Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Kénaelle : Une artiste d’avenir


Jeune auteur, compositrice et interprète, Kénaelle est un talent brut. Lors de la dernière édition des VOI elle a remporté le Prix de la chanson de l’année avec “Bondié” et le Prix de la meilleure artiste World Music, et ça ne fait que commencer. Artiste authentique, elle possède une grande sensibilité et maturité pour son jeune âge. C’est d’ailleurs pour célébrer son anniversaire que nous l’avons rencontrée. Entrevue avec cette jeune femme à l’aube de sa carrière, qui a tout pour elle.


Kenaelle - ©Julien Bourbon
Kenaelle - ©Julien Bourbon
D’où vous est venue cette passion pour la musique ?
Mes parents ont toujours été dans ce milieu, depuis ma naissance et même bien avant. J’étais encore dans le ventre de ma maman que je donnais des coups quand il y avait de la musique. J’ai eu l’habitude de voir les groupes venir enregistrer chez nous, car mes parents ont un studio à la maison. Voilà comment tout a commencé. J’avais deux ans lorsque j’ai chanté pour la première fois devant des personnes.
 
Vous commencez aujourd’hui une carrière professionnelle dans ce milieu, était-ce votre objectif ?
Non, pas vraiment. A la base je ne voulais pas forcément faire carrière ni faire un buzz. Mais il se trouve qu’un jour, mon cousin m’a lancé le défi de mettre une vidéo sur internet. Et quand on me lance un défi, je le relève toujours ! J’ai repris une chanson de Toulou qui m’a ensuite contactée pour me dire qu’il avait aimée et qu’il m’invitait en studio pour enregistrer et faire un clip. Ça a commencé comme ça. J’ai ensuite fait une pause pendant 3 ans pour me consacrer à mes études, et j’ai redémarré avec “Bondié”.
 
D’où vous vient votre inspiration pour composer ?
Ça dépend, ça peut être tout et n’importe quoi ! Du fait que je sois pratiquante et de confession hindoue, les sonorités que j’entends aux diverses cérémonies et les histoires racontées m’inspirent beaucoup. Il y a aussi un peu de ma vie personnelle et de mes expériences dans mes chansons. Certaines sont inspirées de mon vécu et d’autres de ce que je peux observer dans la vie de tous les jours.
 
“Bondié” est un succès incontestable et a reçu le prix de la chanson de l’année au VOI. Comment est-elle née ?
J’ai écrit cette chanson quelques mois avant une opération que je devais subir en Métropole. Je l’ai composée suite à une marche sur le feu, où l’officiant disait à chaque fin de cérémonie “appel a li Allah, Buddha, Shiva, tout’ c’est le même”, j’ai donc gardé cette phrase. Puis un jour, j’ai pris ma guitare et joué quelques notes et je me suis dit qu’il faut faire une chanson là-dessus. Je l’ai enregistrée et fait le clip avant de partir pour la Métropole, en souhaitant laisser une trace si jamais il m’arrivait quelque chose pendant l’opération. Voilà, c’est parti comme ça, sans penser que ça allait autant “buzzer”…


... Retrouvez la suite de l'interview dans votre Télémag+ de cette semaine

Rédigé le Lundi 12 Mars 2018 à 09:57 | Lu 1094 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter





NOËL CASUAL

15/12/2018 - Raissa M'Zilici

pub

14/12/2018 - Teddy SORET