Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

L’énergie thermique en guise de clim



L’énergie thermique en guise de clim
Le Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion se dotera bientôt d’un nouveau système de climatisation par l’énergie thermique sur son site du Sud qui de par sa localisation et le profil de sa consommation de froid, s’avère être un site particulièrement favorable à la réussite d’un tel projet, estime le CHU. Le pôle Femme Mère Enfant, le bâtiment central et ses extensions bénéficieront ainsi du dispositif Sea Water Air Conditioning (SWAC) d’ici 2023. Les travaux devraient débuter d’ici deux ans. Le dispositif consiste à pomper de l’eau froide en grande profondeur (environ 5 degrés à 1000 mètres) et transférer le froid contenu dans cette eau au réseau de climatisation de l’hôpital, au moyen d’un échangeur thermique. L’eau de mer qui ressort de l’échangeur thermique (à environ 12°C), est ensuite renvoyée dans l’océan à une profondeur adéquate à sa température et sans impact sur son environnement. Les estimations tablent sur une économie de consommation électrique entre 75 et 90% par rapport à un système de climatisation classique et ce, en continu, 7 jours sur 7.

Le TCO peaufine son CTE

L’énergie thermique en guise de clim
Positionné comme un territoire d’expérimentation du Contrat de Transition Ecologique (CTE), la communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest a eu l’occasion de présenter au ministère de la transition écologique, et en présence des autres collectivités d’Outre-Mer, l’avancement de ses projets inscrits au CTE. Le président du TCO, Joseph Sinimalé, en a profiter pour résumer l’engagement de la collectivité : “ Pour nous, le CTE se décline à partir de notre grand fil rouge qui vise à bâtir un nouveau modèle de développement du Territoire tropical bioclimatique. Nous souhaitons que la mise en oeuvre de notre CTE, permette de promouvoir un modèle français d’écoconception tropicale du cadre bâti et végétal et le Territoire de la Côte Ouest en sera la vitrine. Nous allons fédérer les filières locales de la conception urbaine et valoriser un savoir-faire inédit couvrant toute la chaîne de valeur. Le TCO et ses partenaires s’engageront à travers le CTE à faire émerger un cadre complet de soutien à l’innovation ”.

Agir contre la surpêche en UE

L’énergie thermique en guise de clim
Dans un récent rapport sur “ Une pêche durable pour l’Union Européenne ”, des députés ont fait un état des lieux alarmant concernant la surpêche en UE. On apprend ainsi que ce sont 6 millions de tonnes que pêche chaque année la flotte européenne, composée de 90 000 navires. En France, 27% des volumes pêchés sont issus de stocks surpêchés. Les députés ont soumis des propositions pour combattre cette menace : la programmation de quotas de pêche sur plusieurs années (pour introduire des quotas sur toutes les espèces soumises à une pression de pêche et mettre en place une gestion régionale), préconisation d’un plan européen d’urgence afin d’augmenter la recherche sur les réserves halieutiques ou encore la prise en compte de la pêche de loisir. Le rapport propose également la création d’un écolabel public européen de pêche durable.

Rédigé le Vendredi 2 Août 2019 à 08:26 | Lu 123 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Août 2019 - 07:00 Des plantes pour sauver les tortues

Vendredi 9 Août 2019 - 07:00 Pique-nique zéro déchet