Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

JAGUAR E-Pace D180 AWD R-Dynamic Finition SE

Stylé et techno ce baby-Jag



JAGUAR E-Pace D180 AWD R-Dynamic Finition SE
Le développement de la marque Jaguar passe forcément par une diversification de sa gamme. Et on le sait bien aujourd’hui, les modèles les plus appréciés dans le monde du haut de gamme, sont bels et bien les SUV. Le F-Pace, premier SUV du félin, a donné un sacré coup de boost aux ventes du constructeur anglo-indien depuis sa sortie en 2016. Jaguar remet le couvert avec un modèle du segment C-SUV. On vous présente donc ce Jaguar E-Pace, le SUV Compact premium, qui va combattre contre l’Audi Q3, le Mercedes GLA, le tout nouveau BMW X2, et son cousin, le Range-Rover Evoque. Tech- niquement, Jaguar n’a pas cherché les complications en reprenant la base technique de l’Evoque, malgré le fait que le châssis ait été modernisé. Du coup, on retrouve un gabarit assez proche, avec ses 4.40m de long. Au niveau du style par contre, Jaguar semble avoir transposé les lignes de sa spor- tive F-Type sur un modèle baroudeur. Les feux en amande, la grosse calandre typique, le bouclier ajouré, des surfaces vitrées minimales, des porte-à- faux réduits au minium et une lunette arrière très inclinée, ce E-Pace fait pratiquement un sans-faute sur ce point. Avec le BMW X2, il donne un vrai coup de jeune à la catégorie.
On a beau s’appeler Jaguar, on ne peut pas tout miser sur la finition, sur un segment aussi populaire que celui-là. Nous avons droit à de nombreux matériaux moussés, à des touches de cuir sur la planche de bord ou les contre-portes mais le reste de l’habitacle fait dans le conventionnel, avec des plas- tiques de qualités diverses. On apprécie particulièrement le dessin de la planche de bord, avec une instrumentation qui peut être numérique en option, ou encore, cette console centrale stylée avec cette barre de maintien qui semble délimiter l’espace entre le conducteur et son passager. L’ergonomie est simpliste, ce qui est un bon point, avec un minium de boutons. On va dire que l’es- pace aux jambes est correcte à l’arrière, mais c’est surtout le coffre qui fait fort, avec ses 577 litres de contenance selon Jaguar. Position de conduite quasi-parfaite, le Jaguar E- Pace reste tout de même un beau bébé à manier en ville. Heureusement, son rayon de braquage permet de se faufiler dans toutes les ruelles sans trop de problèmes. Quand on quitte la city, il y a une chose que l’on remarque en premier, c’est le poids conséquent de l’engin. Attention, le bloc Ingenium diesel n’a aucun mal à propulser ce E-Pace, mais on sent toute l’inertie dans les virages et lors
des freinages. Avec cette transmission intégrale type Land-Rover, Jaguar a ajouté un système de Torque Vectoring qui peut accélérer la roue extérieur au virage, pour rendre ce SUV compact plus dynamique. Ça marche, mais l’électronique a ses limites et ne peut pas se battre contre la physique dans certaines situations. L’amortissement est assez ferme, ce qui permet d’avoir une caisse bien maintenue. Pour sauvegarder un peu de confort, on vous conseille des jantes en 18 pouces. La boîte automa- tique à 9 rapports est efficace même si je la trouve paresseuse en mode confort. Vous pouvez activer le mode sport, et même vous amuser avec les palettes au volant. N’oublions pas les différents modes de conduite qui jouent sur le moteur, la di- rection, la boîte et la transmis- sion intégrale. Avec sa garde au sol plutôt élevée, le E-Pace offre un atout non-négligeable pour les sorties dominicales. Il passe à peu près partout, et dispose comme son cousin l’Evoque, de toute l’artillerie du parfait baroudeur. Un style qui va faire craquer les hommes comme les femmes, une tech- nologie embarquée très appré- ciable sur cette finition SE, une habitabilité très respectable, le Jaguar E-Pace devrait séduire une clientèle avide de nouveau- tés. Le petit dernier de la bande
est par contre en surpoids, et cela joue évidemment sur le comportement routier et les consommations, si vous avez le pied trop lourd.

TECHNIQUE :
•Moteur 2.0D Ingénium
•180ch et 430nm de couple
•Mesures : 4.40mX1.90mX1.65m
•Poids de 1843kg
•Transmission intégrale avec pack Off-Road
•0 à 100km/h en 9.3s
•Vitesse maxi de 205km/h
•Conso annoncée de 5.6L au 100km (9.5L lors de notre essai)
•Rejets de CO2 de 147g/km

LES PLUS :
•Un style qui va plaire
•Habitabilité généreuse
•Grand coffre
•Equipement de série généreux
•Technologie embarquée (finition SE) •Ergonomie bien étudiée
•Boîte auto 9 rapports •Capacité en tout-chemin •Performances correctes...

LES MOINS :
•... malgré le poids important
•Sonorité moteur peu flatteuse
•Certains détails de finition
 

Rédigé le Vendredi 13 Juillet 2018 à 15:00 | Lu 14 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Juillet 2018 - 21:19 CITROËN C4 CACTUS 1.5BlueHDi 100ch SHINE

Jeudi 28 Juin 2018 - 15:00 DUCATI MONSTER 821 : Douce évolution