Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Le Covid-19, révélateur de besoins croissants des seniors


La crise du Covid-19 a fait émerger des pistes pour mieux répondre aux attentes d’une population de plus en plus nombreuse.


S’il y a une certitude sur le « monde d’après », c’est que les seniors y seront de plus en plus nombreux. « Ce virus, véritable “arme antivieux”, nous a obligés à réfléchir par catégories d’âge. Il a ainsi rappelé à la société et aux décideurs qu’il y avait 6 millions de personnes de 75 ans et plus en France. Un papy- boom qui n’en est qu’à son début. Cette crise sanitaire a aussi mis en lumière l’importance des personnes âgées mais aussi les failles de l’adaptation de notre société au vieillissement, les dysfonctionnements dans l’accompagnement des aînés ».
 
LA CRISE DU COVID-19 FAIT ÉMERGER PLUSIEURS ENJEUX
La crise du Covid-19 a fait émerger plusieurs enjeux qu’il conviendra d’appréhender tant par des observations que par des actions :

- celui de l’influence de la répartition inégale des réponses hospitalières, médicales et médico- sociales sur les trajectoires de soins et d’accompagnement des personnes âgées, conséquences de plusieurs décennies de choix politiques ; à cet égard, il est intéressant de noter que les préférences électorales des seniors sur les 30 dernières années ont aujourd’hui des conséquences directes sur leur qualité de vie.
- celui de la reconnaissance humaine et professionnelle de l’action gérontologique, notamment dans un contexte d’augmentation importante du nombre de personnes très âgées dans les années à venir.
- celui de la capacité des territoires (voisins, amis, commerces de proximité, généralistes, services médicaux et médico-sociaux, CCAS, acteurs associatifs engagés dans la lutte contre l’isolement...) à veiller sociale- ment sur les personnes âgées, notamment lorsque celles-ci on fait l’objet d’un confinement ci- blé (ce qui induit d’un point de vue constitutionnel une rupture d’égalité) et lors de la phase de déconfinement.
 
LA NÉCESSITÉ D’UNE LOI
GRAND ÂGE

La crise du Covid-19 révèle un malaise ancien dans le monde des seniors. Et impose l’urgence et la nécessité de créer une loi Grand âge prenant en compte la voix des citoyens, dans leur ensemble.
 
DIFFICILE DE RÉFORMER SANS LES PREMIERS CONCERNÉS

Dans cette perspective, Serge Guérin sociologue des seniors est initiateur d’une réflexion collégiale, transversale et transpartisane : les « États Généraux de la séniorisation de la société » pour tenter de préparer la France à faire face au boom du « Grand âge ». En très peu de temps, 60 acteurs engagés (représentants institutionnels, élus, chercheurs, soignants, citoyens, etc.) se sont impliqués pour contribuer à faire émerger un projet de loi « Grand âge et autonomie », adaptée aux usages, attitudes et modes de vie des aînés. L’enjeu est d’inventer une société de tous les âges en considérant cette dynamique de seniorisation.
 

Rédigé le Mardi 30 Juin 2020 à 14:59 | Lu 7 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Juillet 2020 - 10:26 Top 10 des applications mobile pour sénior


Recevoir notre newsletter