Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

La Journée Internationale de la Langue et de la Culture Créole


Le 28 octobre a été choisi dans le monde entier depuis 1983 pour réunir autour de la langue et de la culture créole car beaucoup de langues régionales ne figurent pas sur les documents officiels ou sont encore enseignées en option dans certains établissements scolaires.


FIERTÉ, VALORISATION, TRANSMISSION
L’occasion est donnée en ce 28 octobre de se réapproprier la langue maternelle ou la langue d’adoption qu’est le créole réunionnais. Les collectivités locales organisent des festivals de plus ou moins grande ampleur autour de la langue et de la culture réunionnaise. Les municipalités célèbrent elles aussi cette journée en collaboration avec des associations culturelles des quartiers. Au sein de certains établissements scolaires, les élèves célèbrent ou redécouvrent la culture et la langue réunionnaise. Les médiathèques et bibliothèques de l’île proposent diverses manifestations autour des contes, des sirandanes, des lectures, des ateliers d’écriture autour de la langue réunionnaise.

GRANMÈR KAL KEL ÈR I LÉ ?
Au fil des années, les militants et les amoureux de la langue réunionnaise se sont appropriés le 28 octobre et l’espace temps tout autour de cette date repère. L’accent est mis sur la semaine créole mais durant tout le mois d’octobre sont organisés notamment des expositions, un concours littéraire en langue réunionnaise, des conférences. Des réflexions sont entamées sur les origines de notre langue avec les communautés qui ont contribué à l’élaboration et à la naissance de la langue réunionnaise. Tous les domaines identitaires de la culture réunionnaise sont portés : la cuisine, les objets lontan, la musique, les danses, les coutumes, les expressions, le kozé kréol, l’art, la littérature... avec en point final le 31 octobre, la nuit de Granmèr Kal !
Cette année 2019 est particulière car le 1er octobre 2009, le maloya était inscrit par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La Réunion vibre déjà au son du maloya et tout le département a prévu de fêter les 10 ans de cet événement.

L’ENSEIGNEMENT DE LA LANGUE ET DE LA CULTURE RÉGIONALE À LA RÉUNION EN CHIFFRES
Dans le 1er degré, à la rentrée scolaire 2019-2020, 430 enseignants sont habilités à enseigner la langue et la culture régionale, ils étaient 396 l’année dernière mais l’académie compte uniquement 35 classes bilingues langue vivante régionale/français. Elles sont réparties ainsi dans les établissements du 1er degré : 2 classes à Saint-Denis, 1 à La Possession, 5 au Port, 15 à Saint-Paul, 6 à Saint-Leu, 1 à Saint-Louis, 1 à Saint-Pierre, 3 au Tampon et 1 à Saint-André. Dans le 2nd degré, le constat est le même, l’académie compte 31 professeurs certifiés en langue vivante régionale pour l’année scolaire 2019-2020 et un professeur stagiaire. Au total, 14 collèges et 4 lycées proposent un enseignement de la langue et de la culture réunionnaise. L’enseignement de la langue et de la culture régionale demeure optionnel et non-obligatoire dans les deux degrés.
En 2017-2018, l’académie de La Réunion comptait 523 écoles dont 26 privées sous contrat, 86 collèges dont 8 privés sous contrat et un privé hors contrat, 33 lycées d’enseignement général et technologiques et polyvalents dont 3 privés sous contrat et 15 lycées professionnels dont 2 privés sous contrat, soit 657 établissements scolaires.
 
Chiffres Académie de La Réunion

Rédigé le Mardi 8 Octobre 2019 à 07:00 | Lu 277 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter