Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"

Excès de vitamines



KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"
     Le constructeur autrichien n’arrête pas de grandir, et propose année après année, une gamme de plus en plus intéressante pour les passionnés de deux roues. La philosophie ne change pas chez KTM, le sport avant tout, aussi bien pour ses modèles tout-terrains que routiers. Le premier constructeur européen de moto ose même l’extrême avec cette 1290 Super Duke R dite « La bête », qui mérite amplement sa place dans la catégorie des roadsters bestials.
Sortie en 2014, ce monstre a connu en 2017 une remise à jour esthétique, mais également technique, avec le passage à la norme Euro 4. De nouveaux feux full LED à double optique, les écopes de réservoir redessinées, de nouvelles teintes au choix, et une poupe encore plus fine, ce roadster est intimidant, même à l’arrêt. Le cadre tubulaire à nu, le gros V-Twin et une ligne d’échappement bien visibles qui ne demandent qu’à rugir, la Super Duke 1290 R est une machine plaisir avant tout, et on le ressent dans son design. Pour les amoureux de la technique, on peut signaler un nombre impressionnant d’évolutions par rapport au modèle de 2014. Un nouveau guidon plus large et plus bas, une nouvelle instrumentation TFT, un ABS avec capteur d’angle, des ressorts affermis au niveau de la fourche et de l’amortisseur, des freins Brembo 4 pistons, un régulateur de vitesse, on peut disposer en option d’un pack Performance comprenant un système antiblocage de la roue arrière au rétrogradage, un Shifter au niveau de la boîte et une connexion Smartphone avec application KTM My Ride.
Encore mieux, le Pack Track ajoute le launch control pour des démarrages canons, une cartographie moteur spécifique avec déconnexion de l’anti-wheeling, et un anti-patinage MTC réglable sur 9 positions. Dans l’opération, cette Super Duke a pris 6kg sur la balance, et avec son injection et son échappement modifiés, et a perdu 3ch au niveau de la puissance. Vous pensez que ça va jouer sur les performances ??? Il est temps de prendre le guidon de cette bête. La position de conduite est naturelle, même pour mes 1.90m. Cette partie-cycle a le pouvoir de vous mettre immédiatement en confiance. Cela vient de cette fourche qui fournit une tonne d’informations au conducteur. Impossible de prendre le train avant en défaut, même si il faut bien l’avouer, on sent que cet amortissement est dur. Un vrai plaisir à prendre en main donc, mais toute ma confiance s’envole quand j'ouvre les gaz. Une tempête semble s’être déchainée sous mon arrière train. Passé 6000tr/m, ce V-Twin vous met la tête en feu. Je crois que mes bras vont lâcher, et atteindre les 9000tr/mn demande de l’espace et des réflexes en cas de problème. Heureusement, les freins Brembo sont là pour stopper cette machine. Impossible de l'exploiter, même à 80% sur la route, alors j’enroule tranquillement les virages en roulant sur le couple. L’agrément de conduite est alors parfait. Un pilote expérimenté pourrait sans doute aller à la limite, mais principalement sur circuit. Sur route ouverte, cette Super Duke R vous offre surtout une réserve de puissance pour les dépassements, où si une ligne droite vous paraît assez longue, de vous donner un max de sensations. « The Beast », elle n’a pas volé son surnom, ce bloc moteur vous catapulte à chaque accélération, et je remercie grandement toutes les aides à la conduite, qui me rassure lors de mon petit périple. Rien de mieux que les hauts de notre île pour prendre du plaisir avec ce roadster. Il est vrai que la route nationale devient très vite pénible à cause de son manque de protection. Mais cette 1290 Super Duke R n’a que faire de votre confort, son seul objectif est de vous fournir un maximum de plaisir. Mission accomplie. Attention au tarif qui peut vite s’envoler si vous décidez de prendre toutes les options, accessoires et packs à dispositions.
 
Technique et tarif :

V-Twin de 1301cm3 à 75°
Puissance : 177ch à 9750tr/mn
Couple de 141nm à 7000tr/mn
Boîte à 6 rapports
Cadre treillis tubulaire en acier
Empattement : 1.48m
Fourche inversée WP 48mm (débattement de 125mm) à triple réglage
Mono-amortisseur WP (débattement de 156mm) à triple réglage
Frein avant : double disque de 320mm 4 pistons Brembo
Frein arrière : Disque de 240mm simple piston
Hauteur de selle : 835mm
Réservoir : 18 litres
Consommation de 5.57L au 100km
Poids à sec de 195kg
Pneus Metzeler Sportec M7RR
Prix de 21 290€TTC chez Top Moto (Hors options et hors accessoires)
 

Rédigé le Vendredi 5 Octobre 2018 à 20:32 | Lu 24 fois


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Septembre 2018 - 21:34 MITSUBISHI SPACE-STAR 1.2 MIVEC

Jeudi 20 Septembre 2018 - 15:07 RENAULT ALASKAN 2.3DCi 190CH