Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Hi Tech

JUMP FORCE


Le meilleur du Manga dans un Jeu


JUMP FORCE
Pour les amoureux de japanimation, et plus particulièrement du genre shonen, Jump Force ressemble à un rêve. Le genre de rêve que les gamers plus âgés ont déjà pu caresser du bout du doigt, comme en 2006 avec Jump! Ultimate Stars ou, pour les plus jeunes, avec le très récent J-Stars Victory VS. Mais Bandai Namco ne lâche pas l’affaire et compte bien retenter le coup dès le 15 février prochain, avec un nouveau jeu de combat rassemblant les figures les plus emblématiques du magazine Shonen Jump. Avec un parti pris plutôt courageux, celui de s’écarter d’un rendu manga-anime, pour une approche plus réaliste, comme si les personnages de Dragon Ball, Naruto, Saint Seiya ou Jojo’s Bizarre Adventure apparaissaient subitement dans notre réalité.

Un crosssever manga animation incroyable.
La Jump Force est une alliance composée des protagonistes adulés du monde du manga. Sa mission ? Combattre une menace dangereuse qui menace le destin de toute l’humanité. Jump Force fait le choix de s’habiller d’une direction artistique qui tend vers le réalisme, ce qui tranche avec le Cell Shading utilisé par Dragon Ball FighterZ. Si l’idée de ce gros crossover vous séduit, voici un récapitulatif des points à retenir.
Pour le moment, 39 personnages venant du monde du manga ont été annoncés. Voici les séries confirmées avec les combattants qu’elles proposent : Black Clover (Asta) - Bleach (Ichigo Kurosaki, Rukia Kuchiki, Sosuke Aizen, Renji Abarai) - City Hunter (Ryo Saeba) - Dragon Ball (Son Goku, Vegeta, Freezer, Cell, Piccolo, Trunks) - Dragon Quest (Daï) - JoJo’s Bizarre Adventure (Jotaro Kujo) - Ken le Survivant (Kenshiro) - Kenshin le vagabond (Kenshin Himura, Makoto Shishio) - Hunter X Hunter (Gon Freecss, Kirua Zoldik, Kurapika, Hisoka Morow) - My Hero Academia (Izuku Midoriya) - Naruto (Naruto Uzumaki, Sasuke Uchiwa, Boruto Uzumaki, Gaara, Kakashi Hatake, Kaguya Otsutsuki) - One Piece (Monkey D. Luffy, Roronoa Zoro, Sanji Vinsmoke, Sabo, Barbe Noire, Boa Hancock) - Saint Seiya (Seiya, Shiryu) - Yu-Gi-Oh! (Yugi Muto) et Yu Yu Hakusho (Yusuke Urameshi, Toguro Junior).
Light Yagami et Ryuk de Death Note feront une apparition dans le mode Histoire mais ne seront pas jouables. Chaque participant choisit une équipe de 3 protagonistes. Le joueur peut passer au cours d’un combat d’un personnage à un autre en appuyant sur une gâchette. La barre de santé est quant à elle partagée par toute l’équipe.
Il sera possible de créer son propre avatar et d’interagir avec d’autres joueurs dans le hall en ligne. L’avatar pourra être personnalisé avec différentes tenues, divers accessoires, ou encore plusieurs coupes de cheveux. Il sera également possible de lui apprendre des techniques et de l’inclure dans son trio de combattants.
Les décors seront un mélange entre les mondes du magazine Jump et le monde réel. Nous retrouvons donc des niveaux de One Piece (Marineford, Thousand Sunny), Naruto (Valley of the End, Hokage Rock) ou encore Dragon Ball (Planet Namek, Pod Landing). Du côté du monde réel, les joueurs pourront s’affronter à Paris, dans des ruines mayas, à Hong Kong, près du pont de San Francisco, au château de Himeji au Japon, dans les Alpes, et à Time Square.

Carré, carré, carré, triangle.
S’il rappelle un peu J-Stars Victory VS, le lien de parenté le plus évident reste Dragon Ball Xenoverse. On retrouve la même nervosité, mais aussi le bouton R2 qui permet d’afficher un léger menu détaillant les coups spéciaux liés aux touches Croix, Rond, Carré, Triangle (A, B, X, Y sur Xbox One). De fait, les combats sont tout de suite assez accrocheurs, ne serait-ce que parce qu’on a envie de voir les coups spéciaux de tous les combattants. Et il faut bien admettre que les animations, pour la plupart, ont beaucoup de charme, surtout lorsqu’il s’agit de personnes que l’on n’a pas ou plus l’habitude de voir sur nos consoles.

Plus dʼinédit sur la chaîne youtube Geek Me All

Rédigé le Mercredi 20 Février 2019 à 07:00 | Lu 102 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 6 Mars 2019 - 07:00 LE RETROGAMING, voyage dans le monde du Pixel