie. Quand j’étais maitre d’hôtel, je voulais toujours faire le maximum alors quand le jury du casting m’a dit que j’avais une voix à faire de la radio, j’ai voulu aller encore plus loin et j’ai apporté ma touche avec mon humour.
 
Vous êtes maintenant également à la télévision avec “Sé zot ki koz”, quel en est le concept ?
La direction m’a proposé l’idée d’aller dans les quartiers à la rencontre des Réunionnaises et Réunionnais. Pour que ces habitants nous disent comment ils voient leur quartier et ce qu’ils aiment. J’ai dit oui de suite parce que j’aime La Réunion. On parle parfois de faits historiques mais ce n’est pas axé sur le patrimoine, c’est une émission sur la proximité où on amène les gens à parler de façon spontanée. Chez la 1ère, on veut montrer l’authenticité. D’ailleurs l’équipe fait un super boulot pour ça, il y a le réalisateur Olivier Dejean et le caméraman Alain Carnet, ils font un travail remarquable. Parfois on arrive à un endroit où je me dis que ça va être compliqué de tourner, mais ils arrivent toujours à mettre le tout en valeur et le résultat au final est super...


... Retrouvez la suite de l'interview dans votre magazine Télémag+ n°296 du 02/10/18



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Avril 2024 - 11:25 Triste départ de Mme Maryse Condé...

Rubriques | LES CARNETS | Portait | C'TENDANCES | Sortie | Infos TV | Contact | Mentions légales