Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Hi Tech

LES ICONES SACREES DES FILMS D’HORREUR



LES ICONES SACREES DES FILMS D’HORREUR
Alors que les reboot de films d’horreur font carton plein dans les salles obscures, faisons ensemble un tour d’horizon des méchants de ces films qui sont à nos yeux les plus iconiques, ayant su traverser les époques en terrorisant tout le monde. Des films d’horreur, il y en a eu des milliers. Mais pour qu’un film de ce genre cartonne, il lui faut un méchant digne de ce nom ! C’est pour ça que nous allons citer sont ceux qui sont toujours revenus à la charge pour casser de la barbaque à grands coups d’objets tranchants ou même parfois à la simple force de leur mâchoire.

1- MICHAEL MYERS
Des années après avoir poignardé sa soeur, Michael Myers s’échappe de l’asile à la veille du 31 octobre, et entreprend un pèlerinage sanglant vers les lieux de son crime. Portant un simple masque de William Shatner peint en blanc, le célèbre croquemitaine de la franchise Halloween a réussi à glacer le sang de plus d’une génération de cinéphiles, sans jamais prononcer une seule parole.

2- FREDDY KRUEGER
Personne n’est à l’abri de Freddy Kruger, puisque ce pédophile brûlé vif par des parents en colère règne sur le monde des rêves. S’il s’est parfois pris pour un humoriste, il a fait passer plusieurs nuits blanches aux adolescents depuis Les griffes de la nuit de 1984. Avec son chapeau de feutre, son chandail rayé, et son gant serti de lames de couteaux, Freddy remporte facilement la palme du vilain le plus mémorable des trente dernières années.

3- PENNYWISE
La peur des clowns est assez répandue pour posséder son propre nom (la coulrophobie), et avec Pennywise, le lugubre clown au nez rouge et aux dents acérées qui kidnappe les enfants de la petite ville de Derry, on peut facilement dire que le téléfilm Ça (v.o. : It) de 1986 ainsi que le reboot de 2017, inspiré du roman de Stephen King, est en partie responsable d’avoir propagé cette phobie au sein de la population.

4- JASON VOORHEES
Depuis sa noyade au camp de vacances Crystal Lake, Jason Voorhees mène une campagne drastique en faveur de l’abstinence, trucidant tous les adolescents qui boivent de l’alcool, fument de la drogue et forniquent, mais épargnant les vierges. Archétype même du tueur surnaturel, il est mort à la fin de chacun des films de la série Vendredi 13, ce qui ne l’a pas empêché d’être en vedette dans une douzaine de longs-métrages. Faire dans la dentelle est une notion très floue pour lui, qui a d’ailleurs croisé Freddy sur son chemin le temps d’un crossover sanglant en 2003.

5- CHUCKY
Au moment du premier Jeu d’enfant (v.o.:Child’s Play) de 1988, quand Charles Lee Ray est abattu dans un magasin de jouets, personne ne se doutait que le tueur en série ferait encore plus de victimes en se réincarnant dans le corps d’une poupée à l’allure inoffensive. Cinq suites (et des dizaines de cadavres) et un reboot (juin 2019) plus tard, Chucky s’est taillé une place de choix au panthéon des monstres sacrés de l’horreur.

6- PINHEAD
Le film Hellraiser de 1987 nous ouvre les portes d’une dimension infernale où le plaisir et la douleur s’entremêlent au point de devenir indissociables. Dominant ce monde sadomasochiste, le chef des Cénobites, surnommé Pinhead en raison des rangées de clous ornant son visage exsangue, est sans conteste la créature la plus sinistre jamais imaginée par le maître de l’horreur, Clive Barker.

7- LEATHERFACE
Toute la famille de Massacre à la tronçonneuse constitue un solide avertissement contre les dangers de la consanguinité, mais le membre le plus dérangeant de ce clan incestueux reste Leatherface. Maniant la scie mécanique avec une nonchalance menaçante, ce colosse possède en plus la dégoûtante manie de se fabriquer des masques avec le visage de ses victimes.
 
Plus dʼinédit sur la chaîne youtube Geek Me All

Rédigé le Mercredi 24 Juillet 2019 à 10:53 | Lu 112 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Octobre 2019 - 10:16 TERMINATOR DARK FATE