Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

JEEP COMPASS 2.0MJET diesel 140ch 4x4 BVA9 Limited


Bébé Grand Cherokee


JEEP COMPASS 2.0MJET diesel 140ch 4x4 BVA9 Limited
Jeep est reconnue pour son savoir-faire quand il s’agit de concevoir un 4x4 pur et dur. Impossible de se contenter de produire de pur baroudeur, avec un marché friand de SUV et de crossover. Poussée par le groupe FCA, la marque américaine a marqué des points importants avec son petit Renegade, en réussissant à l’imposer sur le vieux continent de façon magistrale. Jeep retente le coup avec ce Compass, et investit donc la catégorie des SUV compacts, où l’on compte des références telles que le Peugeot 3008, Nissan Qashqai, Hyundai Tucson, Seat Ateca et bien d’autres encore. Automobiles Réunion nous présente cette nouvelle mouture. Jeep vise clairement sur le style de cette nouvelle génération pour faire mouche. D’ailleurs, ce Jeep Compass a un gros air de famille, avec son ainé, et je ne vous parle pas du Cherokee, mais bien du Grand Cherokee. La même signature lumineuse, la typique calandre à 7 fentes, des passages de roue carrés et une poupe bien massive avec des feux imposants, il est plutôt statuaire si on le compare à la concurrence. Et pourtant, avec ses 4.39m de long, il est loin d’être le plus grand de la catégorie. Il y a bien une chose que l’on remarque immédiatement, c’est cette garde au sol très élevé qui lui donne, encore plus de caractère.
L’habitacle est peut-être un peu moins valorisant, avec cette planche de bord très classique, et ses nombreux matériaux à la qualité
diverse. Les sièges cuir-tissu sont assez durs par exemple. Attention, le Compass présente très bien et l’ergonomie semble parfaite, surtout si vous disposez du grand écran couleur de 8.4 pouces. Côté habitabilité par contre, le Compass est extrêmement généreux pour les passagers arrière, et la banquette est très accueillante. Le coffre à double-fond n’est pas en reste avec une capacité de chargement qui varie de 368 à 438 litres. Jeep n’a pas vocation à concevoir un SUV sportif, la marque italo-américaine préférant jouer la carte du confort et de l’onctuosité. On est même surpris par ce bloc 2.0MJT diesel d’origine Fiat, qui ronronne en silence.
Effectivement, peu importe le type de conduite, les vibrations du 4 cylindres diesel sont parfaitement atténuées, et vitres fermées, on oublie ses origines agricoles. Afin qu’il fonctionne toujours dans la plage de régime optimale, Jeep l’équipe de la toute dernière boîte automatique à 9 rapports. Un modèle d’agrément, qui nous paraît indispensable dans la vie de tous les jours. N’oublions pas les excellentes aptitudes de ce véhicule en tout-terrain. Comme on le prédisait, ce Compass écrase la concurrence, grâce à cette garde au sol généreuse, et sa transmission intégrale évoluée, avec blocage de différentiel. Le comportement routier est du coup, assez pataud, avec un train avant qui va sous-virer rapidement et une direction pas toujours précise en conduite dynamique. Peu importe, ce Jeep reste un véhicule très équilibré et prévenant. Il faut dire qu’il mise beaucoup sur son armada électronique, afin de veiller sur votre sécurité. Le Jeep Compass vise juste, avec un habitacle spacieux, un moteur volontaire, une boîte automatique douce et réactive, et son aptitude à effacer les obstacles de la route. Il est sans aucun doute le plus polyvalent de la catégorie. Attention tout de même, le Compass demande un certain effort financier, car il ne s’offre pas à moins de 40 000€.

Technique et tarifs :
2.0MJET diesel de 140ch et
350nm de couple, Mesures
4.39mX1.82mX1.65m,
1615kg à vide, Transmission
intégrale avec 4
modes de conduite (route,
boue, sable et neige) et
le blocage de différentiel,
Garde au sol est de
198mm, 0 à 100km/h
en 9.9s, Vitesse maxi de
190km/h, Consommation
mixte de 5.7L au 100km
(9.4L lors de notre essai),
Rejets de CO2 de 148g/
km. Tarifs compris entre 40
123 et 54 560€TTC.

Les Plus :
- Look à la Grand Cherokee
- Habitabilité
- Equipements pléthoriques
- Aptitude naturelle en
tout-terrain
- Boîte auto 9 rapports
- Confort correct
- Moteur discret

Les Moins :
- Ticket d’entrée élevé
- Amortissement perfectible
- Sièges un peu durs

Rédigé le Jeudi 22 Novembre 2018 à 09:00 | Lu 28 fois


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 09:00 MINI CLUBMAN COOPER D 150ch BVA8

Jeudi 6 Décembre 2018 - 09:00 NISSAN LEAF 2018