Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Kawasaki Z 900

L’ADN d’une championne Nipponne


Depuis l’apparition, dans les années 70, de la Kawasaki Z 1900, de la sortie de la Z 1000 en 2003 et de la Z 750 en 2004, la série des “Z” a marqué son temps et celle du constructeur japonais.


Kawasaki Z 900
LOOK : Toujours dans l’esprit de cette série Z, le roadster de Kawasaki a des formes fines et légères et un design qui ne laisse personne indifférente. Les matériaux sont d’excellente facture avec un assemblage irréprochable.
 
CONFORT : L’ergonomie de la machine est parfaite avec une selle à 750 mm, basse et fine, et un réservoir de 17 litres (avec le plein). L’appui sur les bras n’est pas trop marqué malgré la position de conduite “sur l’avant”. La répartition du poids est très bien étudiée, ce qui confère à cette Japonaise une vélocité exemplaire. La 900 bénéficie d’un nouvel embrayage très souple et assisté qui empêche le blocage de la roue arrière.
 
CONDUITE :
Il faut savoir que cette petite dernière des usines Kawasaki a préféré être très “épurée” tant par son look que par son électronique. Pour preuve, alors que tous les autres constructeurs mettent l’accent sur une cartographie a plusieurs modes de conduite, Kawa a préféré ne mettre qu’un seul est unique mode pour que le motard pur et dur puisse retrouver les sensations “d’une moto pour motard” ! La sonorité est très belle, tout à fait dans l’esprit Kawa. Elle s’adapte à toute les situations : souple en bas régime et très tonique en ligne droite ou en courbe.
Grâce à son couple généreux, c’est une moto rageuse et sportive. Son injection est parfaitement équilibré et sa boite est réactive. La souplesse démoniaque du 4-cylindres permet de vadrouiller en ville ou d’accélérer vivement sur nos 4 voies, sans à-coup, et sans ménager la poignée droite. À la fois très docile et alerte, le moteur est secondé par une boîte à la sélection bien étagée. Attention, la Z 900 n’est pas équipée de contrôle de traction ! Le moteur répond à la moindre sollicitation de la poignée.
 
MOTEUR : Même si elle se prénomme Z 900, c’est en réalité, une 948 cm3, qui se rapproche en terme de cylindré, de la Z 1000 (qui est en réalité une 1 048 cm3), 4 cylindres en ligne, 125 chevaux. Elle ne pèse que 210 kg grâce à son cadre tubulaire en acier très travaillé pour alléger la structure sans l’affaiblir. 
 
CONCLUSION : Un moteur plus gros, une partie cycle plus légère et un look plus moderne. Concrètement la moto est très agile et elle sait se placer à la perfection dans les virages (c’est un vrai progrès si l’on compare aux autres Z).
 
Prix : à partir de 11 790€


Rédigé le Mercredi 26 Avril 2017 à 12:00 | Lu 30 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Octobre 2018 - 20:32 KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"

Jeudi 27 Septembre 2018 - 21:34 MITSUBISHI SPACE-STAR 1.2 MIVEC