Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

La fête des pères dans le monde


De même que l’on ne
fête pas Noël de la même manière en France qu’en Tanzanie, la célébration de la Fête des Pères diffère d’un pays à l’autre.


La fête des pères dans le monde
Argentine, Chili, Canada, Algérie, Côte d’Ivoire Sénégal et bien d’autres... Si, dans de nombreuses contrées du globe, les papas sont remerciés à grand renfort de cadeaux et de câlins à l’occasion du troisième di- manche de juin, certaines civilisations conservent d’antiques traditions, pour le moins surprenantes et fascinantes.
 
CHEZ NOS VOISINS EUROPÉENS
Pendant longtemps, en Allemagne et quoique la tendance semble s’inverser depuis quelques années, le Vatertag est apparu davantage comme un rendez-vous entre copains qu’à une journée familiale : c’est par ailleurs pour cela qu’on le désigne communément sous les termes de Herrentag ou Männertag, autrement dit « la journée des hommes ! »
Dans le pays de Goethe, la tradition consiste pour ces messieurs à passer la journée entre eux, en joyeux célibataires détachés de toute responsabilités. Randonnée, sortie au pub, journée jeu vidéo et pizzas : rien trop bon pour permettre aux papas allemands de décompresser.
Très attachés aux valeurs familiales et fortement empreints de culture religieuse, les Italiens célèbrent la Festa del Papà chaque 19 mars, soit le jour de la Saint-Joseph. Pour ce jour festif, la gourmandise est à l’honneur : les familles comme les professionnels de la pâtisserie se mettent aux fourneaux pour régaler les papas et les enfants. Au nord de l’Italie, on se régale des ravioles de pâte brisée sucrée, fourrés à la confiture ou à la ricotta, tandis
que les Romains dégustent des zeppole di San Giuseppe, succulents beignets frits ou cuits au four, couronnés de crème pâtissière et de confiture de cerise amarena. Une fois encore « Italie » rime avec « bon appétit ».
En suisse, le canton de Tessin se dé- marque du reste du pays en faisant de la Fête des Pères un jour férié, quoiqu’elle n’ait été instaurée qu’à partir de 2007. Honorée le 19 mars comme chez les italiens, elle vise à impliquer davantage les pères dans la vie de famille et l’éducation des enfants.
 
LES SPÉCIFICITÉS ASIATIQUES
Au Japon, c’est un phénomène relativement récent, apparu au lendemain de la seconde Guerre Mondiale et consécutif à l’influence états-unienne. Célébrée le troisième dimanche du mois de juin, elle a été instaurée dans le but de valoriser la figure paternelle, souvent reléguée au second plan par rapport à celle de la mère, prépondérante dans l’éducation et la prise en charge des enfants. Si, à l’heure actuelle, elle reste relativement peu suivie par rapport à son homologue féminin, cette fête est une occasion privilégiée pour les enfants (dans un pays où l’ex- pression des sentiments est strictement codifiée) de témoigner leur affection
pour leur parent, par exemple en lui préparant son petit déjeuner ou en lui offrant des bonbons.
En Thaïlande, elle coïncide avec l’anniversaire du roi à la tête du pays. Depuis l’accès au trône de Bhumibon Adulyadej (Rama IX) en 1946, elle est donc célébrée chaque 5 décembre. Pour l’occasion, les enfants offrent à leur père un canna, surnom poétique d’oiseau de feu en raison de ses cou- leurs rougeoyantes. Cette magnifique fleur exotique, typique des régions subtropicales et voisine de l’orchidée, est associée par sa teinte vive à la virilité et à la puissance.
En Thaïlande, les couleurs possèdent une symbolique forte : les divinités et les astres sont associés à une teinte et chaque jour est l’occasion de leur rendre hommage. La Fête des Pères étant l’occasion de saluer son attachement à la royauté, il est coutume de porter du jaune, couleur du lundi et du jour de naissance du roi.
Les Taïwanais, quant à eux célèbrent la Fête des Pères le 8 Août, soit le huitième jour du huitième mois de l’an- née, un clin d’œil à la prononciation voisine entre les mots « huit » (bā) et « papa » (bà) en mandarin. À ce titre, cette date est communément désignée sous l’appellation de « jour de bābā ».
 

Rédigé le Samedi 20 Juin 2020 à 16:53 | Lu 31 fois


Recevoir notre newsletter