Menu
News


Jugé pour crimes de guerre, un général croate se suicide par ingestion de poison en pleine audience



Rédigé le Jeudi 30 Novembre 2017 à 08:42 | Lu 297 fois

Jugé pour crimes de guerre, un général croate se suicide par ingestion de poison en pleine audience
Le tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye a connu mercredi un véritable coup de théâtre quand un des accusés a avalé du "poison", selon son avocat, au moment de son verdict, forçant le tribunal à suspendre son audience.

«Praljak n'est pas un criminel. Je rejette votre verdict.», verdict qui confirmait sa condamnation à 20 ans de prison. À l'annonce de sa sentence, l'ex-chef militaire des Croates de Bosnie, Slobodan Praljak, 72 ans, a sorti une fiole de sa poche et pris du «poison». 

Des soignants l'ont rapidement pris en charge. "Le personnel médical du TPIY a immédiatement porté assistance à M. Praljak. Une ambulance a été appelée simultanément", a affirmé le tribunal dans un communiqué. "M. Praljak a été transporté pour recevoir plus de soins vers un hôpital proche, où il est mort."

Le Tribunal qui a exprimé ses condoléances à la famille de Slobodan Praljak, et a annoncé l'ouverture d'une enquête indépendante par les autorités néerlandaises. Le communiqué de l'institution n'a pas précisé la nature du liquide bu par le Croate, ni comment il était parvenu à l'introduire dans la salle d'audience.

L'homme était notamment accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, commis lors de la guerre en Bosnie (1992-1995). Le conflit a fait plus de 100 000 morts et plus de 2 millions de déplacés.




Nouveau commentaire :