Menu
Ecolo


La “Tiny House”, un nouvel art de vivre?


La tiny house ou petite maison ne serait-elle pas le nouveau concept du futur en termes d’habitat? A l’heure où nous consommons les dernières ressources de la planète et où l'énergie a un coût exponentiel, habiter “petit” serait une solution durable.


Rédigé le Jeudi 13 Octobre 2022 à 11:44 | Lu 101 fois

Née d'un mouvement social.

Très en vogue depuis quelques années, la tiny house fait parler d’elle sur tous les réseaux sociaux. Pléthore de sites vantent les bénéfices de réduire les espaces de vie volumineux, auparavant décrits comme la clé du bonheur. Aujourd’hui, ce principe est remis en question: les tiny houses prônent de nouvelles valeurs, celles de vivre avec le strict nécessaire dans des espaces réduits mais néanmoins confortables et bien organisés.
 
Il est vrai que la jeune génération, celle qui doit maintenant faire face à la crise énergétique et financière et qui est bien consciente quant à la préservation de l’environnement, est très attirée par ce nouveau mode de vie. Construire sa tiny house est nettement moins onéreux et énergivore qu’une construction lambda et n’exige qu’une modeste emprise au sol. Faut-il vivre forcement dans du “grand” pour être heureux? Notre époque n'aurait-elle pas besoin d'un mode de vie plus minimaliste? 

Le concept vient en tout cas d’un mouvement social et architectural venu des Etats-Unis dans les années 2000, prônant la simplicité volontaire par l'habitation de micro maisons.

La tiny house peut être nomade...ou pas.

Quand on évoque la tiny house, on pense souvent à la caravane, cette habitation sur roue trimballable n’importe où. Le principe est à peu près le même mais les tiny houses sont de véritables petites maisons avec tout le confort nécessaire pour y habiter et présentent un design original, le plus souvent construites en ossature bois. Installées sur une remorque, elles sont facilement déplaçables et tractables par un simple véhicule de tourisme. La mobilité de la tiny house en fait la solution idéale pour vivre au gré des envies et changements qui se présentent au cours de la vie. 

Cependant, elle peut rester de longues années au même endroit, sur une petite parcelle de terrain ou au fond d’un jardin…
Aujourd’hui, de nombreuses sociétés spécialisées proposent des modèles de tiny houses des plus originaux et confortables, pouvant accueillir jusqu'à plusieurs personnes pour les plus spacieuses. Mais le concept reste le même, l’espace reste petit mais il est optimisé.    
.

La législation.

Il faut un permis de conduire (BE), mais pas de permis de construire !
Le terrain que vous choisissez ne doit pas obligatoirement être constructible car la Tiny est sur roues, il n’y a donc pas de fondation au sol.
Si le terrain est constructible ou déjà construit : il faut déposer une déclaration préalable de travaux à votre mairie.
Si le terrain est non constructible, vous avez besoin d’une autorisation de stationnement prolongé ou renouvelable tous les 3 mois.
Les prix sont variables selon les constructeurs, allant d’une fourchette de 40 000 à 100 000 Euros selon la superficie souhaitée. Mais il est tout à fait possible de construire soi-même sa propre tiny house pour les plus bricoleurs! 

Qui n’a pas caressé enfant le rêve de vivre dans une cabane?  La Tiny House permet de réaliser ce rêve pour les grands mais avec tout le confort d’une vraie maison.

 



Dans la même rubrique :
< >