Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

Le Département soigne le Volcan



Le Département soigne le Volcan
Lors de la dernière Commision permanente, le Conseil Général a voté une enveloppe de 6, 1 millions d’euros (à la charge de la Collectivité pour un cofinancement européen de 5,5 millions d’euros) pour plusieurs programmes de travaux (entretien, encadrement, préservation des milieux, aménagement touristique) en vue du rééquilibrage touristique territorial entre les Hauts et les Bas du Volcan. Pour ce faire, le Département et l’ONF signeront une convention de co-maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de dispositifs d’accueil et de découverte sur la coulée 2007 de la route des laves.

Apiculteurs en herbe

Le Département soigne le Volcan
Dans le cadre du Plan Régional Santé, Environnement (PRSE), dix élèves apprentis apiculteurs du Lycée Leconte de Lisle, ont été membres de jury de concours de miel de baie rose à la Foire de Bras-Panon. En collaboration avec le syndicat des apiculteurs, les lycéens se sont formés pendant les ateliers du lycée aux rudiments de l’apiculture au sein du rucher pédagogique de Leconte de Lisle. Ils ont même tenu 5 stands de sensibilisation à la qualité des miels, aux différents miels, à la lecture des étiquettes, à la détection de faux miels…
Ce projet du PRSE a été financé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction de l’Environnement, de l’Alimentation et du Logement (DEAL) Rappelons que le PRSE vise à faire du consommateur un consommateur responsable et averti, à favoriser le marché local, à privilégier les circuits courts et à identifier facilement les produits sains.

La CCIR vise l’efficacité énergétique

Le Département soigne le Volcan
Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion (CCIR), Ibrahim Patel, a signé une convention de partenariat avec le gérant de GEO France Finance, Christophe Février, un opérateur du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE). Précisons que le dispositif des CEE instauré par la loi POPE (Loi de programme fixant les Orientations de la Politique Energétique) vise à améliorer l’efficacité énergétique des secteurs du bâtiment résidentiel et tertiaire, des transports, de l’industrie, de l’agriculture et des réseaux.
La CCIR s’engage ainsi dans une démarche d’économies d’énergie sur l’ensemble de ses infrastructures et veut inciter les entreprises locales à suivre cet exemple vertueux qui repose sur une obligation triennale de réalisation d’économies d’énergie en CEE, imposé par les pouvoirs publics aux fournisseurs d’énergie : électricité, gaz naturel, gaz de pétrole liquéfié, chaleur, carburants automobiles, etc.

Mesure de prévention

Le Département soigne le Volcan
La Préfecture a annoncé l’interdiction de 150 plantes terrestres et aquatiques sur le territoire réunionnais pour préserver les milieux naturels et la biodiversité. Dans un premier temps, un focus se fera sur une cinquantaine d’espèces présentes en faible quantité sur l’île. Toutefois, quelques-unes d’entre elles comme le tulipier du Gabon ou l’herbe de la Pampa, déjà très répandus dans les jardins et les aménagements urbains, demanderont des efforts d’arrachage conséquent. Quant à la centaine d’autres espèces recensées, elles figurent sur la liste même si elles sont a priori absentes en raison de leur présence sur un territoire proche avec lequel nous opérons des échanges.

Rédigé le Vendredi 31 Mai 2019 à 07:00 | Lu 115 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Juin 2019 - 07:00 Fin de la saison d’envol des pétrels

Vendredi 7 Juin 2019 - 07:00 Le Label bleu pour Saint-Paul