Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Kervéli, Maloya à cordes


Groupe caractérisé comme « Maloya à cordes » métissant les instruments du classique et les sonorités traditionnelles. Kervéli c’est l’histoire de 5 dalons, amoureux de musique et influencés par des univers radicalement différents, qui ont décidé de se réunir pour voyager, rire et partager.


TM+ : POURQUOI « KERVÉLI » ?
Ker = coeur, ce qui pour nous est l’essence même de la musique. Il est important de passer un message, un vécu, une émotion de la musique. Véli = étoile, car c’est notre bonne étoile (notre destin) qui nous a per- mis de croiser nos routes, au bon moment, au bon endroit et qui a donné naissance à cette lueur.
 
TM+ : PARLEZ-NOUS DE KERVELI ?
Notre groupe est composé comme suit :
Voix Lead / Guitare : Loïc Gigan, également auteur compositeur. Formé à l’âge de 14 ans par Bernard Joron, il a aussi joué plusieurs années dans des orchestres de séga (Max Lauret, Alix Bazin) pour suivre sa propre voie et monter le projet de Kervéli.
Kayamb / Chœur : Jérémy Boisvilliers, compose et écrit également pour le groupe et d’autres artistes. Finaliste de RUN STAR en 2014, il a participé longuement aux projets de KLASSMETISS sous la surveillance de Pascal Aubry, pour finalement rejoindre l’aventure Kervéli.
 
Violoncelle : Charles Barbier, diplômé du conservatoire et ayant des styles de prédilections bien différents que celui proposé par Kervéli. Il a su amener sa touche personnelle aux compositions du groupe en apportant des consonances allant du classique au blues, en passant par le style oriental.
 
Violon : Olivier Cordonin, professeur de violon sur plusieurs écoles de l’île, il a déjà un beau palmarès avec les groupes locaux : APOLONIA, PAT JAUNE, Frédéric Joron... et a participé au projet KOUD’ZOK à l’Olympia. Réel technicien au violon, il a choisi de suivre Kervéli afin de pouvoir s’exprimer pleinement et apporter sa pierre à l’édifice de la musique locale réunionnaise.
 
Roulèr / Congas : Yvan Elly, réel passionné de musique, il est dans le monde du spectacle depuis très jeune (percussions, DJ, animation). Ayant côtoyé plusieurs artistes de la scène réu- nionnaise comme Max Lauret, Jimmy Thermea ou encore David Smith, il a accepté de porter les bretelles de Ker- véli et d’apporter son expérience rythmique au sein du groupe.
 
Le fait de mélanger le violon/violoncelle avec des sonorités locales était une idée du leader : Loïc Gigan. Il a réuni les différents musiciens dans le but de participer à un concours : le prix du 20 desamb, concours durant lequel Kervéli a été finaliste. A l’unanimité, les membres du groupe ont décidé de continuer l’aventure pour entretenir cette amitié, cette fusion et ce mélange atypique de sonorités. En trois ans d’existence, le groupe a eu l’occasion de se représenter dans plusieurs contextes : Festival Liberté Métisse, Fête du Maloya, Fête du 20 décembre, 14 juillet à Étang-Salé (Première partie de Kénaelle), Journée du Patrimoine au musée de Villèle, etc.. mais aussi pour plusieurs associations.
 
TM+ : QUELLES SONT VOS INFLUENCES ?

Les membres du groupe ont des tendances musicales et influences bien différentes. En local, nous citerons : OUSANOUSAVA, Maya Kamaty, Grèn Semé, Tricodpo, Zanmari Baré, Danyel Waro. Mais également du classique comme Bach, Mozart, Paganini ou encore le blues d’Éric Clapton. Bref... nous avons été très influencés et de différentes manières.
On retrouve dans toutes les chansons du violon, du violoncelle, du roulèr et du kayamb mais on peut y trouver aussi des sonorités celtiques ou encore orientales. Les styles varient eux aussi entre maloya, romance ou même valse.
 
Projet : Partager avec les gens notre musique sur diverses scènes réunionnaises, métropolitaines et aussi loin que peux voyager notre musique. Projet Album prévu (10 chansons en CD, Vinyles et dématérialisés).
 
 

Rédigé le Jeudi 13 Août 2020 à 20:25 | Lu 78 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 16:00 Ismael Aboudou


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter