Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

La senior’attitude


A l’heure où sonne la retraite, certains réunionnais cherchent à maintenir le lien social, les associations de 3ème âge oeuvrent pour rompre l’isolement. A l’inverse, d’autres retraités souhaitent garder l’intensité et la mobilité de leur vie active en choisissant à la carte leurs activités.


La vie des réunionnais adhérents au club de 3ème âge est rythmée comme du papier à musique. Nombreux sont ceux qui apprécient les habitudes et ne sont guère lassés par les traditionnels loto quine, domino et belote hérités de leurs ancêtres. L’île Maurice demeure leur destination phare et le département compte de nombreuses fêtes, foires et salons pendant lesquels des journées leur sont réservées pour danser ou élire Miss Mamie ! Jacky Hoareau, président du club Coeur en joie de Bérive au Tampon, est aussi président de l’Association Organisatrice des Manifestations des Aînés du Tampon : « Coeur en joie compte 180 adhérents, la plus jeune a 55 ans et la plus âgée 92 ans. Tous les 2èmes mercredi de chaque mois de 13 h à 17h sous le préau de l’école primaire de Bérive sont organisés des thés dansants».

Des liens se créent, des amitiés naissent, Christophe Palaniaye, 73 ans, président du club Bénédictin : « J’ai adhéré à l’âge de 50 ans, aujourd’hui 89 seniors de 50 à 90 ans se retrouvent deux fois par semaine, le mardi et le jeudi pour la journée, le matin une séance de sport est assurée par un coach, d’autres discutent, racontent leurs souvenirs, puis un déjeuner est servi. Le club organise des pique-nique dans l’île, dernièrement nous étions aux Fêtes du chouchou et du goyavier ». Les thés dansants permettent les rencontres et les retrouvailles entre amis perdus de vue : « Il règne toujours une bonne ambiance et les adhérents sont satisfaits. Une fois par mois, un repas au club ou une excursion est planifiée. Nous voyageons une année sur deux. Le club accueille fréquemment des intervenants du Département qui nous renseignent sur la nutrition ou le sport... » confie Mme Lefa, 85 ans, vice présidente de l’association la Java bleue de la Route du Bois de Nèfles à Saint-Denis qui réunit tous les lundi après-midi ses 40 adhérents pour un goûter.

La retraite est synonyme de temps libre et de moments savourés après une vie de dur labeur, le Club Les amis des Avirons est géré par la dynamique Philomène Sermande : « Le jeudi, nous nous réunissons au Tévelave dans la salle polyvalente et le mardi aux Avirons au siège du club. Après un repas, la journée prend fin à 17h, pas de danse, on écoute plutôt de la musique. Le club compte 192 adhérents, âgés de 55 à 92 ans qui sont en majorité des femmes et des veuves. Actuellement, nous préparons une pièce théâtrale qui sera jouée l’année prochaine. Une fois par mois, un thé dansant est organisé, dernièrement, nous étions au Salon des seniors à Saint-Denis. Les papas ont été fêtés le 16 juin lors d’un déjeuner dansant à La Plaine des Cafres, prochainement, nous irons à la Fête du vacoa et le 28 juin nous serons au rassemblement du Sacré-Coeur. Chaque année, nous passons une semaine de vacances sur l’île, en septembre nous serons au village Corail à Saint-Gilles».

Le secret réside dans la préparation de l’après-retraite et Thérèse 64 ans tient à garder le rythme à tout prix: « Je suis à la retraite depuis un an mais je m’occupe toujours de la gestion du CE et de la bibliothèque de mon ancienne entreprise. L’année prochaine, je compte « démissionner » de mes fonctions pour vivre mes passions : la peinture et la couture. Mes anciens collègues retraités me parlent souvent de leurs activités avec ardeur : la musique, le sport... et je projette d’intégrer un club d’arts créatifs dans l’ouest où une ex-collègue qui est adhérente réalise des merveilles. Mon objectif est de participer au prochain Fait-main ». Martine, retraitée de l’Éducation nationale, infatigable n’aime pas la routine : « Je joue au bridge depuis 1994, je prends des cours pour me perfectionner car comme au tennis il y a un classement. J’aime varier les activités, j’ai adhéré au Pôle senior, qui est très prisé, dans le quartier Jacques Coeur, pour la somme de 5 euros par activité à l’année à l’aquagym, la danse en ligne et la céramique une fois par semaine. J’ai appris à faire de la poterie à l’Université solidaire. Je prends des cours d’espagnol, je donne des cours de français. Bénévole pour « Lire et faire lire », je fais des lectures à l’EHPAD de Sainte-Clotilde, j’interviens dans les classes relais au collège Bourbon pour les élèves de la 6ème à la 3ème. J’ai contribué à la création d’un cercle de lecture et deux cercles sont tenus par mois. Après mes longues marches en ville ou mes séances de customisation en couture, j’apprécie aussi ne rien faire chez moi même si l’activité la plus passionnante reste l’accueil de mes petits-enfants tous les quinze jours » !

Pour bien vieillir, préparer sa retraite est le point de départ d’une nouvelle vie, de plus en multipliant les rencontres et les échanges, adieu la solitude !

Rédigé le Mardi 25 Juin 2019 à 07:00 | Lu 223 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter