Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août


Pour sa rentrée, Réunion Première vous propose un rendez-vous quotidien avec "Le prix du Pardon - les Misérables version télénovela", du lundi au vendredi à 17h25 dès le 22 août.


Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
L’histoire

Le Prix du pardon, librement inspirée des Misérables de Victor Hugo, est une intrigue forte, riche en sentiments et suspens. Elle met en scène des protagonistes obligés de sortir leurs griffes pour se défendre et parfois lutter contre la mort... Une histoire dans laquelle oppresseurs et oppressés tissent des liens forts.
Tel Jean Valjean, Lucia Durán sort de prison. Elle y a passé onze années après avoir été jugée pour complicité de trafic de stupéfiants. C’est là que sa compagne de cellule lui fait promettre sur son lit de mort de prendre soin de sa fille de 10 ans, Roxana, qui vit à Mexico. De retour au Mexique, Lucia veut prendre un nouveau départ. Mais la vie en a décidé autrement : elle ne trouve pas de travail et sa famille la rejette. Seul son amour pour Roxana, sa fille adoptive, l’aide à tenir. C’est quand elle retrouve le chemin de la paix et du bonheur, que de nouveau tout bascule… Accusée à tort de meurtre, elle est persécutée par l’homme qu’elle aime, le détective Daniel Ponce. Lucia, surnommée “Lucha”, doit une nouvelle fois lutter, résister et se cacher. Avec ténacité et ruse, elle doit démontrer son intégrité et prouver son innocence. Un combat acharné s’engage pour faire triompher l’amour, la foi et la justice.
 
Les personnages

Lucia Durán (Aracely Arámbula)

Poursuivie par l’homme qu’elle aime

Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Lucia Durán, que ses proches appellent « Lucha », est une battante depuis son plus jeune âge. Elle porte sur ses épaules le poids de ses erreurs et de sa rébellion. À 19 ans, elle tombe amoureuse d’un narcotrafiquant – Pedro Morales – qu’elle a choisi de suivre malgré les supplications de sa mère et l’opposition de sa famille. C’est au Texas qu’elle payera cher son erreur. Là, elle perd l’homme qu’elle aimait et l’enfant qu’elle portait, avant d’être incarcérée pendant onze ans dans une prison aux États-Unis.
De retour au Mexique, après avoir purgé sa peine, elle se retrouve seule, abandonnée par sa famille et sans emploi. Grâce à la générosité de soeur Amparo, elle parvient à travailler comme infirmière au sein d’un dispensaire. C’est là qu’elle rencontre son neveu, Daniel, le chef de la brigade des stupéfiants, un homme bon et charmant, doté d’un caractère bien trempé. Un amour fort et sincère va peu à peu unir Lucia et le policier. Jusqu’à ce que des événements changent le cours de leur histoire… Daniel la poursuit, l’accusant d’avoir tué son frère. Innocente, malgré des faits qui jouent en sa défaveur, Lucia s’engage dans une lutte effrénée afin de prouver son innocence à tous, mais surtout à celui qu’elle aime.

Aracely Arámbula actrice, top-modèle et chanteuse mexicaine, est de retour sur 1ère. Elle était Gabriela Suárez / Verónica Dantés dans La Patrona. C’est elle qui interprète la chanson du générique du Prix du pardon.


 

Daniel Ponce (Erik Hayser)

Un policier marqué par la tragédie
 

Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Témoin à 7 ans de l’assassinat de sa mère, Daniel commence sa vie sous le signe de la tragédie. Il a ainsi grandi dans la rage, l’impuissance et la culpabilité de ne pas avoir osé agir pour défendre sa mère. Et loin d’un père qui ne s’est jamais occupé de lui.

Sa tante Amparo est la seule personne qui lui ait donné de l’amour. Soucieuse de son éducation, elle l’a inscrit dans le même collège militaire que César, son demi-frère aîné, avec qui il a noué des liens très étroits. Celui-ci est devenu son ami et son protecteur.

Aujourd’hui, à 33 ans, il est chef du département de lutte anti-drogue. Il a connu des dizaines de femmes, mais n’en a aimé aucune, jusqu’au moment où il rencontre Lucia Durán. Convaincue de la culpabilité de Lucia dans le meurtre de son frère, il est aux prises avec ses sentiments et livre alors un combat contre sa passion. Animé par un grand sens de la justice, il s’est juré de l’arrêter et de la confondre pour qu’elle paye le crime dont il la juge responsable. Même si pour cela, son coeur doit en être brisé…



 

César Mondragón (Aarón Diaz)

La bonté faite homme

Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Avocat célèbre, élevé dans l’aisance, César Mondragón est à l’aube d’une carrière politique prometteuse en tant que député. Les conditions de vie de César laissent penser qu’il mène une vie dorée, mais les apparences cachent une autre réalité... Il est marié à une femme qui lui est infidèle, qui le méprise cordialement et dont il espère divorcer. Son beau-père, l’entrepreneur Radamés Echeverria, est un délinquant en col blanc au service du narcotrafic dont il veut mettre à jour les agissements avec l’aide de son demi-frère, l’agent de police Daniel Ponce. En tant qu’homme politique, son principal souhait est de faire voter une nouvelle loi contre les capitaux servant au blanchiment d’argent des narcotrafiquants. Une volonté qui lui impose une extrême prudence face aux agissements de ceux qui n’hésiteraient pas un instant à se débarrasser de lui et de ses proches, en cas de menaces. Une prudence dont il doit redoubler depuis qu’il a fait la connaissance de Lucia Durán, cette femme qui a su lui insuffler de l’amour et lui redonner goût à la vie. Très rapidement, après l’avoir rencontrée, César décide qu’il veut passer le restant de ses jours auprès de Lucia. Mais il ignore alors que Daniel est lui aussi amoureux d’elle…

Le séduisant César est interprété par celui qui avait su séduire tous les coeurs dans Terre de passions : Aarón Díaz. Il est également présent au casting d’une autre nouvelle série sur 1ère, Santa Diabla, dans laquelle il partage l’affiche avec Gaby Espino (El Diablo). Un duo de choc à ne pas manquer !


 

Liliana Duran (Aylln Mujica)

La jalousie d'une femme

Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Depuis son plus jeune âge, Liliana est profondément jalouse de Lucia, sa soeur aînée. Son succès auprès des hommes et notamment auprès de Pedro Morales, lui a toujours laissé penser que Lucia se mettait en travers de son chemin. De cette rancoeur va naître une vengeance. Ainsi, c’est elle qui cachera la drogue de Pedro dans le casier de sa soeur à l’école, préviendra la police et qui montera la famille contre Lucia. Mais de toutes ses malveillances passées, elle ne regrette rien…
Désormais, elle travaille pour la Société Echeverria et est devenue la maîtresse de Radamés, son beau-frère – le mari de sa soeur Elena – pour qui elle éprouve peu de considération. Sa vie bascule au retour de sa soeur Lucía. Et la relation de cette dernière avec Daniel ravive sa jalousie.
Dès lors, Liliana fait tout son possible pour le convaincre qu’elle est l’auteure du meurtre de César, espérant ainsi éloigner les soupçons qui pèsent sur elle.

 

Olegario Marrero “Le Diable”Gabriel Porras

L’intelligence et la méchanceté


Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Surnommé le Diable, Olegario Marrero ne fait rien pour démentir sa réputation. Témoin du meurtre de ses parents, alors qu’il n’était qu’un enfant, il a dû apprendre à survivre seul, dans la rue. Il s’est ainsi construit une place dans le monde de la délinquance et a décidé d’y prospérer, quel qu’en soit le prix. Aujourd’hui, à la tête d’un immense empire lié au trafic de drogue, la cruauté, le vol et le meurtre font essentiellement partie de son quotidien.
Il sait, cependant, parfois montrer un autre visage généreux et charmant. Notamment auprès de Liliana Durán. Leurs relations n’étaient au départ qu’un jeu auquel Olegario est désormais piégé. Elle cherche, par ailleurs, à le pousser à se débarrasser d’un policier, Daniel Ponce…
 

Elena Durán - Alexandra de la Mora

La tristesse d’une reine


Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Aînée des soeurs Durán, Elena n’est pas la plus heureuse. Elevée comme une reine par sa mère, Fernanda, sa famille la promet à un mariage avec un homme riche. Elle doit alors renoncer à son premier grand amour, Pablo Riobueno, un garçon aussi pauvre qu’ambitieux, qui étudie la nuit et travaille le jour comme ouvrier. Insensible à ce courage, sa mère fera tout pour les séparer. Pablo part alors pour les États-Unis. Dans le même temps, Radamés Echeverria, veuf depuis peu, jette son dévolu sur elle alors qu’elle est étudiante dans le même établissement religieux que sa fi lle Débora. Par son comportement de gentleman et sa persuasion, il parviendra à conquérir Elena. Très vite, au plus grand bonheur de sa mère, elle l’épouse. Bien des années plus tard, elle se considère prisonnière, victime des humiliations de son despote de mari et de sa fi lle Débora. Elle porte en secret bien des souff rances et des peines, cachées sous un voile de froideur et d’indiff érence. Désormais, une seule chose l’anime : le retour de Pablo dont elle sait qu’il pourrait changer sa vie…
 

Ignacio DuránMarco Treviňo

Les erreurs d’un père


Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Né dans une famille nantie, porteur d’un nom prestigieux, Ignacio Durán a caressé de nobles rêves et fréquenté les grands de ce monde. Amoureux de Fernanda Monteagudo, il épouse cette reine de beauté dont il se soucie peu de ses origines modestes. Il fonde avec elle une famille et démarre une vie fl orissante jusqu’au jour où, à la suite d’une série de mauvaises aff aires, il est obligé de déclarer faillite. Dès lors, il est accablé de soucis et obligé de supporter les sarcasmes de son épouse. Leur famille s’en retrouve brisée. Aujourd’hui, alors qu’il est atteint d’un cancer en phase terminale, il veut faire son possible pour réparer ses erreurs et regagner l’amour de Lucia, sa fi lle, à qui il a tourné le dos.
 
Radamés Echeverria - Javier Diaz Duenas
Un honnête homme… en apparence

Le prix du Pardon : nouvelle télénovela mexicaine sur Réunion Première dès le 22 août
Radamés Echeverria est un homme immensément riche qui a su faire fructifi er sa fortune. Sûr de lui, bien élevé, très réputé, rien ni personne ne lui résiste. Il peut ainsi maltraiter sa femme, la tromper avec sa jeune soeur, Liliana, s’associer avec des voyous, corrompre des policiers… sans être inquiété. Assoiff é par l’attrait du gain et sans la moindre morale, il n’a donc pas de remords à se lier au blanchiment de la vente de drogue du cartel El Diablo. Il est même allé beaucoup plus loin en se débarrassant de son gendre, César Mandragon, devenu gênant pour ses aff aires et celles de ses associés. Radamès a planifi é et ordonné l’assassinat de ce jeune avocat, décidé à s’intéresser de trop près à ses aff aires et à divorcer de sa fille Débora. Car il compte bien montrer, une nouvelle fois, que s’opposer à lui peut coûter cher, très cher….

Rédigé le Lundi 15 Août 2016 à 14:52 | Lu 980 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Février 2017 - 18:20 Le prix du pardon : Dernier épisode

Samedi 28 Janvier 2017 - 06:07 Le prix du pardon : Episodes 115 à 119